Association «Tifaouine» de Béni Haoua : Promotion du patrimoine et du parler
Search
Dimanche 28 Février 2021
Journal Electronique

L’association  «Tifaouine» (lumières) de Béni Haoua, créée en 2014, est issue d’une troupe musicale portant le même nom depuis 2007. Elle s’est assignée comme mission principale la préservation et la promotion du patrimoine culturel local et par extension celui de la wilaya de Chlef qui se distingue par sa richesse et sa variété. Ainsi, «Tifaouine» célèbre le nouvel an amazigh et les fêtes nationales, en organisant plusieurs activités, notamment des expositions de pièces de l’artisanat local et des récitals de musique et chants locaux. A travers le pays, l’association s’attelle à faire connaître les traditions et la variante amazighe de cette région côtière à travers de nombreuses participations aux festivals nationaux où sa formation musicale et sa troupe théâtrale se produisent. Sa dernière initiative a consisté en la publication de deux ouvrages en langue tamazight dans sa variante chenouie, en collaboration avec le Haut- Commissariat à l’amazighité (HCA) et l’association «Numidia» d’Oran. Le premier «hihila insi» (la malice du hérisson) regroupe des contes du terroir et des poésies (Awal Da Keddud). Mahfoud Ouhaoua rappelle le président de l’association, Sofiane Aroubine, rencontré en marge de la célébration de la Journée mondiale des langues maternelles, organisée par le HCA dans la wilaya de Chlef.
Chercheur et enseignant, Yazid Oulha, membre de l’association, a également présenté un corpus littéraire édité en partenariat avec le HCA. «C’est un travail, confie-t-il, qui a été réalisé avec la participation d’inspecteurs et enseignants de  tamazight dans la wilaya». Le corpus se décline en livre illustré et en un format multimédia qui contient un enregistrement audio et des sous-titrages en arabe, français, espagnol, allemand et en d’autres variantes de tamazight (kabyle et chaoui). L’objectif principal de cette démarche, explique Oulha, «est la préservation du patrimoine culturel immatériel amazigh et la consolidation du sentiment de l’identité, d’appartenance et du vivre-ensemble en Algérie». Par le biais des  différents sous-titrages, le projet se présente également comme un outil d’initiation et d’apprentissage de tamazight pour les non amazighophones, notamment les enfants.
«Cet ouvrage aspire, enfin, à donner au grand public une image positive de leur langue maternelle, belle, riche et qui possède les mêmes caractéristiques que les autres langues universelles», souligne Oulha. Il a également pour objectif, conclut-il, d’améliorer l’apprentissage du tamazight en recourant à des produits de qualité et d’époque.
 H. M.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept