Imprimer

A en croire Franck Dumas, le CRB n’attend plus que l’arrivée d’un à deux joueurs au maximum pour clore définitivement son recrutement en prévision de la saison 2020/2021. «Je peux vous dire que nous avons, jusque-là, réussi un bon mercato. La preuve, on a ramené les joueurs que j’avais demandés. En réalité, nous avons ciblé les postes où l’on accusait un manque», a fait savoir l’entraîneur belouizdadi samedi dernier sur les ondes de la Radio nationale avant de poursuivre : «Certes, nous disposons d’un effectif de qualité, mais si l’occasion se présente de recruter encore un à deux éléments à vocation offensive, je ne dirais pas non. Il ne faut pas oublier que la saison prochaine, nous serons engagés sur trois fronts : championnat, Coupe d’Algérie et Ligue des champions africaine. D’où la nécessité et l’obligation d’avoir un effectif riche en quantité et en qualité, histoire d’avoir plus d’options». Fidèle à sa politique, le technicien français prône la stabilité, raison pour laquelle il ne s’est pas montré très actif sur le marché des transferts en se contentant du recrutement de quatre nouveaux éléments seulement. Dans le camp du champion d’Algérie en titre, il est clair qu’on cherche à préserver l’ossature de l’équipe, afin d’assurer la continuité dans le travail entamé la saison dernière. Les nouvelles recrues belouizdadies ont pour noms Toufik Moussaoui, Zakaria Draoui, Mokhtar Belkhiter et Maecky Ngombo, un attaquant de 25 ans de nationalité belge et ex international espoir ayant évolué la saison écoulée avec l’équipe de deuxième division des Pays-Bas, Go Head Eagles avec laquelle il n’a marqué que deux buts en 12 matchs. Le club de Laâkiba serait, nous dit-on, en contacts avancés avec l’attaquant du MCO, Zoubir Motrani et Marcellin Koukpo, un international béninois qui évolue au sein de la  formation tunisienne du CS Hammam Lif, au poste de centre avant. Côté départs en revanche, la direction des Rouge et Blanc avait dernièrement établi une première liste des joueurs libérés par Franck Dumas et qui ne font plus partie de ses plans en prévision de la saison prochaine. Cette liste comporte cinq noms. Il s’agit du latéral droit, Khoutir Ziti, des milieux de terrain Islam Bendif et Toufik Zerara, de l’attaquant, Ahmed Gasmi ainsi que du jeune Noufel Ould Hamou, dont le contrat avait été résilié par consentement mutuel, bien avant. Des joueurs pour la plupart peu utilisés la saison dernière, ou qui n’ont guère réussi à s’imposer au sein de l’effectif de la formation algéroise. C’est donc sans surprise qu’ils ont été priés par le staff technique d’aller voir ailleurs. Une deuxième liste des joueurs libérés devrait tomber incessamment et pourrait comporter des surprises. Celle-ci devrait comporter, entre autres, les noms du portier Barki Khairi qui serait poussé vers la sortie après l’arrivée de Toufik Moussaoui ainsi que Hainikoye Soumana Boubacar  dont le départ se confirmerait dans le cas où le recrutement de Marcellin Koukpo, se préciserait. En attendant, avec le feu vert donné par les autorités pour la reprise des entraînements collectifs, et ce, à partir du 20 septembre, les coéquipiers d’Amir Sayoud se trouvent depuis samedi dernier du côté de l’hôtel Holiday Inn de Ouled Fayet (Alger), où ils séjourneront pendant plus d’une semaine avant d’entamer leur premier stage de préparation qui durera 15 jours avec des séances d’entraînement à la forêt de Bouchaoui et au niveau de l’École supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Aïn Benian. 
Mehdi F.