Le Panel reçoit des représentants de quatre wilayas de l’ouest :« Impliquer des personnalités politiques et historiques dans la commission de dialogue »
Search
Vendredi 10 Juillet 2020
Journal Electronique

La commission de la société civile et jeunesse du Panel, présidée par Adel Bourgazene, a rencontré Dimanche, un groupe de 14 représentants de quatre wilayas de la région ouest, à savoir Tlemcen, Tiaret, Oran et Sidi Belabes.

Le départ du gouvernement Bedoui, était évoqué en unanimité par les intervenants qui estiment que « ce gouvernement n’est pas légitime et aurait dû être limogé après le 22 février ». Pour les intervenants, le dialogue national ne peut réussir qu’après le départ du gouvernement de Bedoui, car, selon eux, « il est impossible que les citoyens participent ou adhéreront au dialogue national et a l’élection présidentielle avec premier ministre qui avait soutenu aveuglement le 5e mandat de l’ex président de la République Abdelaziz Bouteflika ». Ils ont également insisté sur le renforcement de la commission de dialogue et de médiation par des personnalités politiques et historiques dans l’espoir donner plus de crédibilité a cette instance. La libération des détenus d’opinion a été également évoquée et qualifié par ce groupe de «  l’une des conditions principales du mouvement populaire pacifique pour pouvoir trouver réellement le chemin de dialogue national ». Des réserves ont été également mises sur certains membres de la commission. Les représentants du groupe de l’ouest appellent à leur départ puisque, ont-ils affirmé, qu’ils faisaient partie du régime de Bouteflika. Ils se sont également interrogés sur les conditions exigées par le panel pour pouvoir continuer le processus du dialogue. Des conditions, disent-ils, qui n’ont pas étaient prises en charge par les pouvoirs publics. Nasreddine Manssour, membre du mouvement associatif à Oran, a mis l’accent sur l’absence d’une feuille de route et la fixation d’un délai pour la mission du panel. Une situation qui contribue, selon lui, à « faire durer inutilement le processus du dialogue, alors qu’il y a urgence de trouver des solutions pour aller rapidement vers l’élection présidentielle ». L’exclusion du dialogue national des partis FLN, RND, TAJ, MPA et autres ont été l’exigence des jeunes intervenants qui estiment que ces partis ne peuvent a aucun cas s’associer au processus du dialogue, car « ils étaient derrière un soutien indéfectible de cette force anti constitutionnelle qui a menée le pays vers un désastre politique et socioéconomique». M’hamed Amine, un jeune représentant de la wilaya de Tlemcen, aborde quant a lui, l’absence de confiance entre les citoyens et la commission nationale de dialogue et de médiation expliquant qu’elle n’a pas avancé d’un pas. Pour lui, le panel doit mettre fin a sa mission puisque aucun des sept points exigés n’a été pris en charge par les pouvoirs publics. « Le départ de Bedoui et la libération des détenus font parties des points exigés par le panel. Les pouvoirs publics tergiversent et ne semble pas d’accord pour accepter ces points », fait remarquer l’intervenant en proposant la création d’une instance pour suivre la mission de la commission du dialogue nationale en respectant les doléances du mouvement populaire pacifique.

                                           M. Benkeddada

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Parlement
La session ordinaire 2019-2020 des deux chambres du Parlement sera clôturée le 09-juillet  à partir de 10h30 à l’Assemblée populaire nationale.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept