Imprimer

Le wali-délégué de Draria (ouest d’Alger), Mohamed Saïd Ben Kamou, a procédé, samedi , au lancement de l’opération de reboisement au niveau du barrage de Douéra qui a permis de mettre en terre 4.000 arbustes. Des élus, des éléments de la Sûreté nationale, de la Gendarmerie nationale, de la Protection civile ont pris part à l’action aux côtés des membres des scouts musulmans, d’animateurs d’associations et de beaucoup de citoyens. «La campagne de reboisement intervient en réponse aux récents incendies ayant touché plusieurs wilayas. Elle s'inscrit dans la continuité de la campagne nationale de reboisement, lancée le 25 octobre de chaque année, et se veut une réponse à ceux qui veulent détruire nos forêts», a souligné le wali délégué, Mohamed El-Saïd Ben Kamou. Justement, cette campagne a pour objectif de réhabiliter les zones forestières ravagées par les récents feux. Parlant de la forte participation des citoyens, le wali-délégué a qualifié cette contribution de «devoir national». «Nous allons poursuivre cette opération afin de remplacer l'ensemble des pertes enregistrées», a-t-il affirmé. Tout en mettant en valeur la participation de la société civile à cette opération à travers le territoire national, le responsable a rappelé que les forêts sont un patrimoine national qui requiert la conjugaison des efforts de tous pour sa protection. Ben Kamou a ensuite invité les citoyens à prendre part à la revitalisation du couvert végétal et rappelé l'impératif de sensibiliser les enfants à la préservation de l'environnement forestier.
 Samira Sidhoum