Elle risque de générer des complications de santé à l'âge adulte : Attention à la circoncision des enfants à un âge précoce
Search
Jeudi 09 Avril 2020
Journal Electronique

La circoncision précoce des enfants les exposeraient, à l'âge adulte, aux risques de complications de santé, affectant notamment l'appareil génito-urinaire, a affirmé le chef de service de chirurgie pédiatrique de l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) Hassan-Badi d'El Harrach à Alger, Dr. Nacereddine Djidjeli. "80% des complications affectant l'appareil génito-urinaire masculin chez l'enfant sont dues à leur circoncision à un âge précoce.

l'organe génital masculin de l'enfant n'étant pas encore bien développé", a indiqué le Dr Djdjeli dans un entretien à l'APS, qualifiant "d'inconscients" les parents qui optent pour la circoncision de leurs enfants durant leurs premières semaines, voire premiers mois de naissance, et ce en raison du risque de complications que ces derniers encourent une fois adulte.Le spécialiste a mis en garde contre les circoncisions collectives, organisées par certaines associations et mêmes des bienfaiteurs à l'occasion du mois de Ramadhan, notamment au 27 jour, Leïlat el Qadr (nuit du destin), vu les conséquences qui peuvent s'avérer très graves, arguant qu'en de telles situations le médecin peut manquer de concentration et subir une certaine pression due au nombre importants d'enfants à circoncire en une seule journée. Il a appelé, dans ce sens, les parents "à effectuer cette opération au sein des Etablissements hospitaliers publics ou privés, dotés en moyens humains et matériels nécessaires en cas d'urgence". Après avoir tiré la sonnette d'alarme concernant l'utilisation du bistouri électrique lors de cette opération qui laisse souvent des lésions ou des cicatrices chez l'enfant, Dr Djdjeli a insisté sur l'importance "d'effectuer des analyses médicales préalables à l'enfant pour dépister d'éventuelles maladies pouvant causer une hémorragie". Pour sa part, la présidente de l'association des hémophiles, Latifa Lamhene a souligné l'impératif de "sensibiliser la société aux conditions de la circoncision durant le mois sacré, à travers les prêches et discours religieux et via les médias", déplorant le fait que "des cas de décès soient enregistrés lors de cette chirurgie, en raison de certaines pratiques obsolètes". "En dépit des recommandations du ministère de la Santé appelant à effectuer les circoncisions tout au long du mois sacré et dans les établissements hospitaliers public et privé par un chirurgien, certaines pratiques sociales traditionnelles ne respectent toujours pas ces recommandations", a-t-elle dit. Dans ce contexte, elle a précisé que la société algérienne préfère souvent la circoncision des enfants la veille de Leilat El Kadr (nuit du destin) de ce mois sacré, ce qui provoque, a-t-elle souligné, "une surcharge dans les établissements hospitaliers public et privé et cause des accidents". La même responsable a appelé les familles et les associations à respecter les recommandations du ministère de la Santé qui insiste sur la nécessité d'effectuer cette opération par "des chirurgiens et dans les établissements hospitaliers public et privé". Après avoir mis en garde contre le danger d'effectuer cette opération avant l'âge de deux ans, elle a indiqué que 6 enfants/10 qui subissent cette opération avant cet âge se voient circonscrire une deuxième fois.

(APS)

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Ministère de l’Environnement
Dans le cadre de la lutte contrela propagation de la pandémie du coronavirus, le directeur général de l’Agence nationale des déchets, Mohamed Karim Oumane, procèdera le 08 avril  à 10 heures à la distribution de matériels à l’hôpital 1er- Novembre d’Oran.

 

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept