L’énorme potentiel des énergies renouvelables pour la santé
Search
Vendredi 28 Février 2020
Journal Electronique

La transition vers les énergies renouvelables pourrait réduire jusqu'à 80% d'ici 2050 les impacts de la pollution de l'air sur la santé, selon une étude publiée mardi. Scientifiques et défenseurs de l'environnement plaident depuis longtemps pour le développement d'une économie bas-carbone, notamment des énergies renouvelables, pour limiter le réchauffement climatique. Mais il existe peu d'études sur l'impact sanitaire de cette transition.

Une équipe du Postdam Institute for Climate Impact Research (PIK) a utilisé des modèles d'efficacité énergétique pour évaluer trois scénarios de décarbonation du secteur énergétique d'ici le milieu du siècle. Dans une étude publiée dans la revue Nature Communications, ils combinent ces calculs avec des index de santé humaine et des analyses des niveaux d'émissions tout au long du cycle de vie d'un équipement énergétique. Selon eux, un scénario dans lequel la majorité de l'énergie est produite par le solaire et l'éolien pourrait réduire les effets sanitaires de la production électrique de 80% par rapport aux systèmes économiques actuels.

"Le principal gagnant de la décarbonation est la santé", a commenté l'auteur principal, Gunnar Luderer, mettant ainsi en avant le rôle clé des politiques climatiques pour la santé humaine.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 4,2 millions de personnes meurent prématurément chaque année en raison de la pollution de l'air, causée principalement par l'utilisation des combustibles fossiles. Selon les modèles du PIK, ce chiffre pourrait atteindre 6 millions d'ici 2050 si rien n'est fait pour changer les choses. Mais si les énergies renouvelables deviennent majoritaires dans les trois prochaines décennies, le bilan pourrait descendre à un million.

Selon Gunnar Luderer, tous les scénarios de décarbonation présentent un avantage en terme de santé publique, mais celui insistant sur les renouvelables est le plus bénéfique. L'étude se penche également sur l'impact écologique d'ici le milieu du siècle d'une production énergétique "verte".

Selon les chercheurs, les bioénergies (production d'énergie par combustion de productions agricoles) ont ainsi un potentiel pour être bas-carbone, mais risquent de provoquer des effets secondaires négatifs pour l'environnement. Ainsi, mesuré en kilowatt-heure, cette énergie aurait besoin de 100 fois plus de terres que la même énergie produite par des panneaux solaires. Et "la terre est une ressource limitée sur notre planète", a souligné Alexander Popp, du PIK.

"Compte tenu de la croissance de la population mondiale et de son besoin d'électricité et de nourriture, les pressions sur la terre et le système agroalimentaire vont également augmenter", a-t-il noté.

 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

    • Olympiades de l’innovation :: L’Algérienne Sylia Khecheni remporte le Grand Prix

      L’Algérienne Sylia Khecheni a remporté le Grand Prix des Olympiades de l’innovation au Moyen-Orient ainsi que la médaille d’or avec les compliments du jury de cet évènement scientifique qui s’est tenu au Koweït. Pour célébrer cette distinction, une cérémonie a été organisée, ce dimanche( 23-02-2020) , en son honneur au siège du ministère de la Poste et des Télécommunications, en présence des ministres de la Poste et des Télécommunications, et de la Jeunesse et des Sports, respectivement Brahim Boumzar et Sid-Ali Khaldi.

L'agenda

APN
L’Assemblée populaire nationale entame,  le 27 février à 10h, ses travaux en session plénière destinée aux questions orales.

Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, présidera,  le  27 février à 13h30, à l’Institut national de la recherche agronomique d’Algérie (INRAA), les travaux d’un atelier ayant pour thème «Les applications des énergies renouvelables dans les domaines de l’agriculture et du développement rural».

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, préside,  le  27 février à 9h30, au Centre national de formation des personnels spécialisés (CNFPS) à Birkhadem, l’ouverture de la troisième rencontre régionale des directeurs de l’action sociale du Centre et du Sud.

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des Moudjahidine et des ayants droit, Tayeb Zitouni, effectuera, le 27 février, une visite de travail dans la wilaya d’Ouargla pour présider la cérémonie de commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 27 février 1962 à Ouargla.

 Ministère des Ressources en eau

Sous le parrainage du ministre des Ressources en eau, l’Organisation de contrôle technique hydraulique organise,  le 27 février à 8h30, au Cercle national de l’armée (Beni Messous, Alger) une journée d’information sur «la promotion de la production nationale des matériaux et équipements hydrauliques».

 

Salon de la logistique
Le 4e Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l’entreposage des marchandises se tiendra, le 29 février à Alger, sous le thème «La logistique à l’ère du digital».

 

Salon international du textile
La Sarl CGCOM Event organisera, du 25 au 27 février au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Salon international du textile

La sarl Cgcom Event organise, du 25 au 27 février, au CIC d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements
Texstyle-Expo.

Expo art plastique 

L’Office Riadh El-Feth organise, jusqu’au 29 février, au centre des arts, une exposition d’arts plastiques, d’Amel Kamila Hamidou et Samira Merabet.

Salon international du textile
La sarl CGCOM Event organise,  le 27 février , au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Laboratoire Hikma
Le directeur général des laboratoires Hikma animera, le 28 février à 15h, à l’hôtel Hyatt Regency d’Alger, avec le président de l’Association algérienne des malades de la sclérose en plaques, une conférence de presse. 


Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Salon des arts plastiques
La première édition du Salon collectif d’arts plastiques, intitulé «Le signe entre le geste et le symbole», aura lieu le 29 février à 14h30, au centre culturel Mustapha-Kateb (Alger-Centre).

Mouvement El Bina
Le Mouvement El Bina tiendra, le 28 février , à 10h, au centre international des jeunes à Sidi Fredj (Alger), une session ordinaire de son conseil consultatif.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept