Fusion MSP - Front du changement : «Une alternative à l’impasse », selon Menasra et Mokri
Search
Dimanche 29 Mars 2020
Journal Electronique

Les présidents du Mouvement de la société pour la paix (MSP) Abderrezak Mokri et du Front du changement Abdelmadjid Menasra ont affirmé samedi à Alger que la fusion entre les deux formations politiques procède d'"une conviction et d'un choix communs", précisant que cette décision "n'est pas fortuite, elle a été prise il y a plus de trois ans".

 

Lors d'une conférence de presse animée conjointement, M. Menasra a affirmé que "cette décision n'intervient pas sous la pression de la loi électorale", précisant qu'il s'agit d'"un acte stratégique qui s'appuie sur les expériences du passé, médite le présent et prépare l'avenir, et qui est aussi de nature à réhabiliter le processus politique et électoral".

Pour M. Menasra, la fusion entre les deux partis tend à "servir le pays, à soutenir la démocratie et à présenter aux citoyens une alternative face à l'impasse, la violence et la corruption".

Evoquant certains détails concernant cette fusion, il a indiqué qu'elle passera par trois phases, la première étant la préparation aux prochaines élections législatives pour une participation avec des listes communes sous la bannière du MSP.

La deuxième phase, "consensuelle et n'excédant pas une année, verra la tenue d'un congrès consensuel pour la dissolution du Front du changement et son intégration au MSP", a-t-il ajouté pour préciser en fin que "la dernière phase sera celle de la tenue d'un congrès démocratique et ordinaire".

De son côté, M. Mokri a salué "tous ceux qui ont contribué à la réalisation de la fusion entre les deux partis", ajoutant que cette fusion "se veut une réunification des cadres de l'école de cheikh Mahfoud Nahnah et qui jouissent d'une grande compétence". Il a en outre affirmé que les cadres et militants des deux partis "sont issus de la même école, ils réintègrent leur état naturel et initial après avoir été séparés par les circonstances".

Et de préciser que la présidence du  mouvement durant la période de transition sera alternée entre les deux parties.

A la question de savoir si le MSP comptait intégrer le gouvernement après les Législatives, M. Mokri a précisé qu'"il était prématuré d'évoquer la question", affirmant qu'aucune décision ne peut être prise à ce sujet qu'une fois les résultats des élections connus".

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée  le  25 mars  à 16h aux dispositifs et
précautions pris pour éviter la propagation  du coronavirus.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept