Imprimer

Les performances réalisées par Taoufik Makhloufi, médaillé d’argent du 1500m aux Mondiaux d’athlétisme à Doha (Qatar) et Walid Bidani, médaillé de bronze aux Mondiaux d’haltérophilie à Pattaya (Thaïlande), prouvent que les sportifs algériens sont capables de rivaliser avec les meilleurs athlètes du monde, à condition de "travailler et préserver" pour atteindre le sommet, a estimé le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderaouf Bernaoui.

"Les médailles obtenues par Makhloufi et Bidani viennent récompenser des heures d’entrainement et de sacrifices pour atteindre le haut niveau. Leur acharnement et leur rage de vaincre devraient inspirer nos jeunes athlètes qui représenteront l’Algérie lors des prochaines compétitions internationales", a déclaré Bernaoui lors d’une cérémonie en l’honneur de Makhloufi et Bidani, qui s’est déroulée samedi soir au Centre international de conférences Abdelatif-Rahal à Alger, en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Le premier ministre Nourddine Bedoui a également adressé un message de félicitations aux champions algériens, lu en son nom par le Directeur de cabinet du premier ministère, Abdelhakim Chater, et a encouragé "les athlètes algériens à se dépasser pour décrocher d’autres succès".

Les deux champions algériens honorés lors de cette cérémonie, ont reçu à cette occasion des récompenses financières de la part du Gouvernement. Makhloufi et Bidani ont, respectivement, perçu des chèques d’une valeur de 15 et 5 millions de Dinars algériens.

Makhoufi présent à la cérémonie en compagnie de ses parents, s’est dit "très honoré" par cette cérémonie, déclarant que "cette médaille mondiale est un cadeau pour tous les Algériens".

"Je suis très fier de cette médaille obtenue après deux années loin des pistes d’athlétisme. Dieu merci mon travail et les heures d’entrainement ont donné leur fruit. Je vais continuer à travailler très dur pour décrocher d’autres médailles lors des prochains rendez-vous", a déclaré Makhloufi, qui a rendu un vibrant hommage à son actuel entraîneur Philippe Dupont et son coach formateur Ali Rijimi.

"Mes coachs et les membres de mon staff technique ont toujours cru en mes capacités. Je tiens à les remercier pour leur soutien indéfectible", a-t-il dit.

De son côté, Walid Bidani, qui se trouve actuellement en Pologne pour un stage de préparation en prévision des prochaines compétitions, s’est excusé de son absence à travers un message lu par le président de la Fédération algérienne d’haltérophilie, Larbi Abdelaoui.

"C’est avec une immense fierté et un grand honneur que je porte les couleurs de l’Algérie sur les podiums internationaux. Je vais continuer à travailler pour décrocher d’autres médailles et ainsi rendre fier le peuple algérien", a-t-il déclaré.

Outre les membres du gouvernement, cette cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités du monde du sport, à l’image des anciens médaillés olympiques du 1500m, Noureddine Morceli et Hassiba Boulmerka, le boxeur Mohamed Allalou, ou encore les récents qualifiés aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, les véliplanchistes Amina Berrichi et Hamza Bouras.