Foire du miel et des produits de la ruche à Chlef: des prix en hausse, causes et mesures
Search
Vendredi 28 Février 2020
Journal Electronique

 Les différents types de miel et autres produits de la ruche actuellement exposés à la vente à la Foire nationale du miel et des produits de la ruche, organisée du 20 au 28 du mois en cours à Chlef, ont enregistré une hausse "notable", comparativement à l'année précédente, impactant sur l'activité commerciale au sein de la manifestation.
En effet, cette foire économique et commerciale a été marquée par une affluence modeste des visiteurs, "visiblement refroidis" par la hausse des prix des différents types de miel et des produits de la ruche exposés à la vente, au moment ou ils s'attendaient à des prix nettement à la portée de leur bourses, a-t-on constaté.
Approchés à ce propos, par l'APS, de nombreux apiculteurs exposants ont imputé la hausse des prix au "recul de la production mellifère", en raison, selon eux, des conditions climatiques défavorables, comme l'une des "raisons principales à l'origine de la hausse des prix et leur instabilité", ont-ils indiqué.
A cela s'ajoute, "les frais inhérents au déplacement des ruches d'abeilles pour la transhumance sans omettre les dépenses liées à l'acquisition de matières premières nécessaires pour l'activité apicole", ont-ils soutenu.
"La production mellifère de cette année a enregistré un important recul, dû notamment à des conditions climatiques défavorables, ayant impacté négativement la période de floraison des arbres et plantes", a indiqué, à l'APS, le président de l'association des apiculteurs, Abdelaziz Ait Hammouda.
Un fait, a-t-il dit, à l'origine d'un "recul du rendement de la ruche qui ne dépasse pas cinq (5) kg de miel, contre un rendement estimé entre10 à 15 kg (par ruche) précédemment", a-t-il déploré.
Selon Malika Malki, une apicultrice de Blida, "les conditions climatiques extrêmes contraignent les apiculteurs au déplacement de leurs ruches pour la transhumance au niveau d'autres régions plus clémentes. Certains poussent leur quête jusqu'à des zones sahariennes ou situées en montagne", a-t-elle souligné, "ce qui implique des frais supplémentaires, qui sont intégrés par la suite dans le prix de revient du produit fini (le miel)", a-t-elle fait savoir.
Yacine Remla apiculteur de Chlef a, quant à lui, imputé cette hausse des prix du miel aux " coûts élevés des équipements d'importation notamment, nécessaires pour l'élevage apicole". Il a exprimé son souhait de voir les "entreprises locales s'orienter vers l'investissement dans la filière apicole, de manière à contribuer à la baisse des frais de ces équipements", a ût-il souhaité.
Si l'organisation des foires fait partie des activités commerciales propices à la commercialisation de différents types du miel local et des produits de la ruche, la hausse des prix, conjuguée au manque de confiance des citoyens dans le produit local, constituent une entrave à une bonne activité commerciale, ce qui conduit inévitablement à un stock d'invendus.
En attendant d'assurer une meilleure organisation à la filière apicole, considérée pourtant parmi les activités génératrices de richesse à l'échelle locale et mondiale, eu égard aux possibilités offertes pour l'exportation du produit, dans le cas de la disponibilité de laboratoires de contrôle et de certification du miel local, les apiculteurs ont recours
à de nombreuses mesures ou "astuces", qui leur assurent l'écoulement de leurs produits, au même titre que la confiance du consommateur.
En effet, les exposants ont trouvé une parade à la hausse des prix, en proposant le miel dans des contenants de différents volumes et poids. Un choix est ainsi offert aux consommateurs en vue d'acquérir un pot de pas plus de 125 g de miel pour 500 à 800 DA, au lieu d'un kg pour des prix compris dans une fourchette entre 3.600 à 5.000 DA.
"Proposer le miel dans des pots de différents poids nous a permis d'assurer de + bons gains+ aux premiers jours de cette foire", ont admis nombre d'apiculteurs. Tandis que d'autres ont opté pour la méthode pédagogique, en fournissant maintes informations et conseils à propos des vertus de chaque type de miel exposé, tant et si bien qu'ils sont arrivés à convaincre de nombreux visiteurs de l'achat de leurs produits, a constaté l'APS, sur place.
Selon les échos recueillis, par l'APS, auprès de nombreux exposants, une majorité des apiculteurs sont "désormais convaincus de l'intérêt de la formation dans cette filière, notamment concernant les vertus de la thérapie par le venin d'abeille". Les cycles de formation doivent, également, contribuer à une mise à niveau et actualisation des
connaissances des apiculteurs, tout en développant leurs aptitudes en matière de commercialisation, est-il escompté.
Les visiteurs ont, pour leur part, loué l'organisation de cette foire, qui leur permet de prendre connaissance des différents miels existant à l'échelle locale, et de découvrir leur secrets de fabrication et leurs vertus, au vue de l'absence de la confiance entre le consommateur algérien et le producteur", ont-ils indiqué à l'APS.
A noter que les prix des miels proposés à la vente, à cette foire, ont varié entre 3.300 DA/kg pour le miel de fleurs, et 3.600 DA/kg pour le miel de thym, au moment où le miel de carotte sauvage a été affiché à 3.500 DA/kg, le miel de montagne à 4.000 DA/kg, et le miel de jujubier entre 4.500 à 5000 DA le kg.

