Châtiments corporels infligés aux enfants:Un arsenal juridique pour endiguer le phénomène
Search
Mardi 14 Juillet 2020
Journal Electronique

La ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition de la femme a appelé, Lundi à adopter une approche multidisciplinaire pour mettre fin au phénomène des châtiments corporels infligés aux enfants.

Intervenant lors de la cérémonie d'installation d’un groupe de travail sur le phénomène du châtiment corporel pratiqué contre les enfants, organisé au centre des études et de documentation sur la femme et la famille (CEDFF), Ghania Eddalia a souligné la volonté de l’Etat à protéger la famille dans toute ses composantes par la mise en place et le renforcement d'un arsenal juridique de premier plan caractérisé par l'élaboration de stratégies et de mécanismes garantissant la protection et les soins et empêchant, par la même occasion, les châtiments corporels ainsi que toute forme de violence morale.

La rencontre a été placée sous le thème : « sensibiliser sur ses dangers et ses conséquences ». Dans ce contexte, la ministre qui supervisé l’installation du groupe de travail chargé d’étudier le phénomène a exprimé sa confiance dans les capacités des membres à formuler des recommandations et propositions pratiques permettant de comprendre les raisons et les dimensions de cet acte répandu dans la société algérienne. Selon elle, les résultats seraient un appui qualitatif au plan national pour la protection de l’enfance et vise à assurer le développement et le bien-être des enfants algériens. « Nous devons garantir un environnement familial et social sains en s’appuyant sur les orientations nécessaires pour réduire le phénomène tout en sensibilisant aux risques qu’ils encourent », a-t-elle indiqué. Dans ce sens, elle a regretté la propagation de les violences envers les enfants qui, dit-t-elle, « restent omniprésentes dans notre société malgré nos efforts ». « Nous devons agir de manière urgente, activer les outils d’alerte au niveau des institutions officielles pour cibler et étudier les cas de violence », a-t-elle précisé.

Concernant le nombre d’enfants touchés par ces violences, la ministre a révélé que le phénomène se profile généralement dans un environnement fermé, à l’abri des regards. « Il d’autant plus difficile de chiffrer le phénomène étant donné qu’il se produit le plus généralement dans le milieu familiale », a-t-elle assuré. Ghania Eddalia a également déclaré que son secteur avait lancé l'année dernière un prix national de la meilleure œuvre numérique créative destinée aux enfants pour sensibiliser sur les dangers auxquels ils sont confrontés, en particulier dans le monde virtuel (sur internet).

Par ailleurs, la ministre n'a pas manqué de rappeler que son projet sectoriel de création du Parlement des enfants algériens sera dévoilé l'année prochaine. « Il constituera une plate-forme permettant à tous les enfants d'exprimer leurs points de vue et de consolider les valeurs de démocratie, d'égalité et de participation à la prise de décision par le dialogue et l'expression d'opinions », a-t-elle affirmé. Selon elle, ce parlement « contribuera également à la formulation des politiques relatives aux problèmes des enfants et à la diffusion d'une culture des droits de l'enfant et des droits de l'homme ».

Pour sa part, le représentant du bureau de l'UNICEF en Algérie, Marc Lucy, a salué les efforts des autorités algériennes pour étudier le phénomène de la violence à l’égard des enfants afin de l’éradiquer, soulignant qu'il était nécessaire de continuer à sensibiliser tous les parents et les parties concernées de la société pour qu'ils ne recourent pas au châtiment physique.

Cette rencontre a été marquée par des interventions de nombreux psychologues et professeurs de sociologie centrées sur la définition du châtiment corporel et de ses effets psychologiques et physiques, ainsi que sur l'engagement de l'Algérie à lutter contre ce phénomène et sur les mécanismes permettant de réduire ces châtiments qui s’apparentent dans beaucoup de cas à la torture.

Walid Souahi

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Energie
Le Pdg du groupe Sonelgaz, Chaher Boulekhras, présidera, le 15juillet , à 9h, à l’Institut de formation de l’électricité et du gaz de Ben Aknoun (Alger), en présence du ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, la cérémonie d’installation du comité d’éthique de la Sonelgaz.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, est depuis lundi  en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Saïda.

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kirikou Kaouthar, va présider, le  14 juillet , à 10h, à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale de Ben Aknoun (Alger), une cérémonie à l’occasion de la Journée nationale de l’enfance.

 

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept