Hachemi Ameur dévoile la Chine au palais de la culture : Bribes de beauté d’un pays fascinant
Search
Samedi 06 Mars 2021
Journal Electronique

La galerie Baya du Palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger) abrite, depuis samedi dernier, et jusqu’au 6 février prochain, une exposition de Hachemi Ameur.

 

«La Chine à travers les yeux de l’artiste Hachemi Ameur 3 », c’est une soixantaine de croquis de l’artiste qui veut partager ses souvenirs et sensations de Chine. De 1985 à 1988, il avait étudié à l’académie des arts à Pékin. Il a su capter également la beauté de ce pays lors d’un second voyage, à l’occasion des Works Shop des peintres arabes organisé par la République populaire de Chine. Amoureux de peinture et de photographie, il a immortalisé des instants de la vie et du quotidien des gens surpris un peu partout. Ainsi, il nous fait découvrir le nord de la Chine avec ses parcs et forêts. A l’encre de Chine et aux crayons de couleurs, il dessine des édifices comme la mosquée de Harbin, le musée des beaux arts de Beijing, le géopark de Yichun et des temples chinois. Il restitue des scènes de rue, des visites aux lieux de culte et partout où vivent les Chinois. Mais sa plus grande fascination est pour l’une des merveilles du monde, la Grande muraille. L’artiste souhaite sensibiliser sur l’importance de la mise en valeur du patrimoine culturel. «En Chine, dit-il, il existe des monuments qui n’ont rien d’extraordinaire mais ils sont mis en valeur et bénéficient du même intérêt comme ceux qui sont prestigieux». «En Algérie, regrette-t-il, nous avons plein de richesses culturelles mais nous ne savons pas les valoriser». «Partout, j’ai vu des endroits magnifiques, mais malheureusement dans un état lamentable », déplore-t-il. L’artiste souhaite également faire connaître le croquis, une technique très peu connue en Algérie. «C’est la photo avec une expression plastique. La photo sert à figer des instants et le croquis traduit l’émotion de l’artiste, le mouvement qui ne se répétera jamais», explique-t-il. Il se situe dans la lignée d’artistes comme Horace Vernet, Delacroix, Dinet, ou Fromentin, qui ont pu et su traduire la beauté de notre pays dans des œuvres immortelles. Hachemi Ameur a visité 18 pays et dans ses bagages ramène toujours des bribes de beauté de chacun d’eux. «J’ai de quoi monter une exposition pour chaque pays comme la France, l’Espagne, la Pologne, l’Iran, le Yémen et d’autres encore», lance-t-il. Hachemi Ameur a tenu à rappeler que son séjour en Chine après l’obtention d’une bourse d’étude est le fruit d’une coopération algéro-chinoise. Selon lui, il faut renforcer cette coopération pour offrir à nos artistes la chance de développer leurs connaissances et enrichir les expériences. «Mon exposition est un moyen de rapprochement entre deux pays et deux peuples», conclut-il.
 Hakim Metref

Bio-express

Hachemi Ameur artiste plasticien, miniaturiste et enlumineur est diplômé de l’Ecole nationale des beaux arts d’Alger en 1985. Il s’est formé aussi à l’Académie des arts appliqués de Pékin (Chine), à l’université de Strasbourg en qualité de master critique essai en 2011 et est doctorant à l’université de Paris 8. Il a été directeur de l’Ecole des beaux-arts de Mostaganem de 1994 à 2017, enseignant des beaux-arts à l’université Ibn Badis de cette ville et membre fondateur de l’Union des plasticiens arabes au Koweït. Créateur d’évènements pédagogiques et artistiques, organisateur de Most’Art, président de l’association Mohamed Khedda et commissaire du festival national des écoles d’art et des jeune talents, il a exposé à travers le territoire national et à l’étranger (France, Etats-Unis, Jordanie, Yémen, Chine, Iran)…
Hachemi Ameur prépare un ouvrage, en collaboration avec les éditions Al Bayazine, où il présentera, en croquis, la beauté et la richesse du patrimoine culturel national.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

L'agenda


Médiation  de la République

Le ministre d’Etat, médiateur de la République, Karim Younès, rencontrera, le 06 mars  à 11h, au siège de la wilaya d’Ouargla, les délégués locaux des wilayas du Sud.


Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


Ministère  de la Solidarité 

La ministre de la Solidarité nationale,  de la Famille et de la Condition de la femme,  Mme Kaoutar Krikou, effectuera le 06 mars  une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Khenchela.

HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise, le 8 mars, dans la wilaya de Tipasa, une table ronde suivie d’une présentation exclusive des actes du Colloque international «La résistance de la femme dans l’Afrique du Nord de l’Antiquité au XIXe siècle».

DGF

La Direction générale des forêts organise, les 7 et 8 mars, au Centre international des conférences, Alger, un atelier d’élaboration du plan d’action pour la promotion des produits forestiers non ligneux en Algérie.


Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept