Sud Horizons
Search
Samedi 05 Décembre 2020
Journal Electronique
    • Salah Goudjil à gérard larcher : «L’Algérie refuse toute ingérence dans ses affaires internes»

      Salah Goudjil a fait part à son interlocuteur, Gérard Larcher, du refus de l’Algérie de «toute ingérence dans ses affaires internes de quelque nature soit-elle», insistant sur le fait que la résolution adoptée par le Parlement européen sur la situation des droits de l’homme en Algérie est «un acte en totale contradiction avec la pratique parlementaire».

    • Slimane Chenine : «La politique  du chantage a pris fin avec le hirak»

      Le Parlement européen agit au nom de forces et de lobbies bien connus pour leurs pressions et leurs tentatives vaines d’isoler l’Algérie, a déclaré, jeudi dernier, le président de l’APN, Slimane Chenine, en réaction à la résolution du Parlement européen (PE) sur la situation des droits de l’homme en Algérie. «La politique de chantage est résolument révolue», a souligné Chenine à l’ouverture d’une plénière consacrée aux questions orales adressées à des membres du gouvernement.

    • 6e session du Forum parlementaire euro-méditerranéen : Le Parlement algérien réaffirme le rejet de la résolution

      Le vice-président de l’Assemblée populaire nationale (APN) chargé de l’activité extérieure, Hamid Boucharef, a réaffirmé, jeudi dernier, lors des travaux de la 6e session du Forum parlementaire euro-méditerranéen, le «rejet de la résolution du Parlement européen (PE) sur la situation des droits de l’homme en Algérie», a indiqué un communiqué de la chambre basse du Parlement.

    • Coronavirus: 803 nouveaux cas, 541 guérisons et 12 décès ces dernières 24 en Algérie 

       Huit cent trois (803) nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 541 guérisons et 12 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a annoncé, vendredi à Alger, le
      porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.

    • Résolution du Parlement européen sur les droits de l’homme en Algérie : Le président du Conseil consultatif de l’UMA dénonce «une campagne coloniale contre l’Algérie»

      Le président du Conseil consultatif de l’Union du Maghreb arabe (UMA), Saïd Mokaddem, a affirmé, mercredi , en réaction à la résolution du Parlement européen sur la situation des droits de l’homme en Algérie, que «l’Algérie est la cible d’une féroce campagne coloniale aux fins de chantage économique et politique», réitérant son rejet des «diktats et de leçons à recevoir». La résolution du Parlement européen «est une atteinte à la souveraineté d’un Etat indépendant et une violation flagrante des relations internationales fondées sur le respect de la souveraineté des Etats et de non-ingérence dans leurs affaires internes», a estimé le Dr Saïd Mokaddem dans une déclaration à l’APS.

L'édito

Le défi d’El Guerguerat

L’Afrique unie et solidaire, rêvée par les pères fondateurs du panafricanisme triomphant de la barbarie coloniale, est aujourd’hui interpellée par l’urgence du parachèvement de la décolonisation dans la dernière colonie africaine et les enjeux de la paix dans un continent marqué par la prolifération des crises, notamment au Sahel, confronté à la montée de la menace terroriste et à l’ingérence étrangère aux relents néocoloniaux. Cette problématique, placée sous le sceau de «faire taire les armes en 2020», au cœur des travaux de la 21e session extraordinaire du comité exécutif de l’Union africaine, est tributaire de la capacité de l’Afrique à s’imposer en acteur incontournable dans la gestion et le règlement pacifique des conflits. L’Afrique du Sud, présidant le Conseil de sécurité le mois décembre, considère, par la voix de la ministre des Relations internationales et de la Coopération, Naledi Candor, qu’il s’agit d’une opportunité pour contribuer à la dynamique de la paix qui conditionne le développement durable. Ce défi majeur est fondamentalement lié à la nécessité de faire front pour combattre les tentatives d’ingérence étrangères, participant à la marginalisation de la nouvelle Afrique pour imposer, comme c’est le cas en Libye, des agendas au service d’intérêts commerciaux et géostratégiques. La situation suscite de légitimes appréhensions. Dans son intervention, le ministre des Affaires étrangères, Sabri boukadoum, prenant acte de la résurgence des conflits et l’occultation de la responsabilité africaine, a évoqué les derniers développements survenus au Sahara occidental source de «grandes inquiétudes» pour l’Algérie soucieuse de la stabilité et de la sécurité dans la région. La crise de Guerguerat est non seulement une violation des dispositions statutaires, mais constitue aussi un défi lancé à l’Union africaine, solidement ancrée dans le socle anti-colonial et tenue de traduire en actes concrets son engagement contracté par les accords de paix signés en septembre 1991 entre le Maroc et le Front Polisario. Car par-delà la politique du fait accompli, la violation du cessez-le-feu est une sérieuse menace contre la stabilité dans la région soumise au diktat de l’Etat narcotrafiquant rêvant, révèlent le magazine Strategika et le comité d’experts de l’ONU au Mali, d’une extension du commerce du hachich à travers les filières de l’immigration clandestine e long de la bande sahélienne. Ce redéploiement est motivé par la fermeture de la frontière algérienne et la lutte contre le trafic de drogue, menée avec professionnalisme par l’Armée nationale populaire, en rempart infranchissable, contre le terrorisme et le crime organisé sous toutes ses formes. Cette face cachée de la guerre d’El Guerguerat traduit la crise d’une monarchie aux abois secouée par une grave crise financière et économique.
 Horizons

Vaccin contre le coronavirus : Djerad appelle à l’entraide internationale

    • Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a appelé, jeudi dernier, la communauté internationale à l’union, à l’entraide et à la promotion du travail multilatéral dans le cadre d’un partenariat mondial renforcé, revitalisé et inclusif en vue de venir à bout de cette pandémie et de ses retombées.  

      Dans une allocution prononcée par visioconférence devant la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies sur la lutte contre la pandémie de la Covid-19, Djerad a indiqué que la nature et l’impact de cette tragédie mondiale, qui n’a épargné aucun pays, exigent de nous tous, union et entraide afin de favoriser, rapidement, une solution globale et coordonnée permettant à l’ensemble des Etats de garantir à leurs citoyens une prise en charge sanitaire adéquate, ajoutant que «nous sommes tous conscients de la gravité de la situation et de ses retombées sur les acquis de nos peuples».

      Garantir un accès équitable au vaccin
      Après avoir rappelé que «la gravité de la situation actuelle que traversent nos peuples requiert la mobilisation de tous, la conjugaison des efforts et la promotion du travail multilatéral dans le cadre d’un partenariat mondial renforcé, revitalisé et inclusif en vue de venir à bout de cette pandémie et de ses retombées», le Premier ministre a affirmé que «la garantie d’un accès rapide et équitable à l’ensemble des Etats et peuples au vaccin sera probablement le premier défi qu’il nous faudra relever pour élever la valeur de solidarité qui s’impose aujourd’hui non seulement en tant que haute valeur humanitaire, mais en tant que nécessité impérieuse pour faire face à une menace collective, qui ne reconnaît ni les frontières ni les distinctions entre les hommes». «En effet, cette pandémie a exacerbé la pauvreté, approfondi les inégalités et aggravé la situation des pays vulnérables, notamment africains, qui ne possèdent ni les moyens nécessaires pour atténuer les effets de la pandémie ni la capacité de faire face aux défis qui en découlent. Des défis constituant un poids supplémentaire en plus des multiples crises auxquelles est confronté le monde, à l’instar des changements climatiques, des catastrophes naturelles, du terrorisme, des conflits armés, de l’émigration clandestine et du racisme. Une telle situation ne peut que se répercuter négativement sur le relatif progrès enregistré par ces pays dans la réalisation des Objectifs du développement durable», a-t-il soutenu.

      Read more Session extraordinaire de l’AG de l’ONU : L’Algérie appelle la communauté internationale à l’entraide

Saga des Entrerprises

    • The Address coworking space  :  Une entreprise au service… des entreprises ! 

      Il y a quelques années, le concept du coworking était inconnu en Algérie, mais grâce à l’entreprise The Address coworking space, créée en 2016, cette notion est non seulement introduite sur le marché national, mais attire de plus en plus de chefs d’entreprise et de start-up. C’est même devenu une tendance sur le marché, comme les cybercafés à une certaine époque.

    • A propos du coworking

      Le coworking ou le «cotravail» est un espace de travail partagé, favorisant l’échange et l’entraide. Il constitue l’un des piliers de l’économie collaborative et de l’innovation. Les espaces de coworking sont en pleine expansion dans le monde. Ce concept est né à San Francisco en 2005 aux Etats-Unis et en 2008, il était déjà répandu dans les autres états des USA.

       F. B.

    • Mohamed Sayoud , Le symbole  d’une diaspora entreprenante 

      Dans un contexte de mondialisation de plus en plus effrénée, la participation de la diaspora algérienne au développement de son pays s’avère plus que nécessaire.    

      Dossier réalisé par Assia Boucetta

Brèves infos

Solidarité avec le Sahara occidental :  Caravane d’aide alimentaire au profit des réfugiés

Lire la suite

Médias :  L'APS souffle sa 59e bougie

Lire la suite

Accidents de la circulation :17 morts et 1.078 blessés en une semaine

Lire la suite

Lots de livres distribués gratuitement à Alger 

Lire la suite

Bientôt une application culturelle sur mobile à Tizi Ouzou 

Lire la suite

Mines antipersonnel :  2.200 morts,  et 5.500 blessés en 2019

Lire la suite

Syrie: Reprise des pourparlers

Lire la suite

Tizi Ouzou  : 281 permis de conduire retirés au mois d’octobre 

Lire la suite

Afghanistan : 26 membres des forces de sécurité tués à Ghazni

Lire la suite

Manche : Accord Royaume-Uni/France pour freiner l’immigration clandestine

Lire la suite

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Ministère des Ressources en eau 

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Barraki, effectuera, le 05- décembre , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara. 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept