La fin d’un modèle ?
Search
Jeudi 04 Mars 2021
Journal Electronique


Se dirige-t-on vers la fin de l’approche traditionnelle de l’entreprise ? Pas de sitôt, assure Mabrouk Aïb. Il   affirme que celle-ci aura encore de beaux jours devant elle, et ce, «même avec l’émergence du nouveau modèle économique qui impose aux entreprises de nouveau business model de développement durable», argumente-t-il. Selon lui, le défi de la compétition obligerait de plus en plus les entreprises à devenir plus structurées, plus professionnelles et d’évoluer vers des modèles plus modernes. Une chose est sûre, le monde ne sera plus jamais comme avant. Des économistes  prévoient d’importantes reconfigurations des relations économiques internationales  2021/2030. L’Algérie devra s’y adapter. Si, les impacts de l’épidémie du coronavirus sont dévastateurs aujourd’hui, elles sont «porteuses d’espoir» pour l’avenir de l’humanité. Expert international, Abderrahmane Mebtoul y trouve une opportunité par «notre capacité» à innover par une autre gouvernance. Il a souligné que l’action gouvernementale doit définir clairement les objectifs stratégiques. «Un pays qui veut se développer doit préparer les choix qui permettent d’en saisir les conséquences basées sur des études précises», a-t-il indiqué. Et de renchérir que ces études doivent indiquer :   comment se pose le problème,     quelles sont les contraintes externes (engagements internationaux de l’Algérie), quels sont les contraintes socio-économiques, financières et techniques internes, quels sont les choix techniquement possibles et les ensembles de choix cohérents et quelles sont les conséquences probables de ces choix, quelles méthodes de travail choisir qui permettent de déterminer les paramètres (moyen et long termes) et  les variables (court terme) dont dépend un système complexe. Mebtoul a préconisé la réforme des institutions centrales et locales impliquant la «débureaucratisation», la numérisation  étant une des solutions, et une réelle décentralisation autour de grands pôles économiques régionaux, sans omettre l’incontournable réforme du foncier agricole et industriel, du secteur de l’énergie avec le primat à l’efficacité énergétique et un nouveau modèle de consommation. Il a insisté, également, sur la  réforme du système financier qui est un préalable essentiel à la relance de l’investissement public, privé national et étranger. D’une manière générale, pour réussir les réformes, Mebtoul affirme que l’Algérie a besoin qu’un regard critique et juste soit posé sur sa situation, sur ce qui a déjà été accompli de 1963 à 2020, et de ce qu’il s’agit d’accomplir encore. Il a mis l’accent sur l’impératif mise en place d’un dialogue serein avec des pistes de solutions à la situation actuelle de nos entreprises et de notre économie pour qu’on puisse éviter une nouvelle crise économique, isolant l’Algérie de l’arène internationale et accentuant au niveau interne le «divorce Etat-citoyens». L’économie est une forme de la politique…
 A. H.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept