LFP- Après leur réunion avec Medouar: Les clubs de l’Est s’opposent à la reprise
Search
Lundi 13 Juillet 2020
Journal Electronique

Se dirige-t-on vers une saison footballistique blanche ? En tout cas, tout porte à le croire notamment après le refus de la «majorité» des clubs professionnels de reprendre la compétition, suspendue depuis mi-mars en raison de la pandémie de la Covid-19.

Après les clubs de l’Ouest, c’est autour des formations l’Est de s’opposer à une éventuelle reprise du championnat. Réunis mercredi dernier à huis clos, à Constantine, avec le président de la Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, les responsables des équipes en question ont révélé l’impossibilité de reprendre la compétition dans les conditions annoncées à cause du protocole sanitaire qu’ils jugent trop couteux et trop compliqué à appliquer. Même s’ils savent que la décision ne leur revient pas, certains estiment que s’il fallait trois mois pour terminer la saison 2019/2020, il faudrait alors annuler la saison suivante.
Pour le vice-président de la LFP, Farouk Belguidoum, les clubs n’ont pas les moyens pour l’application stricte du protocole de santé . «Au cours de la rencontre tenue mercredi dernier avec les clubs de l’Est, plusieurs points ont été abordés, dont celui relatif à une éventuelle reprise du championnat. Je peux assurer que la majorité d’entre eux n’ont pas les moyens pour faire face aux dépenses, liées notamment à l’application du protocole sanitaire. Ils réclament tout simplement la suspension définitive de la compétition», a indiqué à l’APS Belguidoum. Il s’agit de la deuxième rencontre LFP - clubs professionnels, après celle tenue il y a une semaine à Oran avec les formations de l’Ouest. Ces rendez-vous régionaux ont été décidés par le Bureau exécutif de la LFP lors de sa récente réunion, dans le but de s’informer sur la situation de ces clubs à la lumière de la crise sanitaire qui sévit et débattre avec eux sur d’autres points dont le championnat. «Une dernière réunion concernant les clubs du Centre est prévue ce lundi, sous réserve de l’accord du wali, en raison notamment de la crise sanitaire», a-t-il ajouté. Belguidoum, également porte-parole de l’instance dirigeante de la compétition, a rappelé que les clubs «traversent dans leur majorité une crise financière» qui rend pratiquement impossible une éventuelle reprise.
«La plupart des clubs traversent une crise financière. On ne peut pas leur exiger d’appliquer le protocole sanitaire exigé qui serait trop onéreux pour eux. Au cours de la réunion de mercredi, des clubs ont réclamé des sociétés nationales pour pouvoir survivre. Ils ont demandé à ce que toutes les équipes soient mises sur le même pied d’égalité. Pour eux, les pouvoirs publics doivent se pencher sur la question avec sérieux.»

Medouar : «Le dernier mot revient
aux autorités sanitaires»
S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée à l’issue de la fameuse réunion l’ayant regroupé avec les dirigeants des clubs de l’est du pays, Abdelkrim Medouar a reconnu que son instance était dans l’incapacité de se prononcer sur l’avenir de la compétition. «Seules les hautes autorités du pays, le ministère de la Santé notamment, peuvent se prononcer sur la suite à donner aux championnats de football», a indiqué le patron de la LFP dans des déclarations reprises par le site de l’instance chargée de gérer la compétition nationale. Le conférencier qui dit comprendre parfaitement que les acteurs du monde du football national soient sous tension depuis la suspension des championnats et avoue lui aussi être dans le flou.
«Tant que les mesures de confinement sanitaire seront en vigueur et tant que les autorités sanitaires n’auront pas donné leur feu vert pour la reprise des activités sportives, ni la Fédération ni la Ligue ne pourront communiquer sur les prochaines étapes à suivre», a-t-il ajouté. Pour rappel, avant la suspension du championnat de Ligue 1 à la 22e journée, le CR Belouizdad occupait la tête du classement avec 40 points en plus d’un match en retard, devant l’ES Sétif et le MC Alger qui comptent 37 points chacun, mais avec un match en moins pour le Doyen.
n Mehdi F.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Radio algérienne

La Radio algérienne organise, le 12 juillet , une journée de sensibilisation sur la pandémie de coronavirus, retransmise par les 48 radios régionales et les chaînes nationales.

 

Exposition  virtuelle
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) organise une exposition virtuelle animée par l’artiste plasticien Younès Kouider sur la page facebook

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.


Salon Import-export

Le salon import-export  interafricain Impex2020 aura lieu du 6 au 8 septembre au Centre international des conférences Abdelatif Rahal d’Alger. 

Djazagro
Le salon professionnel de la production agroalimentaire Djazagro aura lieu du 21 au 24 septembre au Palais des expositions des Pins  Maritimes 

 

Direction de la culture de Tizi Ouzou
La Direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou fait part du report du Festival culturel national annuel du film amazigh et du concours du Mohia d’or de la meilleure dramaturge en tamazight. Le délai de dépôt des candidatures à ces deux manifestations est donc prorogé.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept