Plages de Tigzirt :Les derniers plongeons avant la séparation
Search
Mardi 25 Juin 2019
Journal Electronique

Les grandes vacances tirent déjà à leur fin. En cette période de l'Aïd el Kebir, les estivants profitent des ultimes communions avec la grande bleue. Admirant à l'horizon le coucher de soleil depuis le port de Tigzirt, wilaya de Tizi-Ouzou, des jeunes vacanciers, venus de France, pensent déjà, avec un pincement au cœur, aux adieux. A une séparation d'avec l'été algérien qu'ils trouvent aussi chaleureux que magnifique. "Dans quelques jours c'est le grand départ. Je reprends le boulot le 1er septembre. Cela dit, j'ai passé des moments de rêves dans mon village et les plages de Bejaia, Alger et Tizi Ouzou. Je profiterai jusqu'au dernier jour de cette ambiance si particulière qu'on ne retrouve nulle part ailleurs" assure Chérif, un ressortissant algérien, habitant Paris. "Au contraire des autres destinations de vacances, ici, on a toute latitude de se ressourcer, reprendre attache avec ses racines et s'imprégner autant faire se peut des traditions, surtout durant les fêtes de mariage dans le village. Ce sont des moments mémorables" confirme Yanis, un jeune lycéen de Garges les Gonesse, en banlieue parisienne.

Sur un rocher proche du port, qu'on appelle communément le Pic, ou bien corne de bélier, des jeunes profitent des ultimes rayons rouges du soleil couchant pour piquer quelques têtes. "C'est notre endroit préfèré. L'eau est bonne et on ne risque pas d'être importunés" assure Samir, un habitant de Tigzirt. Il faut dire que l'endroit est tentant. On y accède en descendant les gros blocs qui constituent la protection du rivage, mitoyenne du bassin du port. Atteindre l'eau depuis le terre-plein du port n'est pas une simple sinécure. Visiblement à chaque pas on risque facilement de s'enfoncer le pied entre les grosses pierres. "Le pire c'est de se faire piquer par les oursins" met en garde Nassim, un autre algérien habitant Paris."L'eau est vraiment chaude. C'est un régal! Seulement avec le mouvement de la mer il est plus au moins difficile d'arriver rapidement au pic" prévient un baigneur. Et pourtant plonger du haut de la "corne du bilier" est un risque qui peut engendrer la mort. "Par le passé, des nageurs ont perdu leur vie en se fracassant la tête contre l'un des rochers cachés sous l'eau. Du haut du pic, même si la mer est peu agitée, on ne remarque pas malheureusement les rochers en question. Il faut connaître pour plonger sans risque" confie un des agents de sécurité du port. Bien que la nage y est interdite, la corne du bilier attire la foule, même en fin de journée, où des jeunes rivalisent pour exécuter le plus beau plongeon. "Personne ne s'aventure dans le bassin d'eau du port. Mais de ce côté, beaucoup de baigneurs s'y donnent rendez vous pour se défouler entre jeunes, car ici on a les meilleurs atouts d'un site de baignade" se targue Nassim. Mais aussi, les pires pièges pour perdre la vie. Preuve en est, à la.nuit tombée, deux jeunes se sont mis debout sur les deux rochers au-dessous du pic pour que les baigneurs les repèrent. "C'est un site interdit à la baignade. Aucun maître nageurs ne veille ici sur les baigneurs, et malgré cela, le site est fortement fréquenté" s'étonne un estivant venu au port pour se promener avec ses enfants. " On prévient tout le temps les baigneurs des dangers qui les guettent ici. De toutes les façons, y a toujours des habitués qui nagent ici tout au long de la journée" essaye de convaincre Lounes, un jeune de Tala Athmane, amoureux des zones rocheuses. Malheureusement, nombreux sont les jeunes qui optent pour ce type de sites. "Dans les zones rocheuses l'eau est non seulement pure mais aussi profonde. En outre, on n'est pas incommodé par le sable encore moins par les assourdissant cris des enfants" énumère le dernier interlocuteur les bienfaits de son choix. Cet avis n'est pas du tout partagé par le lieutenant Mohamed Michalikh, chargé de communication au niveau de la protection civile à Tipasa. Joint par téléphone, il déconseille formellement de nager dans les sites interdits à la baignade. " Les statistiques sont formelles. Nos services recensent plus de décès dans les zones rocheuses que dans les plages surveillées. C'est le cas d'ailleurs à Tipasa" souligne-t-il. Et d'ajouter " les causes de cet écart de bilans sont évidentes. En cas de noyade dans une zone rocheuse non surveillée, les secours prennent davantage de temps pour intervenir, car il n'y a pas sur place un poste. Aussi, elle comporte plein de pièges, à l'instar des rochers non visible en surface et les pierres tranchantes". Non loin de cette zone, une belle plage au long rivage, Tassalasst en l'occurrence offre toutes les commodités nécessaires pour passer une belle journée d'été. "Entre le pic ou Tassalasst le choix est vite fait pour moi. J'opte toujours pour la sécurité, donc pour Tassalsst" conseille un estivant.

Amirouche Lebbal

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Conseil de la nation

Le Conseil de la nation poursuit, ses travaux en séance plénière consacrée à la présentation et au débat du projet de loi relatif aux règles générales de l’aviation civile ainsi qu’aux réponses du ministre des Travaux publics et des Transports aux questions des sénateurs.

 

 Protection civile
Dans le cadre du Programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne (P3A), la Direction générale de la Protection civile organise, le 24 juin  à 8h30 au niveau de l’Unité nationale d’instruction et d’intervention de Dar El Beïda (Alger), un séminaire de clôture de ce jumelage institutionnel en présence des directeurs généraux de la Protection civile algérien, français et espagnol.

 HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organisera, les 26 et 27 juin à 9h à la Bibliothèque nationale d’El Hamma (Alger), une rencontre nationale autour de «la citoyenneté linguistique et son rôle dans le vivre-ensemble entre les langues nationales en Algérie», et le 1er et 2 juillet de 9h à 13h au siège du HCLA, la dernière session de formation pour cette saison au profit des journalistes.

Forum d’El Moudjahid
A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la drogue, célébrée chaque 26 juin, le forum d’El Moudjahid recevra, le 25juin  à 10h, le Pr Mustapha Khiati, président de la Forem.

Musée du moudjahid    
Le Musée national du moudjahid organisera, le 27 juin à 10h à la kasma de Gué-de-Constantine (Alger), simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 374e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

 Institut français d’Oran

L’Institut français d’Oran organise chaque samedi, jusqu’au 27 juillet, des ateliers de slam.  

Vente-dédicace
Les éditions Média Index organisent, le 22 juin  à 14h, à la librairie «La Renaissance» de Riadh El Feth, à Alger, et le 29 juin à la librairie Chihab, à Constantine, une vente-dédicace avec l’auteur Abdelmadjid Sana, de son ouvrage «Les Cris de douleur des profondeurs du Rhumel».

 Salon des équipements des sports nautiques et la gestion des plages
Le 1er Salon des équipements des sports nautiques et la gestion des plages aura lieu du 25 au 29 juin de 10h à18h au port d’El Djamila la Madrague (Alger).

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise chaque samedi jusqu’au 27 juillet des ateliers de slam.

Editions Média Index
Les Editions Média Index organiseront le 29 juin à la librairie Chihab de Constantine, une vente-dédicace avec Abdelmadjid Sana de son ouvrage «Les cris de douleur des profondeurs du Rhumel».

 ONCI
Dans le cadre de son action de soutien aux jeunes talents, l’ONCI et la maison Hafsa Couture  organiseront, le 29 juin à 15h30 à la salle Atlas (Alger), un concours de jeunes stylistes et mannequins.

Théâtre de verdure d’Alger
Le Théâtre de verdure d’Alger accueillera, le 27 juin à 20h30 pour la première fois en Algérie, le concert du célèbre chanteur français Kendji Girac.

CNMA
La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) organise, le 29 juin à 8h30, à l’hôtel El Aurassi, Alger, la rencontre nationale avec les conseils interprofessionnels des différentes filières agricoles.

 

Photo news
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière 2019
  • croisière 2019
  • croisière 2019
  • croisière-2019
  • croisière 2019
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept