Sud Horizons
Search
Mercredi 27 Janvier 2021
Journal Electronique

L'édito

Une compétition à chances égalesذ

Le défi est lancé. La nouvelle Algérie veut résolument se défaire des avanies d’un régime pourri pour se consacrer à l’instauration d’un Etat de droit et d’une véritable démocratie en communion avec les valeurs novembriennes et les attentes populaires en faveur d’une ère de liberté et de justice. La remise sur les rails passe par un changement radical avec le lourd héritage de la marginalisation et de la discrimination qui a privilégié le clanisme et le clientélisme au détriment des droits fondamentaux des citoyens. Les chantiers de la refondation nationale imposent un nouveau mode de gouvernance en rupture avec les pratiques d’allégeance, consacrées par la fraude électorale, la répartition des sièges par quota et la mainmise des milieux d’affaires véreux sur la vie politique et institutionnelle. Au cœur de la nouvelle loi électorale, soumise à un débat national, la souveraineté populaire est la clé de voûte de la reconstruction démocratique fondée sur le principe inaliénable du choix libre des représentants des institutions légitimes et crédibles. «Ce nouveau projet vise à garantir l’égalité des chances entre tous les acteurs parmi les anciens et les nouveaux partis politiques», a déclaré, sur les ondes de la Chaîne 2 de la Radio nationale, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi. La césure est inévitable pour amorcer une ère nouvelle qui prône la transparence et la moralisation de la vie politique. Dans la nouvelle loi électorale, l’abandon de la tête de liste contribue à mettre fin au système de squotas antidémocratique, à l’achat des votes et à l’intervention des affairistes dans le processus électoral. La transparence est de mise dans un scrutin libre, régulier et intègre. Aux côtés de l’Anie, dont la mission de surveillance a été renforcée, il est pleinement reconnu aux représentants des candidats et des partis politiques le droit absolu de désigner des observateurs dans les bureaux de vote. La crédibilité du processus électoral est également confortée par la mise en place d’une commission de contrôle du financement de la campagne électorale, placée sous l’égide de l’Anie et composée des magistrats du Conseil d’Etat, de la Cour suprême, des représentants de la Cour des comptes, du ministère des Finances et de la Haute-Autorité de transparence, de prévention et de la lutte contre la corruption, pour attester de la fiabilité et de la validité des opérations électorales. Le nouveau mode électoral, dédié à la lutte contre la corruption et la fraude, a annoncé l’ère de la compétition à chances égales.
 Horizons

L'entretien

    • Mohamed Bounaâma, expert consultant, docteur en archives : «Le rapport de Stora est franco-français»

      Entretien réalisé par Karima Alloun
      L’expert consultant docteur en archives et chercheur en histoire, Mohamed Bounaâma, a estimé, dans cet entretien, que le rapport sur la guerre d’Algérie réalisé par Benjamin Stora, est purement franco-français. Pis, il ne répond pas aux attentes algériennes. C’est pour lui un document qui a éludé beaucoup de faits historiques même si sur le plan académique, il juge qu’il est «excellent». D’où l’importance d’élaborer, dit-il, notre rapport et le transmettre à notre président de la République en guise de riposte.

Journée internationale des Douanes 

    •  

      Djerad : «Une plus grande implication dans la lutte contre la corruption»

      La Journée internationale de la douane a été célébrée, mardi , à Alger, sous le haut patronage du président de la République, par la direction générale des Douanes. Cette commémoration, qui coïncide avec le 69e anniversaire de la création de l'Organisation mondiale des douanes (OMD), a vu la présence du Premier ministre et des membres du gouvernement. L’OMD a choisi cette année le slogan «Relance, renouveau, résilience : la douane au service d'une chaîne logistique durable».

      Le gouvernement a initié, dans ce sillage, «un processus profond permettant à l'établissement douanier d'être à la hauteur des défis multiples qui s'inscrivent dans le cadre du renouveau économique», a indiqué Abdelaziz Djerad. Pour lui, «les Douanes sont à l'avant-garde en matière de protection des intérêts économiques du pays». L’institution doit, dans le cadre de ses missions, détaille-t-il, «veiller au respect de la législation et du cadre organisationnel. Elle doit aussi lutter contre la fraude commerciale, la contrebande, le blanchiment d'argent et le crime organisé transfrontalier afin de préserver l'économie nationale et protéger les citoyens. Outre la promotion d’un environnement concurrentiel loyal entre les opérateurs économiques, les Douanes sont tenues d’encourager l'investissement, la production des produits et des services et contribuer à consacrer l'équilibre financier à travers un meilleur recouvrement des droits et taxes». Et d’ajouter : «L’administration douanière est appelée à participer à la prise de décisions économiques et stratégiques en élaborant des études et des analyses pointilleuses. Et des statistiques plus fiables en ce qui concerne notamment le commerce extérieur.» Selon le Premier ministre, «les Douanes sont sollicitées pour appuyer les réformes engagées par l'Etat dans la mise en place d'un nouveau modèle économique, l'amélioration du climat des affaires et l'assainissement du domaine économique et commercial». Il s'agit de «faciliter les procédures d'exportation en vue de conquérir le marché extérieur», soulignant la nécessité de «réviser le dispositif législatif des Douanes et la numérisation de toutes les fonctions de cet appareil afin de lutter contre la bureaucratie qui nuit sérieusement à l’attractivité des investissements étrangers».

      Read more Douanes : Numérisation et impérative adaptation de la législation

Politique

Brèves infos

Diplomatie : Boukadoum reçu par le président de la RDC

Lire la suite

Géothermie dans le modèle énergétique : Chitour préside une réunion intersectorielle

Lire la suite

Attar examine avec l’ambassadeur de Roumanie les opportunités d’investissement

Lire la suite

Diplomatie  :  Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie

Lire la suite

Décès d’un ressortissant algérien à Bruxelles :  L'Algérie demande que toute la lumière soit faite

Lire la suite

Secousse tellurique

Lire la suite

Coopération : Diafat reçoit l’ambassadeur qatari

Lire la suite

Personnes aux besoins spécifiques : Un concours national de développement de logiciels pour les smartphones

Lire la suite

Rapatriement d’étudiants  algériens bloqués à l’aéroport de Casablanca : Un avion spécial mobilisé

Lire la suite

Établissements de formation en 2021 (ministre) : Insertion de 1.500 détenteurs de contrats

Lire la suite

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

    • Climat : 480.000 morts en 20 ans

      Près d’un demi-million de personnes ont péri dans des catastrophes liées à des événements météo extrêmes ces 20 dernières années, selon un rapport publié lundi qui souligne la menace du dérèglement climatique pour l’Humanité.Et ce sont les pays les plus pauvres qui paient le prix humain le plus lourd de ces tempêtes, inondations ou canicules répertoriées entre 2000 et 2019 par l’ONG GermanWatch. Dans ce bilan de près de 480.000 morts provoqués par plus de 11.000  événements météo extrêmes, Puerto Rico, la Birmanie et Haïti ont ainsi été les pays les plus touchés. Organisé par les Pays-Bas, le premier Sommet pour l’adaptation climatique, s’est ouvert hier. Cet  indice mondial des risques climatiques, publié chaque année, estime également que ces catastrophes ont coûté 2.560 milliards de dollars depuis le début du siècle. Alors que les effets du réchauffement de la planète se font de plus en  plus sentir, les pays riches avaient promis de porter à 100 milliards de  dollars par an leur assistance climat aux pays en développement à partir de  2020, mais le compte n’y est toujours pas. 

       

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

APN
La commission des transports, des transmissions et des télécommunications de l’APN auditionnera le  26 janvier , à 10h, le ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Brahim Boumzar. 

Forum d’Echaâb
Le forum du quotidien Echaâb invite recevra le  26 janvier , à 11h, le président du Conseil national économique et social Rédha Tir.

Ministère de la Justice

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Belgacem Zeghmati, présidera, samedi prochain, au siège de son ministère, une réunion de coordination des représentants de son département, du ministère des l’Enseignement supérieur et de l’Union nationale de l’ordre des avocats, consacrée aux modalités d’organisation du CAPA.

 Forum de la mémoire

L’association Machaâl Echahid et le quotidien El Moudjahid, en coordination avec la commune d’Alger-Centre, organisent, le  27 janvier à 10h, au centre culturel Larbi-Ben-M’hidi (Alger), le forum de la mémoire consacré au 64e anniversaire de la grève des 8 Jours.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept