bannière vote
L'efficacité énergétique progresse trop faiblement, alerte l'AIE
Search
Dimanche 15 Décembre 2019
Journal Electronique

L'efficacité énergétique n'a, depuis dix ans, jamais progressé aussi lentement qu'en 2018, alerte lundi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui met en garde contre "de sérieuses implications" en matière de climat et d'accès mondial à l'énergie. L'intensité énergétique dans le monde (la consommation d'énergie par rapport à la richesse produite) s'est améliorée d'1,2% en 2018, le taux le plus faible depuis le début de la décennie, souligne le rapport "Energy Efficiency 2019". Or, il faudrait au moins 3% de progression annuelle pour permettre à la planète d'atteindre ses objectifs climatiques, énergétiques et de qualité de l'air, note l'AIE, qui relève que les technologies existent pourtant, dans le bâtiment, l'industrie ou les transports.

Les progrès en termes d'efficacité sont à la baisse depuis 2016, contribuant à alimenter la demande mondiale en énergie: celle-ci a connu en 2018 sa plus forte croissance depuis 10 ans. Si à l'inverse son taux de progression avait été de 3% annuels sur ces trois ans, le monde aurait pu générer 2.600 milliards de dollars de produit économique supplémentaire - environ le poids de l'économie française - pour la même quantité d'énergie, note l'AIE.

A l'origine de ce déclin, le rapport pointe notamment les événements météorologiques extrêmes: un froid exceptionnel aux Etats-Unis qui a dopé le recours au gaz, une chaleur estivale inhabituelle en Europe. Plus structurellement, il relève certaines tendances sociétales (par exemple, les progrès techniques dans la construction résidentielle ne compensent pas la demande accrue en surfaces et en équipements). Et face à cela, les mesures et investissements pris sont atones, "au moment où il faudrait qu'ils croissent", ajoute-t-on. Or, l'efficacité énergétique est une source d'économies, et de sécurité, pour les nations: le Japon a réduit de 20% ses importations de pétrole depuis 2000 grâce aux gains d'efficacité énergétique, l'Allemagne de 11%, la Chine de 10%.

L'AIE souligne en particulier les opportunités offertes par l'innovation numérique et le renforcement des interconnections (entre immeubles, équipements, moyens de transport etc), "à condition qu'elles soient correctement exploitées".

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Foire de la production nationale

La 28e Foire de la production nationale ouvrira ses portes le 19 décembre au Palais des expositions des Pins Maritimes, Alger.

 

Ministère de la Culture

Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih présentera, le 21 décembre à 16h, le café littéraire de l’Opéra, qui accueillera Abdelhafid Hamdi Chérif qui interviendra sur le thème «Aiyai, chant de l’ouvert».

Agence nationale des ressources en eau
L’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau, à travers l’Agence du bassin hydrographique algérois Hodna Soummam, procédera, le 15 décembre, à la signature du contrat de captage El Hamiz, au siège de l’Office national de développement et de promotion de la formation continue.

 

CAAR
La Compagnie algérienne d’assurances et de réassurance organisera, le 15 décembre, au CIC d’Alger, à partir de 9h, une journée portes ouvertes sous le thème «la CAAR à l’écoute de ses partenaires».

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organisera, du 19 au 23 décembre, les travaux du 15e congrès du Front Polisario.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

 

Agenda culturel

Café littéraire de l’Opéra d’Alger

La chanson bédouine en débat

Le café littéraire de l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organisera, le 21 décembre à 16h, une rencontre-débat autour de la chanson bédouine «Aiyai, le chant de l’ouvert», animée par le professeur Hafid Hamdi Cherif.

Galerie d’art Aïcha-Haddad
Mourad Foughali expose ses toiles

Au grand bonheur des passionnés des arts plastiques, l’artiste peintre Mourad Foughali expose à la galerie d’art Aïcha-Haddad, à Alger, une série de toiles sous le thème «Rayonnement des sens». Organisée par l’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger, l’exposition se poursuivra jusqu’au 20 décembre.

Musée des beaux arts

A l’initiative de l’ambassade d’Espagne à Alger, de la Royale académie des beaux arts de San Fernando et de l’Institut Cervantès d’Alger, une exposition, intitulée «Goya physionomiste», en hommage au peintre et sculpteur espagnole Goya, se tiendra jusqu’au 15 décembre prochain au Musée des beaux arts d’Alger.

 AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organise une exposition de peinture de Yasmine Siad jusqu’au 19 décembre à Dar Abdellatif, Alger.

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art du Centre commercial de Bab Ezzouar (Alger) organise, jusqu’au 26 décembre, une exposition intitulée «L’Algérie, la protégée de Dieu», de l’artiste plasticien Sofiane Dey.

Palais de la culture d’Alger

Le Palais de la culture d’Alger organisera un gala de variétés avec Lyès Ksentini, Karima Essaghira et Yazid Oumoussa le 19 décembre à 18h30.

Hôtel Sofitel d’Alger

Une marché artistique de fin d’année «L’art & la matière», avec un roulement de 25 artistes par semaine, se tient jusqu’au 31 décembre de 13h à 19h à l’hôtel Sofitel d’Alger.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept