Imprimer

"Le mois sacré s’achève par le jeûne et l’adoration, mais aussi avec l’amertume de la perte de frères et sœurs parmi notre peuple des suites du coronavirus", a écrit le Premier ministre sur Tweeter, priant le Tout-Puissant de "combler les défunts de Sa grâce éternelle et les malades de guérison"."Aussi, accueillons-nous l’Aïd El-fitr en implorant Allah de nous épargner cette épidémie et de nous aider à en venir à bout, Bonne fête de l’Aïd à toutes et à tous et que chaque année vous apporte le bonheur", a-t-il conclu son tweet .