Imprimer

L’ouverture, mardi dernier, du 4e Salon national du livre à la salle «Ashar» de Batna s’est caractérisée par une forte affluence du public. Initié par la direction locale de la culture en coordination avec une maison d’édition privée, l’association culturelle «El-Chourouk» et l’annexe de wilaya de l’Union des écrivains algériens, ce salon a connu, dès son ouverture, un fort engouement parmi les universitaires et lycéens notamment. L’édition 2020, qui a pour slogan «une société qui lit, une société qui bâtit» se démarque par un large éventail de genres proposés, de la littérature à la technologie en passant par la science et le livre jeunesse. Ainsi, les visiteurs auront le loisir de découvrir, jusqu’au 5 mars prochain, plus de 15.000 titres, publiés par 30 maisons d’édition issues de 25 wilayas du pays, a indiqué à l’APS le directeur de la culture, Amar Kebour, soulignant que cette manifestation sera agrémentée de conférences et de rencontres littéraires en plus de séances de ventes-dédicaces. Il est à noter que la troisième édition du Salon national du livre avait connu une affluence record de 15.000 visiteurs, conduisant les organisateurs à prolonger cette édition de deux semaines supplémentaires, selon Kebour.