LPP :Plus de 40.000 souscripteurs menacent de boycotter la réception des logements
Search
Jeudi 20 Février 2020
Journal Electronique

Plus de 40.000 souscripteurs à la formule LPP (logements promotionnels publics) menacent de boycotter la réception des logements. C’est qu’a annoncé, Mercredi , à Alger, le président de la Coordination nationale des souscripteurs LPP relevant de l’Association pour la protection et l'Orientation du Consommateur et son Environnement (APOCE). Lors d’une conférence de presse, tenue hier, Reda Mellat a fait savoir que 95 % des souscripteurs adhérent à cette proposition selon un sondage effectué sur le page Facebook de la coordination. Le ministère de l’Habitat et l’Entreprise nationale de la promotion immobilière (ENPI) maître d’ouvrage a devant lui dix jours à partir de la date d’hier pour ouvrir les canaux de dialogue dans l’espoir de trouver issue à cette crise.

La coordination a pour charge le suivi du dossier ouvert en 2013. Sept …après son lancement, les souscripteurs font face à de multiples problèmes relatifs à cette formule. Le conférencier a cité en premier lieu les prix des logements en question. Selon lui, ils restent excessivement chers   par rapport aux prix initiaux qui étaient de l’ordre de 45.000 Da pour le mètre carré. En 2019, le prix s’élève à presque 100.000 Da/ M2 hors taxe et frais de notaire. Il a rappelé que la formule LPP qui est la seule à ne pas bénéficier de l’aide de l’Etat ne voit toujours pas le bout du tunnel.

Le président de l’APOCE Mustapha Zebdi a déposé plainte pour obliger l’ENPI à établir des contrats préliminaires qui préciseront le lieu, la superficie, les prix, les délais de livraison. Pour sa part, l’avocat Djamel Touati, souscripteur et chargé des relations extérieures à l’OPOCE a annoncé qu’a partir de la semaine prochaine, un comité d’experts sera chargé d’identifier toutes les anomalies dans les constructions ainsi que les prix réels des logements selon les régions.   Touati a jugé inacceptable qu’un appartement à Adrar coûte le même prix qu’à Alger, soit 1,2 milliard de centimes.   Selon lui, l’ENPI n’a pas respecté ses engagements que ce soit pour les délais de livraison et la qualité. Une situation qui poussé les souscripteurs à se désister à cause de plusieurs anomalies.

Pour le chargé de communication de la coordination Akli Belhocine, la plupart des logements réceptionnés sont dans un état lamentable. Des appartements qui présentent un danger pour la sécurité des citoyens. «  Des escaliers qui sont sensés être réalisés en béton s’effritent », s’indigne-t-il. « Ce sont des logements qui n’ont rien avoir avec le promotionnel », a-t-il ajouté.

En plus de ces anomalies, la formule LPP enregistre un retard dans la dans la livraison. Il fait savoir que plusieurs chantiers sont l’arrêt notamment à Alger (Rouïba et Ain Benian) pour des raisons financières.  

La coordination qui compte 2.000 adhérents a été créé pour est faire pression sur l’entreprise nationale de la promotion immobilière de cette nouvelle organisation est de faire pression sur les autorités afin que la cadence de réalisation des différents projets soit accélérée.

Samira Belabed

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère du Travail

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Chawki Acheuk Youcef, préside, le 20 février  à 9h, à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale, les travaux de la journée d’information sous le thème «Un dialogue social inclusif pour une Algérie nouvelle».

Ministère de la Communication

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, procédera, le 20 février, à l’Ecole supérieure du journalisme et des sciences de l’information d’Alger, au lancement des travaux de la rencontre nationale sur la presse électronique algérienne.

 

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Nassira Benharrats, présidera, en présence de membres du gouvernement et d’acteurs de la société civile, le 20 février à Sidi Abdellah (Alger), une vaste campagne de reboisement.

 

Commune d’Alger-Centre La commune 

d’Alger-Centre célèbre, jeudi 20 février , à 16h, à la cinémathèque d’Alger, la Journée nationale de La Casbah.

  

HCA 

Le Haut-Commissariat à l’amazighité célébrera, les 21 et 22 février, à Ghardaïa, la Journée internationale de la langue maternelle.

MDN
La 1re Région militaire organise, jusqu’au 20 février, à l’Ecole nationale des techniques aéronautiques, le championnat national militaire de boxe.

 HCI

Le Haut-Conseil islamique organise, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed-El-Arabi-Ben-Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise, les 19 et 20 février, à 9h, à la Bibliothèque El Hamma (Alger), une rencontre nationale sur les écoles coraniques et leur rôle dans le développement de la langue arabe.

 

Opéra d’Alger

L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh accueillera,le   jeudi 20 février à 16h, une exposition de l’artiste-peintre Fatma-Zohra Bouaouni, intitulée 
«Inspirations», et à 19h30, un concert des traditions lyriques féminines de la Saoura, intitulé «Lemma de Béchar», animé par Hasna El-Bacharia et Souad Asla.

Chu Mustapha

Le centre hospitalo-universitaire Mustapha-Pacha et le laboratoire de microbiologie médical organisent, jeudi 20 février , à 8h30, au CHU Mustapha, la 1re Journée de microbiologie, sous le thème «Coronavirus, gestion et surveillance du risque infectieux».

Commune Raïs Hamidou

La commune de Raïs Hamidou (Alger) organise, le vendredi 21 février , à 9h, devant la maison de jeunes, une exposition de voitures et de motos.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept