Imprimer

La galerie d’art Baya du palais de la culture Moufdi-Zakaria, à Alger, abrite, jusqu’au 22 février en cours, une imposante exposition photographique. C’est une rétrospective de la fin du régime totalitaire en Tchécoslovaquie, proposée sous l’intitulé «30 ans depuis la révolution de Velours». Réalisé par le Musée national de la République tchèque en coopération avec les centres de presse de ce pays, cet événement commémore le 30e anniversaire de la révolution de Velours en ex-Tchécoslovaquie, sous la houlette de la commissaire aux comptes tchèque, Dana Kyndrovâ. Des captures emblématiques de quinze grands photographes tchèques se sont saisis de moments décisifs de l’histoire tchécoslovaque moderne, alors que la dictature communiste de 40 ans prenait fin. L’objectif des photographes s’est fixé sur les manifestations contre le régime totalitaire en 1988, la semaine Palach, en janvier 1989 et la journée du 17 novembre 1989, ainsi que l’atmosphère enthousiaste qui s’en est suivie. Le visiteur peut aussi par la même suivre le départ des troupes soviétiques du territoire tchécoslovaque en 1990-1991, qui couronne la révolution de Velours. Là, une photo expressive, là encore une très grande manifestation avec cette injonction : «Dehors ! Rentrez chez vous !» Il s’agit de l’une des principales exhortations écrites et prononcées en russe et adressée aux soldats soviétiques qui ont envahi la Tchécoslovaquie un 21 août 1968. Et le dernier soldat soviétique à quitter la Tchécoslovaquie l’a fait en 1991. C’est ainsi qu’avec le temps, un grand nombre de ces images exceptionnelles sont entrées dans la légende et leur valeur documentaire et artistique nous replonge littéralement dans l’histoire.
 N. C.