bannière vote
Recensement général de la population et de l'habitat :L’opération prévue en 2020
Search
Dimanche 15 Décembre 2019
Journal Electronique

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salah Eddine Dahmoune a affirmé,  Lundi, à Alger, que le 6ème recensement général de la population et de l'habitat (RGPH), prévue en 2020, constituera "un outil stratégique pour l'élaboration des politiques publiques futures", et ce dans l'objectif d'"améliorer les conditions de vie du citoyen, en définissant les lacunes et les besoins".

Présidant la 1ère réunion de la commission nationale de recensement général de la population et de l'habitat, en présence du ministre des Finances, Mohamed Loukal et des secrétaires généraux de plusieurs départements ministériels, Dahmoune, également président de ladite commission, a fait savoir que l'opération de recensement se veut "un outil stratégique pour l'élaboration des politiques publiques futures", visant à "changer et améliorer les conditions de vie du citoyen notamment sociales, en définissant les lacunes et les besoins". Il a souligné, dans ce sens, l'importance majeure de cette opération qui est à même de fournir "des informations précises et diverses sur lesquelles se baseront les autorités publiques pour procéder à l'évaluation de la politique de développement".

"Tous les départements ministériels sont concernés et tenus d'identifier les besoins des citoyens" afin de "les inscrire au sein de la politique nationale adoptée à court et long termes", a-t-il affirmé. Après avoir indiqué que ce recensement, prévu initialement en 2018, puis reporté jusqu'en 2020, Dahmoune a relevé que "les défis induits par la conjoncture actuelle ne sont pas la résultante des évolutions marquant notre société", soulignant que "le principal objectif" de cette opération est de "fournir des données exactes sur les indicateurs d'une croissance économique réelle et de mesurer ses répercussions sur l'environnement, en se focalisant sur l'exploitation des technologies modernes et les domaines de leur utilisation". Ces indicateurs sont à même de réaliser "un nouveau développement", a-t-il dit, ajoutant que le citoyen trouvera dans les plans de développement socioéconomique "la réponse à ses besoins et souhaits". Le recensement qui permettra aux autorités publiques de connaître le nombre "exact" de la population et des agglomérations ainsi que leur répartition géographique, constitue un élément essentiel pour l'élaboration des plans de développement futurs", a-t-il poursuivi. Il a souligné, en outre, l'importance d'assurer "un suivi minutieux" de toutes les questions inhérentes au recensement et de proposer les dispositions favorables à son aboutissement, en veillant à garantir les moyens financiers, matériels et humains nécessaires à sa préparation, à son exécution et à l'exploitation de ses résultats.

                   Session de formation au profit des délégués communaux

A cette occasion, Dahmoune a indiqué que "ses services ministériels ont procédé, en coordination avec les autorités locales et l'Office national des statistiques (ONS), au suivi des préparatifs de ladite opération, en donnant des instructions aux walis pour la relance des commissions communales et de wilaya, et la désignation d'un délégué communal et d'un ingénieur de wilaya chargé du recensement, outre la préparation d'une session de formation au profit des délégués communaux". Le ministre a exhorté les membres de ladite commission qui regroupe 14 secteurs ministériels, à engager "une réflexion" sur la modernisation de l'opération, à travers l'utilisation des nouvelles technologies, et l'exploitation de la base de données disponible au niveau de tous les secteurs, notamment la Santé, l'Enseignement et le Travail, afin que "le recensement, organisé actuellement tous les 10 ans, soit une opération réalisable en temps réel à chaque fois qu'il est nécessaire".   Le ministre des Finances a souligné pour sa part, que le recensement est "un outil visant à faciliter la prise de décisions pour les autorités publiques dans tous les domaines", en ce sens où ses résultats fournissent "toutes les informations nécessaires".

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Foire de la production nationale

La 28e Foire de la production nationale ouvrira ses portes le 19 décembre au Palais des expositions des Pins Maritimes, Alger.

 

Ministère de la Culture

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih présentera, le 21 décembre à 16h, le café littéraire de l’Opéra, qui accueillera Abdelhafid Hamdi Chérif qui interviendra sur le thème «Aiyai, chant de l’ouvert».

Agence nationale des ressources en eau
L’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, à travers l’Agence du bassin hydrographique algérois Hodna Soummam, procédera, le 15 décembre, à la signature du contrat de captage El Hamiz, au siège de l’Office national de développement et de promotion de la formation continue.

 

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

Musée des beaux arts

A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale académie des beaux arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger, une exposition, intitulée «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnole Goya, se tiendra jusqu’au 15 décembre prochain au Musée des beaux arts d’Alger.

 AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organise une exposition de peinture de Yasmine Siad jusqu’au 19 décembre à Dar Abdellatif, Alger.

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art du Centre commercial de Bab Ezzouar (Alger) organise, jusqu’au 26 décembre, une exposition intitulée «L’Algérie, la protégée de Dieu», de l’artiste plasticien Sofiane Dey.

Palais de la culture d’Alger

Le Palais de la culture d’Alger organisera un gala de variétés avec Lyès Ksentini, Karima Essaghira et Yazid Oumoussa le 19 décembre à 18h30.

Hôtel Sofitel d’Alger

Une marché artistique de fin d’année «L’art & la matière», avec un roulement de 25 artistes par semaine, se tient jusqu’au 31 décembre de 13h à 19h à l’hôtel Sofitel d’Alger.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept