Imprimer

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, a annoncé jeudi dans la wilaya d’El Bayadh que 1.000 nouveaux postes ont été réservés pour le recrutement d'enseignants au niveau national pour le compte de l’année universitaire 2019-2020. Lors de la visite d’inspection du centre universitaire "Nour El Bachir" d’El Bayadh, le ministre a souligné que les nouveaux postes ont été approuvés par le gouvernement et seront affectés selon les besoins des différentes institutions universitaires du pays et des spécialités demandées. Ces nouveaux enseignants remplaceront l’encadrement admis à la retraite. La stratégie du ministère, a ajouté, Tayeb Bouzid, "tend à encourager la dynamique du secteur, son encadrement et ambitionne de donner une chance aux jeunes pour travailler au sein des différentes institutions universitaires en vue de créer un réseau entre ces enseignants et encourager l’échange d'expériences". Par ailleurs, le ministre a insisté sur le volet prospection dans la gestion du secteur en vue de son développement et de permettre à l’université de jouer le rôle attendu dans le cadre du développement durable et de répondre aux besoins de la région. Le ministre a également instruit les responsables du centre universitaire d’El Bayadh d’élaborer une étude pour agrandir cet établissement en vue de l’ouverture de nouvelles spécialités et branches et pour attirer des étudiants de différentes wilayas du pays. Ces objectifs seront lancés dans la perspective de la reconversion du centre en université "si les structures nécessaires s'avèrent disponibles", a-t-il insisté. Lors de sa visite, le ministre a inauguré, au centre universitaire d’El Bayadh, un complexe de laboratoires pédagogiques équipé en matériels nécessaires de recherche scientifique afin de développer la recherche au sein de cet établissement qui compte plus de 40 spécialités des trois cycles universitaires réparties en 20 filières. Tayeb Bouzid s’est enquis des conditions d’hébergement à la résidence de 2.000 lits où il a pris connaissance des préoccupations des étudiants résidents portant principalement sur le problème de surplus et du manque de certaines structures. Par ailleurs, le ministre a inauguré une école primaire du chef-lieu de wilaya, baptisée au nom de la chahida Bendida Cheikh. A noter qu’un groupe d’étudiants s’était rassemblé à l’entrée du centre universitaire scandant des slogans s’opposant à la visite du ministre.(APS)