APS

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

    • Olympiades de l’innovation :: L’Algérienne Sylia Khecheni remporte le Grand Prix

      L’Algérienne Sylia Khecheni a remporté le Grand Prix des Olympiades de l’innovation au Moyen-Orient ainsi que la médaille d’or avec les compliments du jury de cet évènement scientifique qui s’est tenu au Koweït. Pour célébrer cette distinction, une cérémonie a été organisée, ce dimanche( 23-02-2020) , en son honneur au siège du ministère de la Poste et des Télécommunications, en présence des ministres de la Poste et des Télécommunications, et de la Jeunesse et des Sports, respectivement Brahim Boumzar et Sid-Ali Khaldi.

L'agenda

APN
L’Assemblée populaire nationale entame,  le 27 février à 10h, ses travaux en session plénière destinée aux questions orales.

Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, présidera,  le  27 février à 13h30, à l’Institut national de la recherche agronomique d’Algérie (INRAA), les travaux d’un atelier ayant pour thème «Les applications des énergies renouvelables dans les domaines de l’agriculture et du développement rural».

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, préside,  le  27 février à 9h30, au Centre national de formation des personnels spécialisés (CNFPS) à Birkhadem, l’ouverture de la troisième rencontre régionale des directeurs de l’action sociale du Centre et du Sud.

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des Moudjahidine et des ayants droit, Tayeb Zitouni, effectuera, le 27 février, une visite de travail dans la wilaya d’Ouargla pour présider la cérémonie de commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 27 février 1962 à Ouargla.

 Ministère des Ressources en eau

Sous le parrainage du ministre des Ressources en eau, l’Organisation de contrôle technique hydraulique organise,  le 27 février à 8h30, au Cercle national de l’armée (Beni Messous, Alger) une journée d’information sur «la promotion de la production nationale des matériaux et équipements hydrauliques».

 

Salon de la logistique
Le 4e Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l’entreposage des marchandises se tiendra, le 29 février à Alger, sous le thème «La logistique à l’ère du digital».

 

Salon international du textile
La Sarl CGCOM Event organisera, du 25 au 27 février au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Salon international du textile

La sarl Cgcom Event organise, du 25 au 27 février, au CIC d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements
Texstyle-Expo.

Expo art plastique 

L’Office Riadh El-Feth organise, jusqu’au 29 février, au centre des arts, une exposition d’arts plastiques, d’Amel Kamila Hamidou et Samira Merabet.

Salon international du textile
La sarl CGCOM Event organise,  le 27 février , au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Laboratoire Hikma
Le directeur général des laboratoires Hikma animera, le 28 février à 15h, à l’hôtel Hyatt Regency d’Alger, avec le président de l’Association algérienne des malades de la sclérose en plaques, une conférence de presse. 


Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Salon des arts plastiques
La première édition du Salon collectif d’arts plastiques, intitulé «Le signe entre le geste et le symbole», aura lieu le 29 février à 14h30, au centre culturel Mustapha-Kateb (Alger-Centre).

Mouvement El Bina
Le Mouvement El Bina tiendra, le 28 février , à 10h, au centre international des jeunes à Sidi Fredj (Alger), une session ordinaire de son conseil consultatif.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept