Loi de finances complémentaire : Les députés rejettent l’augmentation des prix des carburants
Search
Vendredi 10 Juillet 2020
Journal Electronique

Les députés des différentes formations politiques, qui s’apprêtent à débattre le projet de loi de finances complémentaire du 30 mai au 4 juin prochain, ont dans leur ensemble salué les mesures liées au réaménagement de la règle 51/49 sur les investissements étrangers, désormais limitée aux seuls secteurs stratégiques, l’augmentation du SNMG de 18 à 20.000 DA et la suppression de l’IRG pour les bas revenus (moins de 30.000 DA). Mais le PLFC 2020 contient aussi des augmentations d’impôts et de taxes qui seraient inéluctables au vu du contexte économique exceptionnel marqué par la chute du prix du baril et la crise sanitaire, selon certains élus. D’autres ont émis des réserves concernant la hausse des prix des carburants qui pourrait sérieusement impacter certaines catégories professionnelles, provocant des augmentations en chaînes de plusieurs produits. Le ministre des Finances avait, pourtant, annoncé la mise en place d’un groupe de travail pour étudier la possibilité de lancer une carte-carburant qui permettra à certains opérateurs économiques de payer le carburant au prix subventionné. «Cette mesure intervient à un moment inopportun au vu des ravages causées par la pandémie de la Covid-19 qui a fragilisé plusieurs secteurs économiques», estime Mohamed Slimani, député RND. Pour ce qui est des importations des véhicules neufs, Slimani juge que «si le prix venait à augmenter avec cette disposition, le grand perdant serait le simple citoyen puisque le concessionnaire aura toujours sa marge bénéficiaire». Pour lui, l’institution de l’impôt sur la fortune est une disposition que le RND a salué à condition qu’elle soit appliquée d’une manière équitable. Pour ce faire, il propose de «déterminer avec précision la nature de la fortune ainsi que les catégories qui sont tenues de payer cette taxe qui est une règle universelle». Saïda Bounab du FLN rappelle, pour sa part, que de nouvelles dispositions ont été introduites dans ce projet de loi. «Celles-ci ne figuraient pas dans la loi de finances 2020, dont l’importation des véhicules neufs et la suppression du système de kits SKD et CKD, alors que dans l’ancien texte, on parlait de véhicules d’occasion de moins de trois ans.» Pour ce qui est du prix du carburant, elle relève que cela peut peser sur le budget de certaines catégories sociales déjà laminées par la crise sanitaire. «Ce point devrait faire réagir plusieurs groupes parlementaires lors de la plénière», note-t-elle. Elle salue, dans ce cadre, «l’augmentation du SNMG et la suppression de l’IRG bien que le pays est dans une situation économique critique.» Selon Ahmed Cherifi du MSP, l’assemblée serait unanime à rejeter la mesure liée à l’augmentation des prix des carburants. «Cette hausse impactera négativement le pouvoir d’achat des citoyens puisqu’elle aura un effet sur les produits d’une manière générale. Il serait, par conséquent, difficile pour les citoyens qui ont vu leur salaire augmenter avec la suppression de l’IRG d’améliorer leurs conditions de vie.» Pour lui, l’impôt sur la fortune vient remplacer l’impôt sur le patrimoine qui figurait déjà dans l’ancienne loi et que la commission des finances de l’APN avait évalué à 1%.
 Assia Boucetta

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Parlement
La session ordinaire 2019-2020 des deux chambres du Parlement sera clôturée le 09-juillet  à partir de 10h30 à l’Assemblée populaire nationale.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept