Qualification massive aux JO de Tokyo: Le DTN Boutabcha y croit encore
Search
Lundi 01 Mars 2021
Journal Electronique

A quelques mois du coup d’envoi des Jeux olympiques  de Tokyo prévus initialement en 2020, puis reportés pour cette année à cause du coronavirus, le judo algérien n’a toujours pas assuré plus d’une qualification, à savoir par quota actuellement au profit de Fethi Nourine dans la catégorie des -73 kg.

Selon le directeur technique national Salim Boutabcha, les chances de qualifier plusieurs athlètes pour Tokyo restent encore intactes. «Nous avons au moins deux filles proches du top 18, en l’occurrence la championne d’Afrique en titre Amina Belkadi (-63 kg) et la vice-championne d’Afrique dans la catégorie de plus 78 kg Sonia Asselah.

Si elles prennent part à la majorité des compétitions qui restent dans le calendrier, je pense qu’elles pourraient d’ici le mois de mai figurer parmi les 18 qualifiées aux Olympiades. Au niveau de la direction technique nationale, nous avons fait nos prévisions en fonction du classement de chaque athlète dans chaque édition du ranking olympique», a-t-il expliqué. Dans sa récente publication sur le site de la Fédération internationale, le ranking olympique a vu Belkadi se classer 30e avec 1 788 points, alors que la 18e place est occupée par la Chinoise Tang Jing avec 2 944 points. Asselah quant à elle, a été classée à la 28e place avec 1 575 points, alors que la Coréenne Han Mi Jin est 18e avec 2 637 points. Pour Boutabcha, le meilleur scénario est que les deux athlètes puissent passer des tours durant les grands chelem comme à Antalya et à Paris. «Plus la judokate avance dans la compétition, plus elle récolte des points comptabilisés à 100%. Comme je l’ai déjà souligné, nous devons tout faire pour faciliter la participation, car les adversaires directs de nos athlètes sont omniprésents durant les tournois du grand chelem» a-t-il précisé. Chez les garçons, Benamadi Abderrahmane a perdu sa 1re place dans la qualification par quota, lui qui est actuellement 33e dans le ranking olympique (catégorie des -90 kg) avec 1 856 points. C’est le Suédois Nyman Marcus qui occupe la 18e place avec 2 763 points. Dans un autre chapitre, Boutabcha est revenu sur les résultats du dernier Championnat d’Afrique au Madagascar, où les athlètes algériens se sont contentés d’un seul titre africain en individuel. Des résultats qui auraient pu être meilleurs selon le responsable de la DTNA. «Avant le départ, nous savions que les médailles d’or n’allaient pas échapper à plusieurs athlètes, dont les Égyptiens, ainsi que des athlètes naturalisés dans des pays africains. C’est pour cela que nous avions pronostiqué trois breloques en or. Je pense que nous méritions nettement mieux qu’une seule médaille en vermeil en individuel, vu que Nourine a été tout simplement lésé par les juges», a-t-il justifié. Le manque de compétition a également été fatal pour les représentants du tatami algérien que ce soit à Madagascar, ou durant les masters de Doha clôturés récemment. «Je ne comprends pas comment on tire à boulets rouges sur la Fédération, après la participation ratée de nos athlètes à Doha. Je rappelle que le niveau des masters est supérieur à celui d’un Championnat du monde. Dans la majorité des catégories, plusieurs asiatiques dont des Japonais sont engagés. Je pense qu’il est temps de se resserrer les rangs pour que notre judo puisse terminer en force la longue phase qualificative pour les joutes olympiques», a-t-il commenté. Avec le maintien du gel de la compétition nationale, les athlètes n’ont pas où s’entraîner sauf durant les regroupements de l’équipe nationale. «Nous avons prévu d’organiser des stages bloqués. Ce qui va permettre de rattraper le manque de compétition de nos judokas et judokates. C’est la seule alternative, tant que les clubs n’ont pas encore repris du service pour préparer la nouvelle saison», a-t-il souligné.

Le Championnat d’Afrique 2021
à Rabat, un tournant décisif
Après avoir manqué de briller durant l’édition de 2020, le judo algérien vise le Championnat d’afrique de cette année qui aura lieu au mois d’avril dans la capitale marocaine, Rabat. «Nous savons que la médaille d’or équivaut à 700 points. Donc, nous devons bien nous préparer d’ici là pour aller rectifier le tir. La concurrence sera très rude avec plusieurs pays, qu’on le veuille ou non, ont déjà pris de l’avance dans certaines catégories. Malgré un certain retard, nous avons prévu d’augmenter la charge des entraînements, espérant que la compétition internationale sera accessible pour nos athlètes», a-t-il noté. Pour rappel, les athlètes classés au top 8 du ranking olympique seront assurés d’être tête de série lors du tirage au sort. Ce qui sera un avantage pour se qualifier sans trop de difficultés en quarts de finale. Une seule algérienne depuis le début de l’application du système de qualification a réussi à être tête de série, à savoir la médaillée de bronze lors des JO de 2008 à Pékin, Soraya Haddad. Cette dernière s’est qualifiée à Londres 2012 en tant que 4e mondiale, mais un faux mouvement techniquement lui a coûté l’élimination dès le 1er tour face à la Roumaine Andreea Chitu.
nAdel K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, effectuera, le 02 mars , une visite de travail dans la wilaya de Skikda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, effectuera le 02 mars  une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Blida.



Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, présidera, aujourd’hui à 9h, au siège du ministère, l’ouverture des travaux de la journée d’étude pour la présentation de la vision stratégique nationale de la recherche et de l’innovation dans le domaine des transports et de la sécurité
énergétique.

Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept