Réseau NADA et protection des enfants :Des dispositions légales à revoir
Search
Jeudi 09 Avril 2020
Journal Electronique

« Dans le cadre de la nouvelle Algérie, nous appelons tous ceux qui travaillent pour le bien-être et l’intérêt de l’enfant à revoir les dispositions sociales, politiques et légales. Les secteurs de la Santé, de l’Education et de la Justice doivent s’impliquer pour trouver les solutions aux problèmes qui se posent  ». Le président du réseau Algérien pour la défense des droits de l’enfant (NADA) qualifie d’inquiétante la situation de l’enfant algérien.

Abderrahmane Arar invité, hier, au forum d’El Moudjahid a fait son mea culpa. « La situation politique nous permettait pas de parler et de dénoncer le bricolage », a-t-il lancé. « Il faut tout changer et prendre des décisions fermes et applicables », a-t-il martelé. Il a plaidé ensuite pour un véritable travail de partenariat basé sur la confiance, la transparence et la crédibilité de la décision. 

NADA met en avant quatorze points urgents à revoir pour l’amélioration des conditions de vie et des droits de l’enfant ».
Il s’agit, de l’amendement de la loi 15/12 notamment ses articles (21 à 32) relatifs à la protection sociale et judiciaire, de la révision du code pénal en matière de la responsabilité pénale de l’enfant fixée à 10 ans. Arar propose de fixer celle-ci à partir de 13 ans tout en l’accompagnant de mesures de protection. « Entre 13 et 16 ans, l’enfant doit être soumis à des mesures disciplinaires. De 16 et 18 ans on peut décider de sa détention provisoire avec des mesures de protection », a expliqué Arar.

L’autre proposition de NADA vise à  octroyer un numéro d’immatriculation sociale à chaque enfant à sa naissance. « Dans la loi des Finances, un forfait est accordé à la CNAS. Cette prise en charge incluse dans le cadre de la contractualisation portera ses fruits », soutient Arar. La révision des droits de visite et de la pension alimentaire et la prise en charge des enfants exploités dans la mendicité, ont été également proposés. 

Ces suggestions vont non seulement corriger des dispositifs jugés dépassés mais également pour faire face aux 99 réserves et observations émises par des instances internationales après une évaluation réalisée en 2012. Ces remarques soutient le président de NADA « concernent notamment la loi de protection de l’enfant, le mariage consanguin, les montants de la pension alimentaire et l’allocution familiale qui est de 300 DA par enfant ».

Le réseau NADA lutte depuis sa création pour venir en aide aux enfants. Aujourd’hui, il se retrouve confronté à un autre défi qui consiste à lutter contre la criminalité. « 16 000 prévenus entre victimes et auteurs de délits sont des enfants ou des mineurs » précisera Arar.

Le conférencier a enfin évoqué  la violence sexuelle exercée par des enfants sur d’autres au sein d’établissements scolaires. Selon lui, « c’est un vrai problème à   l’origine de cas de suicide ».

Souhila H

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Ministère de l’Environnement
Dans le cadre de la lutte contrela propagation de la pandémie du coronavirus, le directeur général de l’Agence nationale des déchets, Mohamed Karim Oumane, procèdera le 08 avril  à 10 heures à la distribution de matériels à l’hôpital 1er- Novembre d’Oran.

 

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept