Imprimer

Près d’une cinquantaine d’œuvres picturales d’art contemporain et des sculptures de l’artiste peintre Ahmed Mebarki sont exposées de lundi soir à jeudi prochain dans la galerie d’art de la Maison de la culture Abdelkader-Alloula de Tlemcen. L’exposition relance les activités culturelles en présentiel suite à la décision du ministère de la Culture de reprendre progressivement quelques activités artistiques et culturelles au niveau des établissements du secteur, après une longue rupture à cause de la pandémie de la Covid-19, a indiqué le chef de service animation au niveau de l’Établissement précité, Lamri Habib. L’exposition se tiendra dans le respect total des mesures préventives relatives à la lutte contre la Covid-19. Mebarki Ahmed, le doyen des artistes peintres de Tlemcen du haut de ses 70 ans, reste toujours actif et présente au public cette fois-ci, le fruit de sa longue carrière artistique entamée depuis des années. Très versé dans l’art abstrait et contemporain qui lui donne beaucoup plus de liberté artistique selon lui, il a réussi à découvrir une technique qu’il appelle «technique du feu» et grâce à laquelle, il obtint, à Alger en 2017, le prix Ahmed-Asselah organisée par l’Ecole supérieure des Beaux-arts. L’artiste Mebarki présente également dans cette exposition une série de tableaux illustrant visuellement des poèmes de l’écrivain Mohamed Dib. Parmi ses œuvres les plus connues figurent «Gravitation sédentaire», «Composition 2011», «Accumulation» et «Symphonie», par le biais desquelles il offre aux fans de l’art contemporain sa vision et sa philosophie de la vie. Ahmed Mebarki a pris part, au cours de sa longue carrière, à de nombreuses expositions tant niveau national qu’à l’étranger et a reçu plusieurs distinctions, dont notamment le premier prix des arts plastiques en 1988 à Tlemcen, le troisième prix du Festival des arts plastiques à Souk Ahras en 1996 et d’autres consécrations qui lui valent actuellement une véritable notoriété artistique.