Imprimer

Le coordinateur de la Confédération des syndicats algériens (CSA), Lyes Merabet, a affirmé, samedi à Alger, que la rencontre des dynamiques de la société civile et des partis politiques vise à "rapprocher les vues pour parvenir à une solution consensuelle" permettant une sortie de la crise politique actuelle.

Intervenant lors des travaux de la rencontre de concertation regroupant les dynamiques de la société civile, des partis politiques et des personnalités nationales, M. Merabet a précisé que cette réunion qui s'inscrit dans le cadre de la démarche de la Conférence nationale du 15 juin dernier, est le couronnement des rencontres marathoniennes nécessaires pour le rapprochement des vues dans le but de trouver une solution consensuelle à la crise politique que connait le pays, a-t-il ajouté. Merabet, qui est également président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), a tenu à souligner, à ce propos, la conviction des dynamiques de la société civile de "l'importance de la communication et de la rencontre de toutes les initiatives afin de travailler sérieusement à rapprocher les vues et à recueillir les propositions pour une sortie de crise". Il a estimé, à ce propos, que la société civile peut, aujourd'hui, avoir des instruments de soutien au Hirak populaire pacifique et de le représenter en vue de faire renaitre l'espoir de parvenir à la solution idoine à la crise que vit notre pays. Ont pris part à cette rencontre, des représentants de plusieurs partis politiques et de la société civile ainsi que des enseignants universitaires et des personnalités politiques. Les représentants des catégories juvéniles et estudiantines se sont absentés à cette réunion car "non structurés", selon le coordinateur national de la CSA.(APS)