Installation d’un groupe  de travail mixte  : Un plan Orsec pour prévenir les fuites de pétrole
Search
Vendredi 25 Septembre 2020
Journal Electronique

Un groupe de travail mixte a été mis en place, mardi , à Alger, chapeauté par Sonatrach, pour l’élaboration d’un plan Orsec dans le but de prévenir le risque de fuites de pétrole. Lors d’une rencontre, hier, au ministère de l’Energie, le premier responsable du département, Abdelmadjid Attar, a précisé qu’il s’agissait d’un plan d’anti-rupture de pipelines. «Le groupe est constitué d’experts des ministères de l’Energie, de l’Environnement, des Ressources en eau et de Sonatrcah notamment. Il sera chargé d’établir un inventaire et des fiches sémantiques des sites hydrocarbures avant de proposer les mesures de prévention qu’il faut. Chaque fiche doit être détaillée et accompagnée par des recommandations précises pour mettre les systèmes d’alerte et faciliter l’intervention des équipes», explique-t-il, relevant que les membres de ce groupe sont installés sur une décision interministérielle afin de définir les responsabilités de tout un chacun. Dans ce groupe de travail, poursuit-il, les experts, sont appelés à évaluer le réseau du transport d’hydrocarbures, qui comprend près de 22.000 km de canalisation et une capacité opérationnelle de 405 millions de TEP/an. Analyser également l’ensemble des réseaux de transport et des installations liées à cette activité. «Ils sont chargés aussi de la mise à jour de la cartographie des sites hydrocarbures, en prenant en compte les ressources hydriques notamment, et ce, pour identifier les risques potentiels et prendre les mesures de prévention qu’il faut», indique-t-il, soulignant que le but est d’éviter de voir réédité l’incident d’El Oued où deux fuites de pétrole sont survenues au début de ce mois. Dans ce contexte, le ministre a signalé que le risque zéro n’existe pas mais que Sonatrcah et Sonelgaz font de leur mieux pour préserver la vie humaine, animale et l’environnement. «L’impact de l’incident à El Oued n’est pas aussi important qu’on le pensait. Des groupes d’experts intersectoriels sont dépêchés sur les lieux pour établir un état précis sur les causes, l’impact et les mesures à mettre en place. Le groupe de travail va commencer par le réseau de transport avant de généraliser l’évaluation vers les autres secteurs d’activités», assure-t-il, estimant qu’il faudra tirer des leçons de cet incident. C’est ce qu’estime également la ministre de l’Environnement, Nassira Benharrat, afin d’éviter que l’incident d’El Oued se reproduise. «L’une des missions du groupe de travail mixte, c’est justement d’investir le terrain pour mettre en place les moyens les plus adaptés, susceptibles de réduire les risques, et limiter les conséquences. Identifier aussi les sites vulnérables, les analyser en profondeur pour éviter les accidents à haut potentiel sur le réseau de transport», dit-elle. «Le ministère de l’Environnement, assure-t-elle, s’engage aujourd’hui, avec celui de l’Energie, dans une démarche de prévention et d’amélioration fondée sur l’analyse des accidents antérieurs et le partage des expériences (…). La prévention des risques est au cœur de nos préoccupations. Nous devons analyser, pour chaque site vulnérable, les risques environnementaux et économiques et ceux relatifs à la santé des riverains. Cette prévention passe par une évaluation détaillée des risques de pollution accidentelle propres à chaque site cartographié dans le souci de les atténuer», clame-t-elle.
Ce que son département propose, soutient-elle, c’est d’accompagner le secteur de l’énergie dans les opérations d’installation afin de détecter d’éventuels dysfonctionnements et pour mettre en place des plans de sécurité et de remédiation, en termes de biodiversité, de préservation de l’environnement dans toutes ses dimensions, et de la santé du citoyen. «C’est pour contribuer à prévenir la récurrence des accidents similaires à celui d’El Oued et mieux s’y préparer dans la coordination et la concertation. Ce qui favorise le renforcement des équipes mixtes œuvrant dans la complémentarité en cas de crise», conclut-elle.
 Farida Belkhiri

 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • Projets touristiques : L’étude de la ZET d’Aïn Ajroud achevée

      Pour promouvoir le tourisme balnéaire dans la wilaya de Tlemcen qui compte de nombreuses plages tout le long d’une façade maritime de 72 km, l’étude de la zone d’extension touristique (ZET) d’Aïn Ajroud a été achevée et adressée au ministère pour validation. Selon Ababsa Yacine, directeur du tourisme de Tlemcen, cette zone s’étend sur une superficie de 105 ha tout le long de trois km de littoral. Elle regroupe trois plages. Il s’agit d’Aïn Ajroud, Bider et Bider 2. Nous avons lancé un plan d’aménagement de cette zone et l’étude a été approuvée et validée par l’APW et l’APC de Tlemcen.

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

Conseil de la nation

Le Conseil de la nation organise, le 24  septembre , à 10h, une séance consacrée aux questions orales adressées aux ministres.

Ministre de la Justice

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, effectuera, le  24 septembre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oran.

Ministère de l’Energie
Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, effectuera, les 24 et 25 septembre, une visite de travail et d’inspection aux wilayas d’Annaba, d’El Tarf et de Skikda.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, effectuera, le 26 septembre, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Nassira Benharrats, effectuera, le  24 septembre, à 7h, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tipasa.

DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, diffusée à 15h sur les ondes de la Radio Chaîne I, sera consacrée, le 24  septembre , aux questions des auditeurs autour de la sécurité routière.

Wilaya d’Alger

Le wali d’Alger, Youcef Cherfa, organisera, le 26 septembre, à 9h à l’USTHB (Alger), une rencontre avec la société civile .

 

 

Ministère de la Santé

 *Le ministère de la Santé organise, en collaboration avec Algerian Network of Youth, jusqu’au 7 novembre prochain, une caravane sanitaire au profit de plusieurs wilayas. 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

Afic

Le Forum africain sur l’investissement et le commerce Afic 2020 aura lieu les 10 et 11 octobre à l’hôtel Sheraton d’Alger sous le thème «Transformation énergétique, l’économie alternative».

Safex

A l’occasion de la 1re Foire nationale de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la Safex animera le 20 septembre , à 10h30, au Palais des expositions d’Alger, une conférence de presse.

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept