Judo-Salim Boutabcha, directeur technique national :  «Viser un maximum de titres durant le championnat d’Afrique»
Search
Mercredi 27 Janvier 2021
Journal Electronique

Le judo algérien prendra part du 17 au 20 décembre au championnat d’Afrique prévu à la capitale du Madagascar Antananarivo. Une compétition qui constitue un premier tournant décisif pour nos athlètes encore en course pour la qualification aux Jeux olympiques de Tokyo.

 

Le départ de la délégation algérienne sera prévu le 12 du mois en cours a-t-on appris hier du directeur technique national Salim Boutabcha. «Nous allons engager 18 athlètes, à savoir neuf garçons et neuf filles. Nous sommes conscients que cette compétition sera fructueuse en points comptabilisés dans le ranking mondial. Outre la participation qui garantit à l’athlète 200 points, le médaillé d’or engrangera 700 points. Ce qui va aider des athlètes à gravir des marches dans le classement mondial. De notre part, nous allons viser un maximum de titres en individuel, sachant que les épreuves par équipes vont avoir lieu le 20 du mois en cours» a-t-il fait savoir.Concernant les difficultés rencontrées par la fédération, Boutabcha a cité la billetterie. «Nous avons réglé laborieusement le problème de la billetterie pour le vol Alger-Paris. Je remercie le ministère de la Jeunesse et des sports de nous avoir facilité la tâche pour avoir l’autorisation de sortie. Avec la période durant laquelle la pandémie continue de frapper, il faut avoir le document pour prendre un vol vers l’étranger, vu la fermeture de l’espace aérien. Dès notre arrivée à Paris, nous allons rejoindre la capitale Malgache via un vol spécial mis à la disposition des équipes participantes par les organisateurs ». Concernant la préparation et son chamboulement par la pandémie, Boutabcha a indiqué qu’il a eu un dialogue avec les athlètes. «Nous avons tenté de préparer notre élite en Algérie, alors que plusieurs équipes du continent se sont préparées à l’étranger. Sur tous les plans, nous avons tout fait pour mettre nos athlètes dans le meilleur contexte possible. Il reste maintenant à tout donner sur le tatami pour atteindre l’objectif principal. » Concernant les athlètes qui sont proches de la qualification aux olympiades, notre interlocuteur les a estimés au nombre de huit. «Nous avons quatre filles et quatre garçons qui ont mathématiquement des chances de composter le ticket pour Tokyo 2021. Il reste à réussir leur participation durant ce championnat d’Afrique qualificatif également pour le master de Doha prévu en janvier 2021 à Doha. Pour dire à quel point la compétition est importante pour nos équipes nationales» a-t-il souligné. Pour Boutabcha, l’avantage des athlètes des autres nations est de prendre part à un nombre important de tournois surtout en cette période. «Les points sont comptabilisés à 100% notamment durant les compétitions des cinq continents. De ce fait, le classement connait à chaque fois des renversements. De notre part, si nous parviendrons à faire un carton plein durant le prochain championnat d’Afrique et l’édition de 2021, je peux dire que nous aurons fait un grand pas pour qualifier plusieurs athlètes à Tokyo» a-t-il souligné. Plusieurs athlètes avaient insisté dans plusieurs sorties médiatiques sur la nécessité de dégager des bourses olympiques. De telles doléances sont légitimes selon Boutabcha. «Les bourses sont octroyées généralement deux ans avant les joutes olympiques. La tutelle a rectifié le tir en débloquant au moment opportun les aides pour la préparation des prochains JO. Comme je l’ai déjà déclaré, la compétition est l’outil principal de la progression de l’athlète. Quand un judoka participe à plusieurs tournois internationaux, il a l’occasion d’affronter des adversaires qu’il croise souvent durant les championnats du monde ou les jeux Olympiques. Donc, il a des repères et une idée plus claire sur les points forts et les faiblesses de ses futurs rivaux» a-t-il expliqué.
Penser dès maintenant aux JO 2024
Le nouveau ranking mondial en prévision des jeux olympiques de Paris 2024 sera enclenché juste après l’édition de Tokyo. De ce fait, il faut selon Boutabcha penser à préparer le terrain dès maintenant pour une génération future du judo algérien. «Sur instruction du président de la République Abdelmadjid Tebboune, le ministre Sid Ali Khaldi et la secrétaire d’état chargée du sport d’élite Salima Souakri ont mis en place un projet pour les jeunes talents. En judo, le réservoir est plein de pépites capables de prendre le flambeau à n’importe quel moment. Cela dit, il leur faut des moyens pour se qualifier, puis préparer les compétitions de haut niveau. Le système de qualification aux JO est nettement plus compliqué par rapport à l’ancien système. La participation massive aux tournois va augmenter nos chances de décrocher un maximum de qualifications. De notre part, nous avons notre plan d’action pour être omniprésents durant les compétitions prestigieuses. En matière d’ambition, nous pourrons espérer des exploits au cas où les moyens venait à suivre» a-t-il préconisé.
Adel K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

    • Climat : 480.000 morts en 20 ans

      Près d’un demi-million de personnes ont péri dans des catastrophes liées à des événements météo extrêmes ces 20 dernières années, selon un rapport publié lundi qui souligne la menace du dérèglement climatique pour l’Humanité.Et ce sont les pays les plus pauvres qui paient le prix humain le plus lourd de ces tempêtes, inondations ou canicules répertoriées entre 2000 et 2019 par l’ONG GermanWatch. Dans ce bilan de près de 480.000 morts provoqués par plus de 11.000  événements météo extrêmes, Puerto Rico, la Birmanie et Haïti ont ainsi été les pays les plus touchés. Organisé par les Pays-Bas, le premier Sommet pour l’adaptation climatique, s’est ouvert hier. Cet  indice mondial des risques climatiques, publié chaque année, estime également que ces catastrophes ont coûté 2.560 milliards de dollars depuis le début du siècle. Alors que les effets du réchauffement de la planète se font de plus en  plus sentir, les pays riches avaient promis de porter à 100 milliards de  dollars par an leur assistance climat aux pays en développement à partir de  2020, mais le compte n’y est toujours pas. 

       

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

APN
La commission des transports, des transmissions et des télécommunications de l’APN auditionnera le  26 janvier , à 10h, le ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Brahim Boumzar. 

Forum d’Echaâb
Le forum du quotidien Echaâb invite recevra le  26 janvier , à 11h, le président du Conseil national économique et social Rédha Tir.

Ministère de la Justice

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belgacem Zeghmati, présidera, samedi prochain, au siège de son ministère, une réunion de coordination des représentants de son département, du ministère des l’Enseignement supérieur et de l’Union nationale de l’ordre des avocats, consacrée aux modalités d’organisation du CAPA.

 Forum de la mémoire

L’association Machaâl Echahid et le quotidien El Moudjahid, en coordination avec la commune d’Alger-Centre, organisent, le  27 janvier à 10h, au centre culturel Larbi-Ben-M’hidi (Alger), le forum de la mémoire consacré au 64e anniversaire de la grève des 8 Jours.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept