Imprimer

La pratique de la randonnée dans les forêts et les montagnes de la wilaya de Tlemcen est devenue, ces dernières années, en vogue au vu du nombre croissant de ses adeptes qui se recrutent dans toutes les tranches d’âge et milieux sociaux.

Pour les uns, la randonnée est considérée comme un véritable sport de plein air, tandis que pour d’autres, il s’agit plutôt d’un moyen de divertissement et de découverte. Cette pratique est devenue un véritable créneau porteur au point où la wilaya de Tlemcen a vu, ces dernières années, la création de plusieurs associations versées dans cette spécialité, à l’exemple d’«Aventura», «Tourisme et randonnée de Tlemcen» et «Les randonneurs amis de la forêt». Ces associations s’attellent à répondre aux besoins exprimés par une bonne partie de la population, ce qui a conduit également à la création d’une ligue des sports de montagne et de la nature. Cette dernière tente de sensibiliser les citoyens à pratiquer ce genre d’activités visant à œuvrer à la sauvegarde de l’environnement naturel.
Pour Leïla et Mourad, responsables dans des associations versées dans ce domaine, les activités organisées touchent également les campagnes de nettoyage des forêts et la participation active dans les campagnes de reboisement, notamment celle initiée à la fin de l’année écoulée. A ce titre, la wilaya de Tlemcen, avec tous les partenaires de la Conservation des forêts et du Parc national, a mis en terre, jusqu’à ce jour, plus de 20.000 arbustes dans les espaces verts, au sein des établissements publics et universitaires ainsi que dans les massifs forestiers. «L’objectif principal de ces randonnées est de faire connaître ce sport et sensibiliser les citoyens sur la nécessité de respecter l’environnement via une charte du randonneur. Il s’agira également de faire connaître le potentiel éco-touristique en matière de randonnée dans les différentes contrées de la wilaya et du pays», a expliqué, de son côté, Zerrouki, président de la Ligue des sports de montagne.

Découvertes, aventure et challenge sportif
Pratiquement, à chaque fin de semaine ou durant les vacances, des randonnées rassemblant des dizaines de participants sont organisées dans les forêts comme celle d’Ahfir, située à l’ouest de Tlemcen, ou vers les plages, comme celle de Barbadjani, qui présente des paysages féeriques. Lors de ces sorties, personnes âgées et jeunes des deux sexes peuvent admirer les richesses faunistiques et floristiques que recèlent les régions. Oussama, étudiant en biologie et adepte de la randonnée, s’est dit «émerveillé» par tout ce qu’il découvre autour de lui et le sentiment de bien-être qu’il ressent. «Depuis que j’ai commencé à faire des sorties en plein air et à passer des journées entières dans la nature, je me sens plus détendu et bien dans ma peau. Ce sont des moments de bonheur inqualifiables», a-t-il confié. «Les randonnées permettent aussi de combattre le stress et une meilleure oxygénation du cerveau. Tout cela contribue au bien-être de l’individu», a, pour sa part, assuré le docteur Aoun Allah Hocine, spécialiste en ORL, un inconditionnel des randonnées. Les monts et forêts de Beni Snous, Beni Bahdel, Sabra, Sidi Medjahed, Aïn Fezza, Aïn Beni Add sont autant de sites et destinations appelées à connaître un véritable essor de ce genre de passion et de sport. D’ailleurs, la Ligue des sports de montagne et de la nature de Tlemcen ambitionne de développer plusieurs disciplines sportives, à l’instar de l’escalade et de la course d’orientation, dans ces régions. Parmi ces projets, figure l’organisation, janvier courant, d’une compétition internationale de course d’orientation dans l’objectif, entre autres, de motiver la population à pratiquer cette activité qui a un impact positif de par les vertus de la marche, mais aussi comme moyen de ressourcement intellectuel et spirituel. Pour le président de la Ligue des sports de montagne, la randonnée est une activité assez complète qui associe la découverte, l’aventure, le challenge sportif et les échanges.