La Une
Search
Mardi 22 Octobre 2019
Journal Electronique

Comment riposter et faire face aux fake news ? La question a été débattue, Lundi, au forum du journal Echaâb en présence de Hassane Rabehi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim. Hassane Rabehi a soutenu que l’internet est une arme à double tranchant. «En plus d’être l’une des plus grandes sources d’information, il est l’un des principaux relais de la désinformation et une véritable source de fake news, considérées comme un facteur majeur de désordre social, dont les conséquences sont fâcheuses sur la vie des nations et des peuples», a-t-il expliqué. «Ces fausses nouvelles menacent la démocratie et mettent en péril la paix sociale, d’où l’urgence de protéger nos sociétés de la manipulation et des fausses informations», a-t-il ajouté. «Les conséquences sont très graves et dépassent tout entendement car les fake news peuvent faire basculer un pays dans une crise politique majeure sans raison objective», a-t-il averti. Le ministre y voit «une menace pour le dialogue et un amplificateur des crises et tensions politiques, économiques et sociales». Pour lui, «les informations fallacieuses sont une entrave à la liberté de la presse et d’expression».

Les dernières déclarations du président de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie), Mohamed Charfi, qui a réaffirmé l’engagement de l’Anie à garantir une élection présidentielle sans fraude, ont suscité l’intérêt des partis. Certains estiment que le pari de l’Anie est réaliste, d’autant plus que l’Etat mobilisera tous les moyens pour garantir la transparence des urnes. Pour d’autres, la réussite du scrutin est conditionnée par la mobilisation de l’électorat. Pour Abdelouahab Benzaïm, sénateur et membre du comité central du FLN, «l’Anie peut s’acquitter de sa mission même si celle-ci reste très délicate». Pour lui, l’Anie a encore du temps devant elle pour s’organiser davantage pour barrer la route aux fraudeurs. «Il ne faut pas avoir de préjugés sur la mission de l’Anie qui assure, pour la première fois en Algérie, une élection présidentielle», dit-il. «Sa mission est plus facile à maîtriser que des législatives ou des communales», poursuit Benzaïm qui se dit convaincu que le rendez-vous électoral du 12 décembre prochain sera un tournant décisif dans l’histoire du pays. Pour Belkacem Sahli, président de l’ANR, son parti reste confiant quant à la transparence du prochain rendez-vous électoral. «Nous croyons en les engagements du chef de l’Etat et du vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd-Salah», dit-il. Sahli se dit toutefois réaliste et rappelle que son parti, durant la collecte des signatures auprès des APC, s’est heurté à des entraves. «Pour autant, le prochain rendez-vous électoral sera plus transparent que les autres élections», s’empresse-t-il d’ajouter. «L’administration est écartée de l’organisation mais les électeurs doivent manifester leur intérêt et conforter l’Anie», a-t-il ajouté. Le porte-parole de TAJ, Kamel Mida, estime que la réussite de l’élection repose sur la participation des électeurs.

Le budget annuel nécessaire pour la maintenance du réseau routier ainsi que de l'ensemble des infrastructures dépendant du département des Travaux publics est estimé à 30 milliards DA, a indiqué samedi à Alger, le ministre des Transports et des Travaux publics, Mustapha Kouraba.Lors d'un point de presse tenu en marge d'une Journée d'études sur la maintenance des infrastructures, organisée au niveau de l'Ecole nationale supérieure des Travaux publics (ENSTP), le ministre a fait savoir "qu'un manque en matière de maintenance des routes est constaté au niveau national"."Nous avons répété à plusieurs reprises, lors de nos différentes sorties sur le terrain et à travers les constats que nous y avons faits, qu'il y a un manque concernant l'entretien des routes et des différentes infrastructures liées au transport", a-t-il concédé. Ainsi, M. Kouraba a appelé lors de cette Journée les cadres institutionnels, directeurs des Travaux publics de wilayas, chercheurs et spécialistes à multiplier les efforts dans ce domaine et à mettre à disposition "l'ensemble des moyens humains et matériels et les moyens financiers, si nécessaire, pour soutenir ce domaine important".Lors de son allocution, le même responsable a estimé que la préservation des structures de transport doit constituer une priorité aux dépens des nouveaux investissements, rappelant que "tout retard de maintenance périodique induit des travaux de réhabilitation plus importants et plus onéreux".

La facture des importations de l’Algérie de produits alimentaires poursuivait son recul de près de -8%, durant les huit premiers mois de 2019, en comparaison avec la même période de l’année dernière, a appris l’APS auprès de la direction générale des Douanes algériennes (DGD). Globalement, la facture d’importation des produits alimentaires a atteint 5,43 milliards de dollars (mds usd) sur les huit premiers mois de l’année en cours, contre près de 5,90 mds usd durant la même période de 2018, enregistrant une baisse de 459,5 millions de dollars (-7,80%), a précisé la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD). Cette baisse s’explique, essentiellement, par une diminution des importations des céréales, lait et produits laitiers, des sucres et des légumes. De janvier à août derniers, la baisse a concerné aussi d’autres produits alimentaires, mais de moindre ampleur.

L’Etat est disposé à prendre, pour le secteur de l'Education, des mesures similaires à celles adoptées pour le renforcement de la prise en charge sanitaire dans les wilayas du Sud et des Hauts plateaux, a indiqué le Premier Ministre Nourredine Bedoui , lors de la réunion du gouvernement mercredi .le Premier ministre a donné des instructions au ministre de l'Education nationale pour l'ouverture d'un chantier au niveau du département de l'Education avec la participation de spécialistes et de chercheurs pour l'analyse des mauvais résultats enregistrés à travers certaines wilayas et certains établissements et l'élaboration d'une stratégie dédiée à ces wilayas cristallisant les propositions à même de permettre le traitement de ces dysfonctionnements, en vue de sa présentation lors d'un prochain conseil interministériel en prévision de la prochaine rentrée scolaire. Dans ce cadre, le Premier ministre a pris les décisions suivantes: - Poursuite du travail de la commission multisectorielle en charge de la préparation de la rentrée scolaire au même rythme et l'entame, dés à présent, de la préparation de la rentrée scolaire 2020-2021 à travers la mise en place d'une feuille de route qui sera étudiée lors d'un conseil interministériel consacré à cette question les semaines à venir. Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a présidé, mercredi à Alger, une réunion du Gouvernement durant laquelle il a été procédé à l'examen de trois projets de décrets exécutifs et à la présentation et au débat d'un exposé sur l'évaluation de la rentrée scolaire 2019-2020, a indiqué un communiqué des services du Premier ministre, dont voici le texte intégral : "Le Gouvernement a tenu, ce mercredi 16 octobre 2019 à Alger, une réunion présidée par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, durant laquelle il a été procédé à l'examen et à l'adoption de trois (03) projets de décrets exécutifs et à la présentation et au débat d'un exposé sur l'évaluation de la rentrée scolaire 2019-2020.

Lire le communiqué intégral 

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministères du Travail et de la Justice

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, présidera, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, le 22 octobre à 9h au centre familial de Ben Aknoun, une journée d’étude nationale sur le contentieux en matière de sécurité sociale.

Ministère de l’Agriculture
Dans le cadre du programme national de reboisement, la Direction générale des Forêts, le complexe d’ingénierie rurale, le Bureau national des études du développement rural et l’Institut national de recherche forestière organiseront, les 21 et 22 octobre, des portes ouvertes au profit des journalistes.

 

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera, le 22 octobre, une conférence à l’occasion de la Journée nationale de la presse.

Ministère de la Formation professionnelle
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera le 22 octobre, une visite de travail dans la wilaya de Tipasa.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera,  le 22 octobre, à 9h, à l’Ecole nationale supérieure du tourisme, la cérémonie d’ouverture officielle de la nouvelle année scolaire 2019-2020 des établissements de formation relevant du secteur du tourisme.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra» qui sera inauguré par l’écrivain et romancier Waciny Laâredj le 26 octobre à 17h.

 

 Office des parcs sportifs
Sous le patronage du wali d’Alger, l’Office national des parcs sportifs et d’attraction organise du 17 au 19 octobre à 9h, un concours national hippique de saut d’obstacles au club hippique du Caroubier (Alger).

Musée national du moudjahid
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la presse, le Musée organisera, le 22 octobre à 14h, une conférence historique.

ANVEREDET
Le Polytechnic Innovation Center PIC de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) d’Alger, en collaboration avec l’Anverdet, organisera, du 21 au 24 octobre à l’ENP d’Alger, un atelier sur la négociation des contrats de licences de brevets académiques assuré dans le cadre du programme Team du CLDS-USA pour les laboratoires de recherche universitaire.

 

Opéra d’Alger 

L’Opéra d’Alger lancera un nouvel espace baptisé «Café de l’Opéra». Pour l’inauguration, l’écrivain et romancier Wacini Laâredj animera, le 26 octobre à 17h à cette occasion, une conférence sous le thème  «L’Opéra et la musique dans ses œuvres, entre nécessité et besoin».

 

Boutique La Miellée
La boutique «La Miellée» de Dély Ibrahim organisera, le 26 octobre prochain, à partir de 10h, une journée de dégustation de miel. 14 variétés seront proposées au public.

Institut Cervantès
L’Institut Cervantès d’Alger accueillera, le 28 octobre prochain, à 19h, un concert de musique andalouse de Lamia Aït-Amara.

Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence organise, avec l’appui de la CNUCED, le 28 octobre à l’hôtel Sofitel (Alger), à 8h30, une journée d’étude sur «la problématique de la concurrence dans le contexte de l’économie numérique».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept