Mustapha Lemouchi, président de la fédération : «Une victoire pour l’Algérie»
Search
Dimanche 06 Décembre 2020
Journal Electronique

La zone 1 de la Confédération africaine de volley-ball est désormais présidée par un Algérien, en l’occurrence le président de la fédération Mustapha Lemouchi. Ce dernier a été élu lundi dernier lors des travaux de l’assemblée générale de l’instance africaine suprême tenus pendant trois jours en visioconférence.

 

Lemouchi sera responsable de la zone qui représente les pays de l’Afrique du Nord, à savoir l’Algérie, la Libye, la Tunisie et le Maroc. Sollicité mardi , il a indiqué que son élection n’est pas seulement un succès personnel, mais une victoire de l’Algérie et du volley-ball algérien. «Quand j’ai défendu mon dossier de candidature, je savais que je défendais une cause juste. Mon élection est une occasion en or pour rouvrir les portes à une représentativité massive de notre sport au niveau de toutes les institutions sportives internationales. D’ailleurs, je compte intégrer l’union arabe, puis la fédération internationale.» Interrogé sur les grandes lignes de son programme, Lemouchi a fait savoir qu’il va axer son travail sur la formation. «Nous avons constaté que les quatre pays de l’Afrique du Nord, dont l’Algérie regorge un réservoir riche en talents, mais aussi une jeune génération d’encadreurs. Nous allons donc commencer à mettre en place des mécanismes de formation d’athlètes et des formateurs. Une politique qui va donner un autre élan au volley dans ces pays, sans oublier de leur permettre d’assurer une relève d’ici les prochaines années. La formation touchera également le corps arbitral, vu l’évolution mondiale dans ce domaine. D’ailleurs, nous avons prévu un programme de stages et de passage de grade avec la présence d’experts internationaux.» Venu en réconciliateur, Lemouchi a précisé qu’il ne va pas se servir de son nouveau poste pour régler ses comptes, notamment avec certains Algériens. «Je suis venu pour faire réussir mon projet. Toute compétence quelle soit algérienne ou des trois autres pays de la zone qui veut apporter une pierre à l’édifice sera la bienvenue. A mon âge et après une longue carrière dans le volley-ball, je veux marquer mon passage en représentant dignement mon pays.» Concernant le retour de l’Algérie sur le plan africain, le numéro 1 de la FAVB veut faire profiter le volley-ball des avantages que peut offrir la présidence de la zone 1. «Cela fait très longtemps que l’Algérie a été marginalisée. Nous voulons avoir notre part dans l’organisation de plusieurs manifestations sportives. En matière d’échanges avec d’autres nations, nous envisageons d’organiser des tournois et des stages en commun. Une manière de permettre à nos volleyeurs et volleyeuses de se frotter périodiquement à d’autres pays du continent, pas attendre jusqu’à la compétition officielle» a-t-il souligné.

Les équipes nationales toujours en stand-by
Abordant le sujet des équipes nationales, notamment les seniors filles et garçons, Lemouchi a fait savoir que tout est à l’arrêt tant que le championnat n’a pas débuté. «Je ne vois pas l’utilité d’organiser des stages, alors que les joueurs et joueuses sont loin de la compétition depuis plus de sept mois. Donc, la reprise dans cette période ne sera pas bénéfique ni pour les athlètes ni pour les techniciens. Ces derniers vont d’ailleurs trouver d’énormes difficultés à entraîner des éléments vidés sur les plans physique et technique. Dès que nous aurons l’autorisation de reprise des entraînements en prévision du championnat, nous allons programmer un nouveau calendrier de la préparation des sélections nationales.» Pour ce qui est de la préparation sous forme de stages bloqués, notre interlocuteur a estimé que c’est la meilleure méthode. «Nous avons en une année et demie pour remettre les garçons sur le podium africain. Cet exploit n’était pas réalisable sans la préparation dans la durée. Nous comptons maintenir la même manière d’organiser les regroupements après quelques journées du coup d’envoi du championnat.»
Adel K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Ministère des Ressources en eau 

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Barraki, effectuera, le 05- décembre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara. 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept