Imprimer

Vingt neuf candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés samedi dans deux opérations distinctes au Nord-ouest de Cap Falcon (Aïn El Turck) et au nord du port d’Oran par les unités du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran, a-t-on appris auprès de ce corps de sécurité. La première opération concerne 12 candidats à l’émigration clandestine, tous Algériens dont un handicapé moteur, qui étaient à bord d’un semi rigide avec moteur. Ils ont été interceptés à 11 miles au Nord-ouest de Cap Falcon (Aïn El Turck), a précisé la même source. La deuxième opération a touché 17 candidats à l’émigration clandestine, parmi eux deux Algériens et 15 ressortissants marocains, qui étaient à bord d’une embarcation en polyester. Ils ont été interceptés à 4 miles au nord du port d’Oran par les gardes-côtes, en patrouille en mer. Ces harragas ont été tous présentés à la Gendarmerie nationale après les formalités d’usage, a relevé la même source