Imprimer

Le regroupement de la sélection nationale (seniors/dames) de boxe dont l’entame était prévue initialement le 25 de ce mois au complexe sportif Sveltesse de Cheraga (Alger), a dû être annulé. La raison, six membres de l’équipe ont été testés positives au coronavirus (Covid-19) à l’issue des tests de dépistage dont les résultats ont été communiqués dimanche, soit 72h avant le début de ce stage de préparation en vue des qualifications aux prochains Jeux olympiques JO-2020 de Tokyo, reportés à 2021, et aux prochains Jeux méditerranéens (JM-2022 à Oran). Il s’agit des athlètes Ichrak Chaib, Romaïssa Boualem et Imane Khelif, du sélectionneur national, Khaled Harima, de son adjoint, Brahim Makhlouf ainsi qu’un membre du staff médical. C’est ce qu’a annoncé la Fédération algérienne de la discipline (FAB), affirmant «avoir pris les dispositions nécessaires, en conduisant les six personnes positives à la Covid-19 à leurs domiciles respectifs afin d’observer un confinement sanitaire». Les membres de la sélection nationale (seniors/dames) seront soumis à de nouveaux tests de dépistage au Covid-19, dans les prochains de jours, afin de veiller à la santé et à la sécurité des athlètes. Même la sélection masculine n’a pas été épargnée par cette pandémie puisque deux athlètes avaient été atteints dernièrement par le coronavirus. Il s’agit de Houmri Mohamed et du capitaine Mohamed Flissi. Ce dernier n’a d’ailleurs pas été retenu pour le tournoi international «Golden Glow» prévu du 26 au 29 novembre dans la ville serbe de Sombor (182 km de Belgrade), au même titre qu’Abdelhafid Benchabla pour des «raisons familiales», a précisé la FAB. Pour rappel, la sélection nationale conduite par le duo, Ahmed Dine - Merchoud Behous, sera présente avec six pugilistes pour ce tournoi international organisé par la Fédération serbe de boxe (SBF), le premier du genre après neuf mois d’arrêt en raison de la pandémie de Covid-19.
M. F.