La Une
Search
Jeudi 24 Septembre 2020
Journal Electronique

 

«La médiation algérienne a été déterminante dans le règlement de plusieurs crises» 

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a prononcé, mercredi , par visio-conférence, une allocution à l’occasion de la tenue de la 75e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) à New York.

«Au nom d’Allah, Clément et Miséricordieux,

Monsieur le président de l’Assemblée générale, Monsieur le Secrétaire général, Altesses, Excellences, Mesdames et Messieurs, c’est un honneur pour moi de m’adresser à cette auguste Assemblée, au nom de l’Algérie nouvelle, tournée vers l’édification d’un régime démocratique à la hauteur des ambitions de son peuple qui a donné un exemple des plus éloquents de la défense des valeurs de liberté et de justice. Je tiens, tout d’abord, à présenter mes vœux de succès à Volkan Bozkir, qui assure la présidence de notre session en remplacement de Tijjani Muhammad-Bande, qui a savamment dirigé la précédente session, saluant, à cette occasion, les louables efforts du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres. Le rôle et les performances de notre organisation, créée au lendemain d’une terrible tragédie humaine, continuent d’osciller entre réussite et échec, à la lumière de défis internationaux multiples et croissants, qui ont mis à nu de nombreux dysfonctionnements dans l’ordre mondial, notamment en la conjoncture sanitaire actuelle.

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati a affirmé, mardi à Alger, que le projet de loi relatif à la prévention et à la lutte contre les bandes de quartiers visait à mettre en place un cadre législatif de prévention contre ce phénomène qui a créé un climat d'insécurité dans les cités.

Présentant ce projet de loi devant la commission spécialisée à l'Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a précisé que l'élimination de ce phénomène "exige la mise en place d'un cadre juridique spécifique de prévention contre les bandes de quartiers qui ont créé un climat de terreur et d'insécurité chez les citoyens, du fait de la violence et des agressions à l'arme blanche par des bandes criminelles constituées dans les cités". Cette nouvelle forme de criminalité "a connu un pullulement, particulièrement dans les grandes villes, la législation nationale en vigueur ne couvrant pas toutes les formes de cette criminalité". Le texte dudit projet propose "l'application de peines à l'encontre des éléments de ces bandes allant de 2 à 20 ans, pouvant même atteindre la perpétuité en cas décès".

L’émigration clandestine n’est pas un phénomène nouveau.
Il n’a pris l’ampleur qu’on lui connaît aujourd’hui qu’avec les drames qui éclatent dans la sphère des pays du tiers monde et la bunkerisation du bloc des pays riches. La guerre, la faim ou la pauvreté, alimentées par les stratégies de pillage et de domination déployées par les grandes puissances industrielles, ne laissent aucune autre voie à des millions de personnes qu’à tenter l’aventure de l’émigration clandestine au péril de leurs vies. La Méditerranée s’est ainsi transformée au fil des années en scène où s’achèvent dramatiquement des dizaines, des centaines de vies qui ne demandaient qu’à s’épanouir. L’Algérie, aussi, n’échappe pas à ce désespoir poignant qui étreint une partie de sa jeunesse.
Le terme harrag est né dans les années 1970, quand il fallait une autorisation de sortie pour voyager à l’extérieur du pays. Mais depuis, les choses ont changé, les frontières des pays européens, destination privilégiée de leur part, ont été cadenassées, et le pays, malgré toutes les opportunités dont il a bénéficié, n’a pas toujours offert toutes les chances à ces jeunes, ni les meilleures alternatives pour qu’ils rêvent au milieu de leurs familles et compatriotes et ne pas céder au mirage du départ. Partir, c’est mourir beaucoup, mais, pourtant, certains sont encore prêts à affronter la mort dans les pires conditions. Les autorités tentent de lutter contre ce comportement suicidaire par la surveillance de la façade maritime, et de nombreuses personnes ont ainsi été sauvées d’un sort fatidique.

 

Le Président de la République, Abdelmadjid  Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale  a présidé, hier, une réunion du Conseil des ministres, consacrée à  plusieurs dossiers liés aux secteurs des mines, de la santé, des finances  et de l'Agriculture, indique un communiqué de la Présidence de la  République dont voici la traduction APS:

"Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce dimanche 20 septembre 2020, une réunion du Conseil des ministres.

Outre un exposé du Premier ministre sur l'action du Gouvernement durant la dernière quinzaine, l'ordre du jour comportait plusieurs exposés dont le premier a été présenté par le ministre des Mines sur les modalités de création de coopératives de jeunes pour l’exploitation des gisements aurifères de Tamanrasset et d'Illizi. S'en est suivi un exposé du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière sur la création d'un Centre anti cancer (CAC) dans la wilaya de Djelfa, d'une capacité d'accueil de 120 lits et un autre exposé sur la réalisation d'un complexe hospitalo-universitaire dans la capitale, d'une capacité d'accueil de 700 lits.

Le ministre de l'Agriculture et du développement rural a, de son côté, présenté un exposé sur le projet de déclassement de parcelles de terrains agricoles d'une superficie de 47 hectares, en vue d'y construire des agglomérations d'habitations au profit des sinistrés du séisme qui a frappé récemment la wilaya de Mila.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a installé, samedi , les membres de la Commission nationale chargée d’élaborer le projet de révision de la loi organique relative au régime électorale. La Commission est composée d’un représentant du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement urbain et de sept professeurs en droit issus des Universités d’Alger, Tizi Ouzou, Sétif, Oran, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès et du Centre universitaire de Tipasa. Cette instance est présidée par Ahmed Laraba, professeur universitaire et membre de la Commission du droit international à l’ONU, tandis que Walid Lagoune occupera le poste de rapporteur. La cérémonie d’installation s’est déroulée au siège de la Présidence en présence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, du directeur de cabinet à la Présidence de la République, Noureddine Baghdad Daidj, du ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud, du ministre conseiller à la communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd, du conseiller près le président de la République, chargé des affaires juridiques et judiciaires, Boualem Boualem.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie d’installation, le président de la Commission, Ahmed Laraba, a réitéré, en son nom et au nom de la Commission, ses remerciements au président Tebboune pour «la confiance placée en sa personne».

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • Projets touristiques : L’étude de la ZET d’Aïn Ajroud achevée

      Pour promouvoir le tourisme balnéaire dans la wilaya de Tlemcen qui compte de nombreuses plages tout le long d’une façade maritime de 72 km, l’étude de la zone d’extension touristique (ZET) d’Aïn Ajroud a été achevée et adressée au ministère pour validation. Selon Ababsa Yacine, directeur du tourisme de Tlemcen, cette zone s’étend sur une superficie de 105 ha tout le long de trois km de littoral. Elle regroupe trois plages. Il s’agit d’Aïn Ajroud, Bider et Bider 2. Nous avons lancé un plan d’aménagement de cette zone et l’étude a été approuvée et validée par l’APW et l’APC de Tlemcen.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

Conseil de la nation

Le Conseil de la nation organise, le 24  septembre , à 10h, une séance consacrée aux questions orales adressées aux ministres.

Ministre de la Justice

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, effectuera, le  24 septembre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oran.

Ministère de l’Energie
Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, effectuera, les 24 et 25 septembre, une visite de travail et d’inspection aux wilayas d’Annaba, d’El Tarf et de Skikda.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectuera, le 26 septembre, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Nassira Benharrats, effectuera, le  24 septembre, à 7h, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tipasa.

DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, diffusée à 15h sur les ondes de la Radio Chaîne I, sera consacrée, le 24  septembre , aux questions des auditeurs autour de la sécurité routière.

Wilaya d’Alger

Le wali d’Alger, Youcef Cherfa, organisera, le 26 septembre, à 9h à l’USTHB (Alger), une rencontre avec la société civile .

 

 

Ministère de la Santé

 *Le ministère de la Santé organise, en collaboration avec Algerian Network of Youth, jusqu’au 7 novembre prochain, une caravane sanitaire au profit de plusieurs wilayas. 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

Afic

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce Afic 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

Safex

A l’occasion de la 1re Foire nationale de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la Safex animera le 20 septembre , à 10h30, au Palais des expositions d’Alger, une conférence de presse.

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept