Sud Horizons
Search
Dimanche 29 Mars 2020
Journal Electronique
    • les walis instruits de la mise en oeuvre "urgente" d'un dispositif "particulier" dئassistance des citoyens

       Les walis ont été instruits, par le Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, de mettre en oeuvre, au plus tard le 31 mars courant, un dispositif "particulier" d'assistance et d'accompagnement des citoyens pour limiter les répercussions économiques et sociales des mesures de confinement instaurées pour endiguer la propagation du Coronavirus en Algérie.

    • Près de 320.000 boites de médicaments à base d'hydroxychloroquine bientôt disponibles

       Près de 320.000 boites de médicaments à base d'hydroxychloroquine seront disponibles d'ici quelques jours dans le cadre du protocole de soin des patients atteints par le coronavirus, a indiqué dimanche à Alger le ministre délégué, Lotfi Benbahmed. Intervenant lors de l'émission "L'invité de la rédaction" de la radio nationale, le ministre délégué a fait savoir que l'Algérie disposait au début de la pandémie de 130.000 boites, d'autre part, le pays possède un
      programme d'importation en cours de 190.000 boites.

    • 45 nouveaux cas confirmés et 3 décès

      Quarante-cinq nouveaux cas de contamination au coronavirus et trois décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, portant le total des cas confirmés à 454 et les décès à 29, a révélé, ce semedi , le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, le professeur Djamel Fourar.

    • La classe politique face à l'épidémie :Les partis se disent impuissants

      L a crise du coronavirus a mis tout le monde dans l’embarras, y compris les partis politiques. Ils tentent certes de contribuer au traitement de cette situation inédite mais ils redoutent déjà ses répercussions notamment sur l’économie nationale.

L'entretien

Société

    • Le Confinement et les Réseaux Sociaux : Vivre ensemble à distance

       La consigne de rester chez soi est prise très au sérieux. Les rues des villes sont quasiment désertes. La situation inspire les ironiques. Les citoyens s’adonnent à l’humour pour oublier leur angoisse. C’est une manière de briser la pesanteur du confinement. Chaque famille tente de casser l’enfermement à sa manière. On entonne des chants, on raconte des contes et des histoires. Les réseaux sociaux apportent une bouffée d’oxygène.

L’éducation nationale à l’épreuve du Covid-19 : Les syndicats appellent au report des examens

    • FACE À LA PROPAGATION DE LA PANDÉMIE, élèves, parents et enseignants s’inquiètent du sort des examens de fin d’année.

      L e ministère n’a rien décidé pour le moment. Les dates sont, donc, maintenues. N’empêche que des propositions dans ce sens se multiplient pour trouver une solution à cette question qui intervient dans un contexte de crise sanitaire sans précédent. Le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef) a indiqué que le ministère de l’Education doit agir vite pour prendre une décision. Boualem Amoura a estimé «impossible» pour les élèves de retourner aux classes le 5 avril. «La situation demeure toujours inquiétante, le nombre de malades augmente, alors que tous les pays dans le monde ont décidé de prolonger le confinement comme seule stratégie pour lutter contre le coronavirus», note-t-il, précisant que les élèves des classes de passage ne constituent pas un problème. «On peut calculer leurs moyennes des premier et deuxième trimestres et le total sera divisé par deux pour dégager la moyenne d’admission», explique-t-il. Le problème se posera, par contre, avec les classes d’examen, notamment le Bem et le Bac. Pour cela, il propose l’organisation du Bac en septembre. Entretemps, il juge nécessaire de mettre en place des mesures d’accompagnement en direction des élèves. «Il faut assister ces derniers soit en laissant les écoles ouvertes durant le mois d’août ou en diffusant des cours de soutien via les chaînes de télévision», suggére-t-il.

      Read More

Economie

L'édito

Une solidarité à toute épreuve

L’épreuve forge dans cette longue et riche tradition de fraternité et de solidarité de l’Algérie confrontée à la pandémie du coronavirus qui a ébranlé les fondements d’un monde inégalitaire et injuste. Aucun pays, quelles que soient sa taille et sa puissance, n’est épargné par l’emprise d’un fléau mondial déferlant. «Ce qui se déroule sous nos yeux aujourd’hui présage la fin d’une étape civilisationnelle dans la vie de l’homme qui amorcera certainement une nouvelle étape caractérisée par une situation géopolitique radicalement différente», a lancé le président de la République au personnel médical, triomphant du fatalisme pour dresser le rempart de la résistance au coronavirus importé d’Europe. Les premiers craquements se font entendre. Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a crié sa colère contre l’Union européenne, coupable d’un déficit de solidarité. «Nous attendons de la part de nos partenaires européens de la loyauté, nous attendons que l’Europe fasse sa part», a renchéri le ministre des Affaires étrangères, Luigi Di Maio. A l’aune d’un basculement inéluctable, la solidarité algéro-chinoise se porte bien et mieux. Elle est à la hauteur des relations historiques exceptionnelles. En réponse à l’aide que lui a apportée l’Algérie au premier jour de la pandémie, la Chine, sortie victorieuse de cette épreuve, entend, aujourd’hui, faire profiter notre pays de son expertise, sollicitée partout dans le monde. L’arrivée d’une délégation de 21 personnes, composée de 13 médecins et de 8 virologues, et l’envoi d’un premier lot de matériel (moyens de prévention et respirateurs artificiels) traduisent, d’une part, «la profondeur et la solidité des liens» et, d’autre part, la reconnaissance par l’ambassadeur chinois à Alger du soutien de l’Algérie au début de la pandémie. Dans un combat commun, cette solidarité à toute épreuve conforte «l’élan patriotique et humain» porté par des citoyens, la famille humanitaire, des bienfaiteurs et des «moudjahidine» de la santé, engagés dans la bataille de l’endiguement de la pandémie qui touche 36 wilayas. L’heure est donc au confinement élargi à 9 wilayas régies par le décret signé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, donnant des instructions aux membres du gouvernement et aux walis pour faciliter la circulation des praticiens publics et privés et garantir un approvisionnement régulier en produits alimentaires. L’Algérie de la résistance tient bon.
Horizons

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Brèves infos

Nécessité de booster les investissements dans les énergies durables

Lire la suite

Chine: nouveau cycle de l'épidémie est possible

Lire la suite

L’Algérie reçoit un premier lot d’aide médicale de la Chine

Lire la suite

Afrique : La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie de Covid-19

Lire la suite

Venezuela : L’état-major vénézuélien réitère son soutien à Maduro

Lire la suite

Défense : La Macédoine du Nord est devenue le 30e membre de l’Otan

Lire la suite

Afghanistan : Dix soldats et huit talibans tués dans des affrontements

Lire la suite

L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus

Lire la suite

Sanctions américaines contre l’Iran : Huit pays interpellent l’ONU

Lire la suite

Crise migratoire : Oxfam dénonce la violation des droits fondamentaux par la Grèce

Lire la suite

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Djazagro

Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais
des expositions des Pins-Maritimes (Alger).

Urbanisme

La revue Vies de Villes organise, le 8 avril prochain à l’Ecole d’hôtellerie et de restauration d’Alger, une journée d’étude sous le thème «Concevoir l’habillage architectural : Esthétique, couleurs, métabolisme et durabilité».

Salon import-export

Le Salon import-export inter-africains Impex 2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif-Rahal d’Alger.

Culture

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou annonce le report, à des dates ultérieures, du Festival culturel national annuel du film amazigh (Fcnafa) et du concours de Mohia d’or de la meilleure dramaturgie en tamazight. Le dépôt des candidatures à ces deux manifestations a été, donc, prolongé.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire
don de sang.

 

Centre d’études diocésain
Le centre d’études diocésain Les Glycines ferme ses portes et annonce la suspension de toutes ses activités culturelles et scientifiques jusqu’à nouvel ordre, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus.

 Radio DGSN

L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale émise sur les ondes de la radio Chaîne I, sera consacrée  le  25 mars  à 16h aux dispositifs et
précautions pris pour éviter la propagation  du coronavirus.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept