Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP  : «Elargir le cercle d’intérêt  des fabrications militaires aux plans régional et international»
Search
Jeudi 03 Décembre 2020
Journal Electronique

Le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a souligné, samedi , à Alger, la nécessité pour l’armée d’«élargir le cercle d’intérêt des fabrications militaires» pour «accéder aux marchés régionaux, voire au marché international», a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). 

 

«Dans ce contexte précisément, nous devons, au sein de l’Armée nationale populaire, élargir le cercle d’intérêt des fabrications militaires pour subvenir non seulement aux besoins de l’armée, des autres corps constitués et du marché local, mais aussi pour accéder aux marchés régionaux, voire au marché international», a-t-il affirmé dans un allocution prononcée lors d’une réunion de travail avec les directeurs généraux des établissements industriels relevant de la direction des fabrications militaires. Le chef d’état-major de l’ANP a mis l’accent également sur l’importance de «réfléchir sérieusement à exporter nos produits, qui doivent être de qualité et répondre aux normes internationales dans ce domaine, et ce, en sus de l’instauration de la transparence et des méthodes de gestion des plus évoluées, ainsi que de l’élévation du taux d’intégration, à même de nous permettre de faire concurrence aux autres produits en ce qui concerne la qualité et les prix, sur la base du coût raisonnable des matières premières et d’une main-d’œuvre qualifiée, disponibles localement». Exprimant «l’intérêt particulier» qu’il accorde à cette réunion qui constitue «une opportunité» pour s’«enquérir du niveau atteint» par les fabrications militaires en Algérie, Saïd Chanegriha a rappelé que «nous voulons, au sein de l’Armée nationale populaire, qu’elles soient une autre composante du travail sérieux mené sur le terrain». «Ce travail, basé sur une vision prospective et de long terme, met en avant la recherche, le développement et la fabrication militaire, avec ses branches et spécialités, comme l’une de nos plus importantes préoccupations, voire de nos priorités, qui nécessitent davantage d’attention et de parrainage», a-t-il expliqué.

Améliorer les performances et le savoir-faire
Saïd Chanegriha a souligné également «l’impératif d’améliorer en permanence les connaissances et le savoir-faire des cadres et personnels, de travailler sans répit et avec dévouement pour préserver ces acquis inestimables, ainsi que de contribuer avec efficacité à la montée en puissance continue de nos industries militaires». Le général de corps d’armée a souligné, dans ce contexte, «l’intérêt particulier» qu’il accorde à l’évaluation, «en toute objectivité et impartialité», des étapes franchies jusque-là dans le domaine des fabrications militaires avec toutes leurs branches et spécialités. «Et c’est à ce titre que tenons à faire une évaluation, en toute objectivité et impartialité, des étapes franchies dans ce domaine, car nous pensons que malgré notre valorisation des réalisations concrétisées jusque-là dans ce domaine important, nous croyons que nous pouvons en concrétiser davantage, si l’on procède à un emploi judicieux et optimal des potentiels humains dont dispose la direction des fabrications militaires, et si les établissements industriels arrivent à faire bon usage des moyens et équipements en dotation, et c’est uniquement de cette manière qu’on atteindra assurément les objectifs escomptés», a-t-il estimé. Il s’est dit, à ce titre, «profondément convaincu que les défis majeurs dans tous les domaines, ne peuvent être relevés qu’avec une ferme détermination, imprégnée de persévérance et appuyée par les compétences requises et les bonnes qualités morales, à l’instar de l’intégrité, du dévouement et de la conscience des missions à accomplir, ce qui est à même d’acquérir la capacité réelle de concrétiser les objectifs tracés». Le chef d’état-major de l’ANP a exhorté, à l’occasion, l’ensemble des responsables à consentir davantage d’efforts pour améliorer le rendement des établissements des fabrications militaires, plus particulièrement dans ces circonstances que traverse le pays, à cause de la propagation de la pandémie du coronavirus. «Dans ce sillage, je demande à tout un chacun de consentir davantage d’efforts pour améliorer le rendement de nos établissements de fabrications militaires, notamment à l’aune des circonstances que traverse notre pays, à l’instar des autres pays du monde, en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus», a-t-il ajouté. Cette situation, a-t-il poursuivi, «exige de nous tous de respecter strictement les mesures préventives pour faire face à cette pandémie mortelle, sans pour autant compromettre nos missions et nos devoirs, notamment au niveau des établissements industriels que vous dirigez et qui emploient un nombre important de fonctionnaires et d’ouvriers civils assimilés, dont la présence quotidienne, pour accomplir leurs missions, exige de respecter scrupuleusement les consignes appliquées dans de telles circonstances exceptionnelles». Le général de corps d’armée a suivi, par la suite, un exposé global présenté par le directeur des fabrications militaires, ainsi que d’autres exposés présentés par les directeurs des établissements industriels, portant sur les plans de charges de ces établissements, la qualité de leurs produits, ainsi que sur le plan de développement global de l’industrie militaire en Algérie, ajoute le communiqué.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept