Pétrole : le prix des bruts de l'Opep frôle les 27 dollars
Search
Samedi 28 Mars 2020
Journal Electronique

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts (ORB), qui sert de référence à l'Opep s'est établi à 26,94 dollars mercredi, selon les données de l'Organisation publiées jeudi sur son site web.
L'ORB était à 26, 53 dollars mardi et 24,72 dollars en début de la semaine en cours, précise la même source.
Ce panier de référence de pétrole brut de l'Opep introduit en 2005, comprend le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela)".


Les cours évoluent dans un marché mondial du pétrole affecté par le déséquilibre entre une offre débordante et une demande plombée.
La veille, l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a indiqué dans son rapport hebdomadaire que, les stocks de pétrole brut ont augmenté
pour la neuvième semaine de suite aux Etats-Unis lors de la semaine achevée le 20 mars.
D'autre part, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a appelé l'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole, à "rassurer les marchés énergétiques et financiers" face à la crise économique mondiale qui se profile, selon un communiqué publié mercredi par la diplomatie américaine,
dans un contexte de guerre des prix .
Dans un entretien au téléphone avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, le secrétaire d'Etat a estimé que Ryad, "en tant que président
du G20" cette année "et important leader énergétique", avait "une réelle occasion de se montrer à la hauteur des enjeux", alors que le cours du
pétrole a fortement chuté depuis plusieurs semaines.
A noter que les cours restent également affectés par la guerre des prix déclenchée au lendemain de l'échec de la réunion des pays membres de l'Opep
et Non Opep pour s'accorder sur une baisse importante de la production.
L'Arabie saoudite qui a procédé à la plus forte baisse de ses prix en 20 ans, a annoncé récemment vouloir accroître ses exportations de pétrole à
plus de 10 millions de barils par jour (bpj), sur fond de guerre des prix.
Grand exportateur d'or noir, l'Arabie Saoudite va ajouter à ses exportations actuelles 250.000 bpj en utilisant du gaz pour sa consommation domestique.
Il y'a quelques jours, ce pays membre de l'Opep avait annoncé envisager d'augmenter sa capacité de production de pétrole d'un million de bpj, pour
la porter à 12,3 millions, contre 9,7 actuellement.
Cette guerre des prix continuent, sachant que la Russie deuxième producteur mondial principal allié de l'Opep n'a pas accepté une réduction de la production mondiale de brut afin de compenser une baisse de la demande provoquée par le Covid-19.
A cela s'ajoute le non-respect par certains pays pétroliers du plafonnement à compter du début du mois prochain, alors qu'ils avaient approuvé auparavant.
Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a mis en exergue récemment l'importance du cadre de coopération entre les pays membres de l'Opep et
leurs pour l'équilibre du marché pétrolier soulignant la poursuite des consultations à haut niveau.
Cependant, aucune décision n'a été annoncée par l'Organisation, alors que l'accord actuel de limitation de production de pétrole des pays Opep et Non
Opep convenu en décembre dernier de l'ordre de 1,7 million b/j, expirera le 31 mars.
Le secrétaire général de l'Opep, Mohamed Barkindo avait exprimé sa profonde inquiétude face à la grave crise sanitaire mondiale causée par le
coronavirus (COVID-19) et à ses impacts sur la stabilité des économies et des marchés, en particulier des pays en développement.

APS

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée  le  25 mars  à 16h aux dispositifs et
précautions pris pour éviter la propagation  du coronavirus.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept