Sahara occidental : Le Conseil de sécurité insiste sur la reprise des négociations
Search
Dimanche 25 Octobre 2020
Journal Electronique

L’urgence de reprendre les  négociations entre le Front Polisario et le Maroc, «sous la direction d’un nouvel émissaire onusien», a été soulignée mercredi dernier au soir à New York, lors  de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation au Sahara occidental.

La réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur la question sahraouie est le  prélude aux discussions prévues sur le renouvellement du mandat  de la mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso) qui arrive à expiration le 31 de ce mois. Lors de cette réunion, l’Allemagne a mis en garde contre les  «répercussions dangereuses» de l’impasse dans laquelle se trouve actuellement la situation au Sahara occidental, rapportent des sites  sahraouis citant des sources onusiennes. Le délégué de l’Allemagne auprès des Nations unies, Gunter Sutter,  a appelé à «nommer un nouvel envoyé personnel» du secrétaire général de l’ONU en remplacement de Horst Kohler, «avant la fin de l’année». Pour le diplomate allemand, l’impasse actuelle «affecte le peuple  sahraoui, qui souffre de la persistance de ce conflit». De son côté, l’ambassadeur de Belgique a souligné «la nécessité urgente»  de reprendre les négociations entre le Maroc et le Front Polisario sous la direction d’un nouvel envoyé personnel.  Le diplomate belge a d’ailleurs appelé à «soutenir la  mission de la Minurso» et à «éviter toute action qui exacerberait la  tension au Sahara occidental». Quant à la République d’Estonie, elle a évoqué l’impératif de «maintenir  l’élan principal atteint au cours des derniers mois en nommant un nouvel  envoyé (de l’ONU) dès que possible». Exprimant la solidarité de son pays avec le peuple sahraoui, le  représentant du Vietnam auprès des Nations unies, Deng Tengwi, a lui aussi appelé à la relance des négociations pour parvenir à une solution au  conflit au Sahara occidental. Il a insisté sur «la nécessité de soutenir les efforts de la mission de la  Minurso pour promouvoir la paix au Sahara occidental». Il a à cet effet appelé à «un dialogue pacifique sur la base du droit  international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies, pour tenter de prendre des mesures justes et appropriées qui  répondent aux aspirations du peuple sahraoui» à savoir l’autodétermination  et l’indépendance. Le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu cette réunion quelques jours après la publication d’un nouveau rapport du SG de l’ONU, Antonio  Guterres, sur le territoire non autonome. Un rapport jugé «réducteur» et ne  «reflétant pas la réalité», par le Front Polisario. Dans ce rapport, Antonio Guterres, a relevé que le manque d’accès du  Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) à ce  territoire occupé a «fortement entravé» la surveillance des droits humains dans la dernière colonie d’Afrique. Il a indiqué avoir reçu «plusieurs signalements de faits de torture, de  mauvais traitements et de négligence médicale dans les prisons marocaines.  Guterres a proposé de proroger la Minurso d’une année, affirmant dans  le même rapport qu’une «solution politique juste permettant  l’autodétermination du peuple sahraoui était possible».  Le président sahraoui, Brahim Ghali, avait souligné dans une  récente missive adressée au chef de l’ONU et au président du Conseil de  sécurité, que des «mesures concrètes» sont cruciales pour parachever la  décolonisation de ce territoire non autonome. Jeudi dernier  le chef de la diplomatie sahraoui, Mohamed Salem Ould Salek a  imputé au Conseil de sécurité et à la France l’entière responsabilité dans  le blocage du processus de règlement de la question sahraouie. 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 Ministère des Transports
Le ministre des Transports, Hani Lazhar, effectuera le 24 octobre une visite de travail et d’inspection dans les wilayas de Souk Ahras et Guelma, dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la constitution.

 Ministère de la Formation professionnelle 
La ministre de la Formation et de l’enseignement professionnels, Hayam Benfriha, effectuera  le 24 octobre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara.

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, effectue le 24 octobre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Jijel.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, tiendra, le 24 octobre à 9h, à la salle Atlas d’Alger une réunion dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la constitution. 

Ministère de l’énergie

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, effectuera le 24 octobre   une visite de travail à la wilaya de Sétif.

 

MDN

A l’occasion du 66e anniversaire de déclenchement de la guerre de Libération nationale, le musée Central de l’armée organise, jusqu’au 1er Novembre, plusieurs festivités pour commémorer cet événement.

 

UGCAA

L’Union générale des commerçants et artisans algériens organisera, le 24 octobre à 9h30, en son siège, à Alger-Centre, le 2e congrès de la Fédération nationale des agences de tourisme et d’hôtellerie.

Assurance et finance  islamique

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre à Alger.

 

 

UNPE

Le président de l’Union nationale du patronat et des entrepreneurs organisera, le 24 octobre, à 14h, à l’hôtel Hocine de Constantine, une rencontre dans le cadre de la campagne pour le référendum constitutionnel.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, en collaboration avec Algerian Network of Youth, organise, jusqu’au 7 novembre, une caravane sanitaire qui sillonnera plusieurs wilayas du pays.

 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept