Stratégie de domination dans la région : L’os algérien
Search
Mardi 19 Janvier 2021
Journal Electronique

L’Algérie demeure sinon le dernier bastion de la résistance contre la stratégie de domination occidentale et sioniste actuellement en cours dans la région, dont le conflit à El Guerguerat n’est que l’un de ses multiples épisodes. 

 Certaines vérités sont bonnes à dire, voire à claironner, en boucle tant elles exposent, en amont et en aval, le cheminement du grand chambardement géopolitique qui secoue l’environnement immédiat de notre pays. Toutes les crises, les tous conflits, sans exception aucune, qui écument aujourd’hui le Maghreb et le Sahel obéissent au seul dessein de mettre à genoux le dernier bastion de la résistance à l’impérialisme occidental et sioniste dans la région, à savoir l’Algérie, pour parachever la stratégie de domination orchestrée avec un pernicieux soutien local.
On l’aura vu tout récemment avec l’indigne processus engagé, toute honte bue, par un quarteron de pays arabes, pressés de normaliser avec l’ennemi numéro un du monde arabe et musulman qu’est l’entité sioniste. Pratiquement seule à brandir son veto, l’Algérie - elle n’a pas plus à le prouver - fait sien le devoir de solidarité avec le peuple palestinien et ses dirigeants dans leur lutte pour libérer leur pays. Autrement dit, il n’y aurait ni rapprochement ni normalisation encore moins soumission à l’Etat bourreau d’Israël, dont la main n’est alors pas du tout étrangère dans ce qui se passe actuellement dans la région, avec un manifeste soutien français. Raison pour laquelle, comme par enchantement, et par le truchement de l’administration américaine, se met en branle, avec une rare célérité, ce rapprochement contre nature, dans le vain espoir de fléchir la position algérienne farouchement opposée à toute concession sans le règlement, en vertu de la légalité internationale, du plus vieux conflit dans le monde.

L’objectif de cet énième coup de force s’est autant traduit en Libye que sur toute la bande sahélienne (Niger, Mali…) avec qui l’Algérie partage plus que le tiers de ses frontières et dont il n’est plus à rappeler les visées hégémoniques d’une France plus que jamais décidée à maintenir ses zones d’influence, en déstabilisant les régimes en place pour en faire des Etat vassaux et multiplier les bases militaires pour soustraire les richesses de ces pays rongés par la misère. L’autre front qu’on vient fraîchement de rouvrir dans la même perspective : le conflit opposant dans la région d’El Guerguerat, au Sahara occidental, l’Armée de libération sahraouie à l’occupant marocain, puissamment soutenu par la France et de certains pays arabes dont ceux ayant normalisé avec Israël. Là aussi, il ne faut pas être grand clerc pour y voir la même volonté de déstabiliser l’Algérie dont la réaction ne s’est pas fait attendre, remettant, encore une fois, sur le dos des Nations unies la responsabilité de mener à terme le processus de décolonisation tel que prévu dans les accords signés en 1991. A El Guerguerat, au Mali, au Niger ou ailleurs, l’Algérie demeure la cible idéale de l’Occident conquérant, se servant vulgairement de quelques alliés subalternes.
Dans un séminaire tenu récemment sur la stratégie médiatique à adopter face aux menaces planant sur le pays, le général de corps d’armée, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, a souligné que «la défense nationale requiert la fédération et la conjugaison des efforts de tout un chacun, individus et institutions, y compris les média nationaux, afin de contrecarrer toutes les menaces et les dangers qui guettent notre pays». Avant lui, et à plusieurs occasions, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a mis en garde contre ces menaces faces auxquelles il a appelé toutes les forces vives du pays à se mobiliser et à faire bloc uni.
 Amine Goutali

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdehamid Hemdani, effectuera, le 19 janvier , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Aïn Defla.

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, effectuera, le 19 janvier, en compagnie du ministre du Tourisme et du Travail familial, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Aïn Témouchent.

Ministère de l’Enseignement supérieur
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Abdelbaki Benziane, effectuera, le 19 janvier à 10h, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Khenchela.

Sonelgaz
Le président-directeur général de Sonelgaz, Chaher Boulakhras, sera, le 19 janvier à partir de 8h30, en visite d’inspection du chantier de réalisation du nouveau siège de l’OS, filiale de Sonelgaz à Gué de Constantine.

Forum Echaab
Le forum du quotidien Echaâb recevra, le 19 janvier à 11h, au siège du journal, le professeur Chems Eddine Chitour, ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables.

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept