La Une
Search
Mardi 12 Novembre 2019
Journal Electronique

Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) Mohamed Charfi a affirmé, vendredi ,que tous les moyens humains et matériels ont été mis en place pour « minimiser au maximum » le risque de fraude électorale lors de la prochaine élection présidentielle prévue le 12 décembre prochain.Lors d’une conférence de presse organisée au siège de l’Autorité à Alger, Charfi a précisé qu’un plan d’action pour contrer toute tentative de fraude durant ce scrutin a été élaboré par des experts en informatique. « Les membres de l’ANIE font preuve d’une grande la volonté et d’une grande qualification qui leur permettront de déjouer ou de réduire au maximum toute tentative de porter atteinte ou d’entacher le processus électoral », a-t-il précisé. Toutefois, le président de l’ANIE n’a pas voulu divulguer sa propre stratégie et son plan d’action anti fraude. Dans ce sillage, il a invité les jeunes du « Hirak » à participer massivement dans l’encadrement des élections pour barrer la route aux fraudeurs. « Venez nous aider à l’encadrement cette élection », a lancé Charfi, précisant qu’il n’est pas venu pour faire une carrière professionnelle. Pour lui, cet engagement relève d’un défi celui de continuer ou de réaliser l’appel du premier novembre qui consiste à mettre en place un Etat de Droit. « L’élection présidentielle est non seulement nécessaire mais aussi impérative et nous allons mettre tout notre possible pour que ce rendez-vous soit transparent et se fasse dans les délais.A une question sur d’éventuelles poursuites judicaires que l’ANIE envisagerait à l’encontre de certains P/ APC ayant décidé de boycotter l’opération de vote, Charfi a affirmé n’entrevoir aucune action de ce type mais qu’il envidage plutôt d’utiliser la sagesse pour convaincre les citoyens d’aller aux urnes. « Il est facile d’utiliser la voie de la justice, mais ce n’est pas la bonne méthode pour convaincre les gens à participer aux élections », a-t-il estimé. Toutefois, il a promis d’élaborer un rapport final dans lequel il notera les noms des personnes ayant entravé le processus électoral pour que demain ils soient condamnées par l’histoire.Après avoir annoncé que la validation des candidats se fera par le conseil constitutionnel, Charfi a précisé, que l’opération de surveillance du financement de la campagne électorale se fera en amont et au préalable. A propos de certains administrateurs qui refusent de se soumettre aux ordres de l’ANIE pour ce qui est de l’opération électorale, Charfi a reconnu qu’il y a des réticences chez certains d’entre eux expliquant que ce tempérament relève d’une administration qui a été gérée pendant plus de 50 années par le même système qui centralise tous.

L'avant-projet de loi sur les hydrocarbures a été approuvé mercredi lors d'une réunion du Gouvernement présidée par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, ce texte devant être présenté lors du prochain Conseil des ministres, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre.Le présent avant-projet de loi intervient "en réponse aux développements survenues dans le domaine des hydrocarbures, tant au plan interne qu'externe, après que la Loi en vigueur promulgué en 2005 et amendée en 2013 dans certaines de ses dispositions, a prouvé ses limites, ainsi qu'en termes de quelques impacts négatifs sur les opérations de production et de drainage des investissements étrangers, l'augmentation de la consommation nationale toutes les quinze (15) années, ce qui constituera un déficit structurel entre l'offre et la demande sur le marché nationale, particulièrement dans le domaine du gaz à l'horizon 2025-2030", souligne la même source. "A ce titre, le nouveau projet de loi vise à atteindre un système juridique, institutionnel et fiscal stable et favorable à l'investissement dans le domaine des hydrocarbures à long terme, sans porter atteinte aux intérêts nationaux, d'autant que la règle des 49/51% concernant les investissements étrangers dans ce domaine a été maintenue"."Ce projet de loi élargira l'exploitation des potentialités nationales en hydrocarbures en offshore", ajoute le communiqué.

Le rôle pionnier de l’Algérie en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme ainsi que dans l’instauration de la paix en Afrique, a été mis en avant, lors de l’ouverture Mercredi, des travaux de la 3e Assemblée Générale du mécanisme de l'union africaine pour la coopération policière (Afripol). Les participants ont plaidé pour le renforcement de la coopération et la coordination sécuritaire notamment l’échange des renseignements, dans la lutte contre le crime transfrontalier. En attendant, le secrétaire général de l'Organisation internationale de la police criminelle (Interpol), Jürgen Stock, a relevé dans son intervention, « le rôle pionnier » de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme. « L'Algérie revêt une importance particulière dans la lutte contre le terrorisme, en raison de sa position en Afrique du nord et de sa proximité avec le continent européen », a-t-il souligné. Le responsable de d’Interpol a mis en garde contre les terroristes, toujours actifs. « Le terrorisme n'a jamais été aussi global et complexe qu'il ne l'est aujourd'hui », a-t-il dit, rappelant qu’Interpol a détecté les déplacements de 12 terroristes qui essayaient de rejoindre l'Europe depuis le continent africain. Jürgen Stock a lui aussi, plaidé pour la coordination et le renforcement de la coopération avec Afripol « notamment à travers la mise en place d'un réseau global de lutte contre la criminalité et un accord important pour l’échange de renseignements ».Pour sa part, le directeur exécutif d'Afripol, Ahmed Tarik Sharif, a soutenu que la tenue de cette 3 e AG à Alger démontre l’engagement de l’Algérie pour la prévention et la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Un fait que le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine (UA), Smail Chergui, a rappelé. « L’Algérie est le rempart contre le terrorisme et l’extrémisme. Si elle abrite la 3e Assemblée Générale du mécanisme de l'union africaine pour la coopération policière d’Afripol   c’est un signe de son engagement pour le renforcement de la sécurité et la paix en Afrique », a-t-il indiqué dans son allocution d’ouverture , en présence notamment du ministre de l’Intérieur, Salah Eddine Dahmoune, du SG du Conseil des Ministres Arabes de l’Intérieur, Mohamed Ali Ben Koman , des Chefs de Police Africains et des représentants d’organisations et d’institutions policières régionales et internationales.

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2020 "ne prévoit aucune augmentation de la TVA", a affirmé mardi le ministre des Finances, Mohamed Loukal. "Le taux de la TVA (Taxe sur la Valeur ajoutée) en vigueur est maintenu et demeure inchangé par rapport à 2019", a-t-il précisé dans un entretien accordé à l’APS. Le ministre a souligné qu’au titre du 2ème examen de l’avant projet de loi des finances pour 2020, le Gouvernement, dans sa réunion de mercredi dernier, a "mis l’accent davantage sur la consolidation des actions en matière de recouvrement des recettes fiscales ordinaires exigibles". Les services du ministère des Finances ont été ainsi "interpellés, à atteindre une meilleure efficacité en matière de recouvrement des droits et recettes de l’Etat (impôts taxe et baux)", à travers des mécanismes suscitant une meilleure efficience dans ce domaine, par les différents intervenants de l’administration fiscale. C'est à ce titre, que le taux d’accroissement des recettes fiscales ordinaires devrait atteindre 8,6% dans les prévisions actualisées du PLF 2020, présentées au titre de la 2 ème lecture de ce texte, a soutenu M. Loukal. "La démarche (gouvernementale) consiste à réactiver l’efficacité de l’appareil fiscal. On ne va pas toucher à la poche du citoyen mais on va améliorer l’efficacité des recouvrements", a-t-il souligné. Un texte d’application de la loi de finances de 2020 devra définir la nomenclature des secteurs concernés par la suppression de la règle 51/49, régissant l’investissement étranger en Algérie, a -t-il ajouté. "Afin d’améliorer le climat des affaires et l’attractivité de l’économie nationale, il a été procédé, dans le cadre du PLF 2020, à la levée des contraintes énoncées dans le cadre de la règle 51/49 %, appliquée sur les investissements étrangers en Algérie, concernant les secteurs non- stratégiques", a-t-il souligné. Pour définir ces secteurs, un texte d’application sera publié en 2020 et définira avec précision la nomenclature des secteurs stratégiques, donc exclus de l’application de cette nouvelle mesure, et les secteurs non stratégiques, concernés par la mesure. Questionné sur les secteurs considérés à priori comme stratégiques en Algérie, il a indiqué qu’il s’agit surtout des secteurs de l’Energie et des Finances.

Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-major de l’ANP , a affirmé Lundi, avoir donné des instructions aux Commandants de Régions et de Forces ainsi qu’aux différents services de sécurité pour entamer immédiatement toutes les mesures nécessaires pour la sécurisation du processus électoral à travers tout le territoire national . «Je voudrais souligner que j’ai donné des instructions aux Commandants de Régions et de Forces ainsi qu’aux différents services de sécurité pour prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour sécuriser le processus électoral à travers tout le territoire national, afin que notre peuple puisse s’acquitter de son devoir électoral dans des conditions empreintes de sécurité et de sérénité, car nous considérons que la concrétisation de cela nécessite que la condition sécuritaire soit assurée, car la sécurité est source d’espoir et de quiétude. Raison pour laquelle, nous accordons un intérêt particulier à l’approche sécuritaire. En effet, une Algérie sûre, stable et capable de préserver sa souveraineté et son indépendance nationale et de sauvegarder son intégrité territoriale et son unité populaire, ainsi que les valeurs de son identité, est une Algérie à même de se développer sur plus d’un plan et de se relancer dans tous les domaines.A ce titre, , a-t-il poursuivi , nous considérons que les prochaines élections présidentielles revêtent une importance majeure, dont la préparation sur les plans matériel et moral est exécutée de manière sérieuse, en ce sens qu’elles constituent une des étapes importantes que le peuple algérien franchira avec détermination et résolution, sur la voie de la consécration de la fierté de l’Algérie, de sa prospérité économique et de sa renaissance sociale et culturelle.En outre, ces élections constituent une nouvelle opportunité à travers laquelle le peuple algérien prouvera qu’il est un peuple attaché à ses principes nationalistes authentiques, un peuple qui sait comment s’acquitter de son devoir national à chaque fois qu’il fait face aux défis, car l’Algérie est l’objectif ultime».

Santé

Environnement

    • 15 ans d'émissions de gaz à effet de serre, 20 cm de montée des eaux

      Comme un paquebot lancé à toute vitesse ne peut s'arrêter d'un coup, le niveau des océans va monter dramatiquement même si l'on réduisait à zéro les émissions de gaz à effet de serre en 2030, mettent en garde des chercheurs dans une étude publiée lundi. Rien que les gaz à effet de serre rejetés entre la signature de l'accord de Paris, en 2015, et l'année 2030 contribueront à élever le niveau des mers de 8 centimètres d'ici 2100 et 20 cm d'ici 2300, par rapport à la période de référence 1986-2005, rapportent des chercheurs en science du climat basés en Allemagne dans les comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (la revue PNAS).

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Assemblée populaire nationale

L’Assemblée populaire nationale reprendra, le 12 novembre  à 9h30, ses travaux en séance plénière consacrés au débat de l’amendement de la loi organique 
relative à la loi de finances.

 

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, effectuera, le 17 novembre, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

Ministère de la Santé

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, participera, à partir de 12 novembre  jusqu’à jeudi, au Sommet mondial de la population et du développement de Nairobi.

Ministère du Travail
Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera le 12 novembre   à partir du 8h30, au siège du ministère, la cérémonie d’installation et de lancement des travaux du groupe de travail chargé de l’élaboration de la stratégie du secteur en matière d’emploi dans les wilayas du Sud.

Musée du moudjahid
Dans le cadre de l’émission «Rendez-vous avec l’histoire», le Musée national du moudjahid organisera, le 14 novembre à 10h, à l’ITFC, la 224e édition intitulée «La participation de tous dans l’enrichissement et la préservation de la mémoire nationale».

Forum d’El Moudjahid

Le forum d’El Moudjahid recevra,  le 12 novembre , à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, le président de l’Association des diabétiques de la wilaya d’Alger, Fayçal Ouhadda.

 

 

CACI
La Chambre algérienne de commerce et d’industrie, en collaboration avec l’ambassade du Portugal en Algérie, organise, aujourd’hui à 9h, à l’Ecole supérieure algérienne des affaires, un forum algéro-roumain.

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Hôtel Sofitel

Un marché du Mawled Ennabawi, auquel prendra part une trentaine d’artisans, se tiendra jusqu’ au 16 novembre à l’hôtel Sofitel d’Alger.

 

Cash Assurances

La compagnie d’assurance des hydrocarbures Cash organise le 18 novembre partir de 8h30, au CIC Abdellatif Rahal ,un séminaire au profit des dirigeants d’entreprises et leurs collaborateurs de la région centre ,portant le thème « L’assurance entre Innovation et Accompagnement »

 

Ambassade du Japon

L’ambassade du Japon à Alger organise à partir du 14 novembre à17h, l’ouverture de la semaine culturelle japonaise au Musée des Beaux-arts d’Alger.

 

 

 

Salle Ibn Zeydoun
A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept