Imprimer

Les exportations algériennes de ciment ont dépassé 51 millions de dollars durant les neuf premiers mois de 2019, enregistrant une hausse de plus de 251%, en comparaison avec la même période de l'année d'avant, a appris dimanche l'APS auprès de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD). Les exportations de ciments hydrauliques, y compris le ciment non pulvérisé appelé "clinker", ont connu une nette amélioration, passant de 14,54 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de 2018 à la même période de l'année en cours, soit une évolution de 251,41%, a précisé la même source. Selon les prévisions, les exportations de ciment devraient engranger quelque 400 millions de dollars à l’horizon 2021, a-t-il avancé. L'Algérie dont les capacités de production de ciment ont atteint 40 millions de tonnes par an, est capable d’exporter jusqu'à 20 millions de tonnes.