Festival du film de Lugano  : «Le mur, la blessure du Sahara» à l’affiche
Search
Samedi 05 Décembre 2020
Journal Electronique

Le Sahara occidental a été au rendez-vous du Festival du film des droits humains de Lugano (Suisse) avec le court-métrage «Le mur, la blessure du Sahara», qui retrace le vécu dramatique du peuple sahraoui sous l’occupation marocaine depuis plus de 40 ans. Réalisé par Gilberto Mastromatteo, journaliste italien, en collaboration avec Fiorella Bendoni, réalisatrice italienne, le film-documentaire intitulé «Le mur, la blessure du Sahara» a été produit par l’Association de solidarité avec le peuple sahraoui, Ben Slout Larbi de Sesto Fiorentino,  (ville italienne) sous le parrainage de l’ONG Amnesty International. Ce travail cinématographique, qui vise à établir une description minutieuse des souffrances du peuple sahraoui dans les territoires occupés, a été présenté, samedi dernier, au cinéma Plaza de Mendrisio (Suisse) dans le cadre du Festival du film des droits humains de Lugano. Le court-métrage, qui raconte le drame des populations sahraouies, sera présenté également lors d’autres manifestations à travers le monde, a fait savoir le réalisateur. Dans une courte entrevue accordée au quotidien italien Corriere Adriatico, Mastromatteo a présenté la genèse du conflit du Sahara Occidental et un récapitulatif des efforts consentis par la communauté internationale en vue de permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination. Le Sahara Occidental est un territoire colonisé jusqu’en 1975 par l’Espagne qui quitte cette colonie après la mort du président Francisco Franco. La même année, le Sahara Occidental subit l’invasion militaire illégale du Maroc. Suite à cela, certains Sahraouis, des milliers, ont dû fuir pour se réfugier dans des camps de réfugiés, d’autres y sont restés pour lutter contre la domination marocaine. En 1991, le Front polisario, représentant légitime du peuple sahraoui, et le Maroc ont signé un accord de cessez-le-feu voulu par les Nations Unies, préalable à un référendum d’autodétermination qui n’a pas encore eu lieu. Dans cette entrevue, le réalisateur a souligné, par ailleurs, que la question sahraouie a atteint un degré de gravité en 1980 lorsque les autorités avaient décidé d’ériger «un mur de sable de 2.720 km de long, qui n’est dépassé en longueur que par la Grande Muraille de Chine». Et autour du mur, elles placent plus de 5 millions de mines antipersonnel et antichar : «le plus grand champ de mines du monde». Par la même occasion, le réalisateur a évoqué aussi la question des prisonniers politiques sahraouis, les principaux leaders du camp de la liberté de Gdeim Izik, un camp érigé à Laâyoune occupée entre octobre et novembre 2010 en faveur de l’autodétermination du Sahara Occidental que les autorités marocaines ont démantelé dans la répression et le sang. C’est à la suite de ces événements que le journaliste italien a décidé de militer en faveur de la question sahraouie, a-t-il confié. En tentant de s’approcher du mur de la honte, pour les besoins du film, le journaliste a été expulsé des territoires occupés en 2013. «Les autorités marocaines m’ont embarqué dans une voiture et je suis parti», a-t-il dit, affirmant que le même sort est réservé à quiconque tente de témoigner du sort des Sahraouis. «Même des membres du Parlement européen n’ont pas échappé à ces mesures», a-t-il affirmé

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Ministère des Ressources en eau 

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Barraki, effectuera, le 05- décembre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara. 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept