Brahim Zitouni, politologue : «Le hirak est le digne héritier du Mouvement national»
Search
Dimanche 28 Février 2021
Journal Electronique


Le hirak populaire, que connaît l’Algérie depuis le 22 février 2019, est le prolongement d’une tentative démocratique que Ferhat Abbès et le parti qu’il dirigeait après 1946, l’Union démocratique du manifeste algérien, ont tenté de faire émerger au sein du Mouvement national, a soutenu, hier, l’analyste Brahim Zitouni. Invité de la Radio nationale, il a d’abord fait un rappel historique de la mobilisation populaire qui a permis la refondation de l’Etat pour la construction d’une Algérie nouvelle. «Analyser le hirak est difficile vu que l’on n’a pas le recul nécessaire», a-t-il, toutefois, reconnu, avant d’aller chercher des similitudes dans le Mouvement national. «Il me vient à l’esprit l’expérience des Amis du manifeste et de la liberté de Ferhat Abbès, le 14 mars 1944, lorsqu’allant voir Messali Hadj et les oulémas, il leur suggéra de s’unir dans une association souple», a expliqué Zitouni, qui parle d’une «nouvelle forme de lutte s’appuyant sur différents partis qui agissaient comme une seule entité». «Cela ressemble un tantinet au hirak et au mouvement social du 22 février, puisque différents courants politiques, sous l’emblème du hirak, vont défaire l’autoritarisme rentier», a-t-il expliqué. Quelque part, a-t-il renchéri, le président de la République, comme Ferhat Abbès, a proposé une sorte d’AML, un mouvement pour défaire l’autoritarisme et aller vers plus de libertés lors des élections. «Ce parallèle permet de comprendre la nature profonde du hirak qui n’est pas en rupture avec le Mouvement national», a souligné Zitouni. Il a évoqué, ensuite, la Constitution adoptée par voie référendaire et qui représente l’un des chantiers phare lancés par le président Tebboune qui, «une année après son investiture, a jeté les bases de l’édification de l’Algérie nouvelle». Tebboune a satisfait l’une des revendications des Algériens, sortis en masse à travers un hirak «béni et authentique» pour réclamer le changement. «Le Président avait insisté sur la traduction du mouvement social dans la Constitution. C’est pour cela que toutes les libertés y sont inscrites», a déclaré Zitouni. L’invité s’est, enfin, attardé sur la place accordée à la jeunesse et à la société civile dans la Constitution.
Samira Sidhoum

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept