Des métiers verts pour réinsérer les détenus
Search
Mardi 31 Mars 2020
Journal Electronique

La réinsertion socio-économique des détenus à travers un programme de formation aux métiers verts, constitue la pierre angulaire de la stratégie développée par le secteur de l’environnement et la Direction des établissements pénitentiaires soldée par la signature d’une Convention le 20 décembre 2014. Dans cette perspective, 2708 détenus issus de 36 établissements installés dans 13 wilayas, ont suivi ce programme dont la cérémonie de clôture s’est déroulée jeudi dernier au sein de l’établissement de Koléa (Tipaza).

Ont pris part au coté de la ministre de l’Environnement et des énergies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, le Directeur général de l'Administration pénitentiaire et de réinsertion, Mokhtar Felioune et le wali de Tipaza Mohamed Bouchema. Afin d’assurer la pérennité de cette action, 1529 encadreurs ont été formés. L’objectif étant de faire suivre le programme de formation et de sensibilisation environnementale au profit des autres détenus.

Lors de son intervention, la ministre a mis en relief l’intérêt de cette formation qui renforce les efforts de la Direction dans le cadre de l’application de la loi 04-05 « va aider à l’insertion socio-économique des détenus en leur accordant un métier tout en contribuant à la gestion des déchets ». Comme il permettra « d’améliorer l’environnement interne des établissements » a-t-elle soutenue. C’est également « une alternative thérapeutique psychologique pour les pensionnaires » estime Zerouati.

Pour sa part, Felioune a salué cette action « fruit de l’accord entre les deux parties ». L’incitant à vouloir « élargir aux autres établissements pénitentiaires ». Il soutiendra par ailleurs, que « la Direction a assuré tous les moyens pour la réussite de cette action ».

Dans une présentation, le Directeur de l’établissement pénitentiaire de Koléa, Ahmed Chaouchi, a relevé les moyens mis à la disposition des pensionnaires pour leur assurer une bonne prise en charge médicale, psychologique et également la formation fin de leur assurer une réinsertion sociale et leur éviter la récidive. Sur le plan sanitaire, le bloc médicale constitué de 96 lits, assure une surveillance médicale H 24. Pour cela « 8 médecins généralistes, 5 dentistes, 10 psychologues et 2 paramédicaux sont à la disposition des pensionnaires » explique Chaouchi. L’établissement répondant aux normes internationales a ouvert une bibliothèque dotée de 15 960 livres dont 8160 manuels scolaires et 15 ateliers pour y apprendre la coutures, la coiffures, la menuiserie et la fabrication des chaussures. Les pensionnaires « perçoivent entre 20, 40 et 60 % du SMIG        pour leur produit » précise Chaouchi.

Par ailleurs, un programme de désintoxication est soumis aux détenus. Durant 32 séances réparties sur quatre mois, le détenu sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool peut mettre fin à cette dépendance. Cet établissement a enregistré 97 candidats au BAC dont 9 filles et 124 au BEM dont 12 filles.

                                                                                            

 Souhila H.                              

 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Protection civile

La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger organise, en collaboration avec les associations des vétérinaires et des maitres assistants, le 31 mars, deux opérations de désinfection à l’hôpital d’El Kettar (10h) et de Zemerli (14h).

Algérie Télécom

Algérie télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algérietelecom.dz. Les nouveaux demandeurs de lignes pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation et les abonnés professionnels pourront signaler leurs dérangements directement sur le site web sans déplacement.

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept