Réunion interministérielle sur le projet intégré phosphate  : Le coût de l’investissement revu à la baisse
Search
Vendredi 25 Septembre 2020
Journal Electronique

Avec un gisement de 2,2 millions de tonnes de phosphate, l’Algérie est classée troisième au monde en termes de réserves. Le mégaprojet, dont le coût a été réduit à 5,5 milliards de dollars, permettra, en plus de la création de 6.000 emplois, de valoriser la production locale d’ammoniac, nécessaire pour la fabrication d’engrais au profit de l’agriculture.

En présence de plusieurs membres du gouvernement, le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a présidé, mardi , une réunion interministérielle portant sur la présentation de la reconfiguration du projet intégré phosphate en vue de sa validation avant de le soumettre prochainement au gouvernement pour adoption. La réunion avait pour objectif d’examiner le nouveau schéma de développement de cet important projet qui consiste en la réalisation et l’exploitation, dans un cadre de partenariat, d’un projet intégré d’extraction et de transformation du phosphate. «C’est un projet structurant qui s’inscrit dans le cadre du programme du président de la République. Il était question de le lancer, il y a quelque temps, en une seule phase. Mais à cause du montant d’investissement très élevé (6 milliards de dollars), le projet a été ajourné. Suite à quoi, le gouvernement a demandé sa répartition en trois phases dont la première nécessite un investissement de 3 milliards de dollars», a expliqué le ministre, précisant que six secteurs y sont concernés, principalement les transports et l’hydraulique.
Attar fera savoir que les revenus de la première phase serviront au financement des deux phases restantes. Selon le représentant de la Sonatrach qui a présenté la nouvelle version du projet, Fathi Arabi, le montant d’investissement a été revu à la baisse, passant de 1 et 6 milliards de dollars comme estimation initiale à 5,5 milliards de dollars. Ce dernier a fait savoir que chaque phase s’étalera sur 5 ans. Pour le ministre de l’Energie, ce projet est à fort valeur ajoutée.
A long terme, il permettra la création de milliers d’emplois dont plus de 6.000 directs à travers les trois wilayas concernées, à savoir Tébessa (exploitation et valorisation des réserves du phosphate de la mine de Bir El Ater), Souk Ahras (transformation du phosphate pour la production de l’acide phosphorique) et Annaba (unités de production des engrais). «Ce projet revêt une importance stratégique pour le pays et plus particulièrement pour les trois wilayas, avec des retombées économiques considérables sur toute la région.

Un pas vers la fin de la dépendance aux hydrocarbures
Le ministre a fait observer que c’est le premier pas en avant dans la perspective tracée en matière d’indépendance des hydrocarbures. Il a rappelé l’instruction du chef de l’Etat de réduire de 20% cette indépendance aux hydrocarbures à partir de 2021. Attar se dit conscient que cet objectif ne peut être atteint à court terme à travers ce projet de transformation de phosphate mais plutôt via l’agriculture et les services. «Les retombées de ce projet devaient être palpables qu’à moyen et long terme», a-t-il précisé avant d’enchaîner : «Ceci dit, c’est le secteur pétrolier qui prépare l’après-pétrole.» Il a fait savoir que les financements existent pour que ce projet soit mis sur pied. «Il n’y a aucune raison à ne pas engager ou trouver des fonds pour la réalisation de ce projet. Certes, il est complexe mais il est rentable. Nous avons un gisement de 2,2 millions de tonnes de phosphate à exploiter. L’Algérie est classée au troisième rang dans le monde en termes de réserves», a-t-il fait savoir, avant d’ajouter que ce projet permettra la valorisation de la production locale en ammoniac nécessaire pour la production des engrais au profit de l’agriculture. Toutefois, il a précisé que la question du financement sera décidée une fois le projet adopté par le gouvernement et suite aux pourparlers qui seront lancés avec le partenaire une fois choisi. La Sonatrach, comme chef de file, devra lancer un appel à manifestation d’intérêt «pour une présélection des entreprises sérieuses. C’est une compétition libre».
Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a, lui aussi, mis l’accent sur l’importance que revêt ce projet, soulignant qu’il figure parmi les projets stratégiques du pays permettant à l’Algérie de développer son industrie pétrochimique. «Ce projet a connu un retard mais nous sommes mobilisés, aux côtés de la Sonatrach, pour sa réalisation.»
 Wassila Ould Hamouda

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • Projets touristiques : L’étude de la ZET d’Aïn Ajroud achevée

      Pour promouvoir le tourisme balnéaire dans la wilaya de Tlemcen qui compte de nombreuses plages tout le long d’une façade maritime de 72 km, l’étude de la zone d’extension touristique (ZET) d’Aïn Ajroud a été achevée et adressée au ministère pour validation. Selon Ababsa Yacine, directeur du tourisme de Tlemcen, cette zone s’étend sur une superficie de 105 ha tout le long de trois km de littoral. Elle regroupe trois plages. Il s’agit d’Aïn Ajroud, Bider et Bider 2. Nous avons lancé un plan d’aménagement de cette zone et l’étude a été approuvée et validée par l’APW et l’APC de Tlemcen.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

Conseil de la nation

Le Conseil de la nation organise, le 24  septembre , à 10h, une séance consacrée aux questions orales adressées aux ministres.

Ministre de la Justice

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, effectuera, le  24 septembre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oran.

Ministère de l’Energie
Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, effectuera, les 24 et 25 septembre, une visite de travail et d’inspection aux wilayas d’Annaba, d’El Tarf et de Skikda.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectuera, le 26 septembre, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Nassira Benharrats, effectuera, le  24 septembre, à 7h, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tipasa.

DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, diffusée à 15h sur les ondes de la Radio Chaîne I, sera consacrée, le 24  septembre , aux questions des auditeurs autour de la sécurité routière.

Wilaya d’Alger

Le wali d’Alger, Youcef Cherfa, organisera, le 26 septembre, à 9h à l’USTHB (Alger), une rencontre avec la société civile .

 

 

Ministère de la Santé

 *Le ministère de la Santé organise, en collaboration avec Algerian Network of Youth, jusqu’au 7 novembre prochain, une caravane sanitaire au profit de plusieurs wilayas. 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

Afic

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce Afic 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

Safex

A l’occasion de la 1re Foire nationale de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la Safex animera le 20 septembre , à 10h30, au Palais des expositions d’Alger, une conférence de presse.

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept