Imprimer

De nombreuses forêts dans la région de Tlemcen sont menacées par la chenille processionnaire, a-t-on constaté sur place. Les forêts de Zebch, Znine et des espaces de pins des communes d’El Aricha, de Sidi Djillali et de Sebdou, offrent un décor désolant. Des centaines d’arbres sont morts à cause de cette chenille. Des cadres de la direction des forêts ont regretté que des campagnes de lutte contre ce qui est considéré comme l’ennemi le plus redoutable du pin n’aient pas été menées depuis des années, faute d’argent.

Les chenilles processionnaires, qui vivent en groupes et forment sur les grosses branches de grands nids, continuent de «détruire» ces arbres. Des centaines sont dénudés et prennent la forme de squelettes effrayants. Selon des forestiers, les chenilles peuvent dépouiller complètement un arbre de son feuillage. Elles peuvent aussi porter atteinte à la santé humaine de part leur propriété urticante.

Mohamed Medjahdi