Adel Amrouche (sélectionneur du Botswana) : «La vie des Algériens est plus précieuse qu’un championnat de football»
Search
Mercredi 03 Juin 2020
Journal Electronique

Entretien réalisé par Rachid Hammoutène   


Le sélectionneur algérien du Botswana, Adel Amrouche, est aussi confiné à Gaborone, la capitale, où nous avons réussi à le joindre pour nous parler un peu de la nouvelle situation imposée par le Covid-19. Avant d’aborder la question  de la nouvelle situation mondiale qui a affecté le monde du sport, en général, et du football, en particulier, nous avions voulu connaître comment vivait Adel Amrouche loin de sa famille et de son pays. Ainsi, il reconnaît qu’en les conditions actuelles «où tous les échanges et vols sont suspendus, c’est très difficile d’être loin de sa famille et ses proches». Mais, pour lui, «c’est le prix à payer pour tous les avantages qu’on a en tant qu’entraîneur professionnel». Toutefois, pour Adel Amrouche, cette situation n’est pas inédite, lui qui a sillonné le continent noir pour avoir drivé au RD Cong, en Guinée équatoriale, au Burundi, au Kenya et en Libye, «j’ai assisté à pas mal de situations de chaos en Afrique, comme les soulèvements populaires, les pillages, les tentatives de coup d’Etat... Mais Dieu Merci, tout s’était bien passé». 
Tout en étant confiné, il continue toutefois à travailler et à rester en contact avec son staff et avec ses internationaux. «On prend des nouvelles de nos joueurs qu’ils soient là ou à l’étranger pour les rassurer mais aussi pour avoir une idée comment ils s’organisent pour maintenir la forme.» Bien qu’il soit à des milliers de kilomètres de chez lui, Adel Amrouche n’est pas insensible et suit la situation actuelle qui prévaut au pays. «Tous les jours, je viens aux nouvelles. Heureusement que les réseaux sociaux existent et nous rassurent quelque peu, autrement dit j’aurais été en perpétuelle angoisse. Mais là je suis en contact quotidien avec les miens et mes amis qui me donnent des nouvelles rassurantes sur leur état de santé. Et puis il y a mon pote Karim Ghazi, l’ancien joueur international de l’USMA et du NAHD, qui me  bombarde avec des news et blagues qui me permettent de déstresser. J’espère que le pays traversera cette crise sanitaire sans trop de dégâts.» Evoquant la situation de son pays d’accueil, le Botswana, notre compatriote a mis en exergue le degré de civisme de la population locale. «Ici, au Botswana, les choses ont été prises très très au sérieux. Et ce, dès les débuts en fermant les frontières et contrôlant tous les gens qui arrivaient de l’extérieur. A cela il y a lieu d’ajouter, le haut degré de civisme de la population qui respecte toutes les consignes édictées par les autorités sanitaires du pays. D’ailleurs, pour l’heure, le Botswana est épargné par rapport aux autres voisins». Pour revenir à son métier de coach et sa passion, le football, Adel Amrouche ne manquera pas de dire que le championnat du Botswana à l’instar de tout ce qui se fait de par le monde est aussi à l’arrêt. «Oui, effectivement, le championnat est arrêté et je pense que c’est une décision sage, vu la gravité de cette pandémie». Tout comme il trouve que la décision d’arrêter le championnat national en Algérie est tout aussi sage, «l’Algérie ne peut s’inscrire en porte-à-faux avec ce qui se fait dans le monde». «La FAF a bien fait d’arrêter le championnat. La vie des Algériens est plus précieuse qu’un championnat de football.» S’agissant de l’impact de cet arrêt sur les joueurs, l’ex-coach du MCA trouve qu’«il sera positif tant nous n’aurons pas à pleurer nos joueurs ou nos supporteurs. Et ce prix, il faut le payer, car demain on pourra reprendre le football et les joutes footballistiques mais jamais la vie d’un joueur ou d’un fan. 
Quant au joueur lui-même sur le plan footbalistique ça sera un peu dur. Il aura des difficultés à retrouver le rythme qu’il avait avant l’arrêt. Ce sera encore plus dur pour les joueurs qui n’auront pas respecté le programme remis par le coach ou le staff technique. C’est pourquoi les joueurs doivent être studieux et suivre à la lettre les programmes de maintien de forme qui leur ont été remis». Comme chacun le sait, et à un moment où toutes les fédérations réfléchissent quant à la suite à donner, la Fédération royale belge souhaite tout simplement arrêter la saison et d’en attribuer les titres et les accessits en tenant compte des résultats et du classement arrêtés lors de la 29e journée. Une décision que Adel Amrouche, qui connaît que trop bien le football belge pour l’avoir fréquenté en tant que joueur et entraîneur et surtout la Belgique où il vit sa petite famille, ne commentera pas mais ne manquera pas de nous dire : «La Belgique est un petit pays par la surface mais un grand pays dans la prise de décision et la clairvoyance des gens ; cela fait que les dirigeants n’anticipent pas et pèsent toutes les formes de décision avant de les prendre. Ils ne font jamais quelque chose si ce n’est pas bien réfléchi». Et la question de savoir si la FAF pouvait aussi recourir à une telle décision, l’enfant de Kouba trouve que la situation doit être aussi envisagée. «Oui, je le pense, c’est mon avis, bien sûr. Et en étudiant le dossier de manière très approfondie et, bien sûr, sans l’aide financière de l’Etat, ça sera une catastrophe. Il faut que l’Etat soutienne les clubs.» Quant à l’après-pandémie et comment Adel Amrouche s’y prépare-t-il, il pense de suite à sa famille grande et petite. «Une fois que tout rentrera dans l’ordre, la première chose à faire Inchallah est de rentrer voir ma petite famille en Belgique qui me manque tant, puis faire un saut en Algérie pour revoir la grande famille et les amis». Enfin, et en guise de dernier mot, Adel Amrouche souhaite voir cette pandémie rapidement éradiquée. «Et, surtout, qu’elle serve de leçon pour tous. A l’Etat pour revoir sa stratégie de développement et au peuple pour revenir à l’essentiel qui est la famille, les voisins, les proches, et l’amour de notre grand pays l’Algerie». Il adressera aussi «un message de soutien et de Daawaa à tous les gens qui ont perdu des proches et, surtout, aux habitants de la ville des Roses, Blida, qui a été foudroyée par le virus et bon rétablissement à tous les malades. Comme je tiens aussi à adresser une mention spéciale à tous les  personnels de la santé, aux éléments de sécurité tous corps confondus, à la Protection civile et à tous les bénévoles qui sont au chevet de notre chère patrie».
R. H.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Mme Nacéra Benharath, présidera, le  04 juin , dans la wilaya de Ghardaïa et la wilaya déléguée d’El Ménéa, la célébration de la Journée mondiale de l’environnement.

Radio DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale diffusée sur les ondes de la Radio Chaîne I à 16h, sera le  03 juin , consacrée à la sensibilisation sur le danger de laisser les enfants seuls dans un véhicule.

Radio algérienne
L’Etablissement public de radiodiffusion sonore organise, le  04 juin à 9h, à l’auditorium du centre culturel Aïssa-Messaoudi, une cérémonie en l’honneur du personnel de la Radio algérienne mobilisé depuis le début de la crise sanitaire.

 

Assurance et finance islamique 

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, la 2e édition du Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Salon Impex2020
Le Salon Import-export inter-africain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Djazagro
Le Salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins Maritimes d’Alger.

Culture
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report à des dates ultérieures du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. La date limite de dépôt des candidatures à ces deux manifestations à été donc prorogée.

Algérie Télécom
Algérie Télécom a lancé le 27 mars dernier le service de demande de lignes téléphoniques et celui de la signalisation des dérangements via son site web www.algérietelecom.dz .Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre via le courrier électronique les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements sur le site web sans déplacement.

 

 

 

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept