Plages de Tigzirt :Les derniers plongeons avant la séparation
Search
Vendredi 19 Avril 2019
Journal Electronique

Les grandes vacances tirent déjà à leur fin. En cette période de l'Aïd el Kebir, les estivants profitent des ultimes communions avec la grande bleue. Admirant à l'horizon le coucher de soleil depuis le port de Tigzirt, wilaya de Tizi-Ouzou, des jeunes vacanciers, venus de France, pensent déjà, avec un pincement au cœur, aux adieux. A une séparation d'avec l'été algérien qu'ils trouvent aussi chaleureux que magnifique. "Dans quelques jours c'est le grand départ. Je reprends le boulot le 1er septembre. Cela dit, j'ai passé des moments de rêves dans mon village et les plages de Bejaia, Alger et Tizi Ouzou. Je profiterai jusqu'au dernier jour de cette ambiance si particulière qu'on ne retrouve nulle part ailleurs" assure Chérif, un ressortissant algérien, habitant Paris. "Au contraire des autres destinations de vacances, ici, on a toute latitude de se ressourcer, reprendre attache avec ses racines et s'imprégner autant faire se peut des traditions, surtout durant les fêtes de mariage dans le village. Ce sont des moments mémorables" confirme Yanis, un jeune lycéen de Garges les Gonesse, en banlieue parisienne.

Sur un rocher proche du port, qu'on appelle communément le Pic, ou bien corne de bélier, des jeunes profitent des ultimes rayons rouges du soleil couchant pour piquer quelques têtes. "C'est notre endroit préfèré. L'eau est bonne et on ne risque pas d'être importunés" assure Samir, un habitant de Tigzirt. Il faut dire que l'endroit est tentant. On y accède en descendant les gros blocs qui constituent la protection du rivage, mitoyenne du bassin du port. Atteindre l'eau depuis le terre-plein du port n'est pas une simple sinécure. Visiblement à chaque pas on risque facilement de s'enfoncer le pied entre les grosses pierres. "Le pire c'est de se faire piquer par les oursins" met en garde Nassim, un autre algérien habitant Paris."L'eau est vraiment chaude. C'est un régal! Seulement avec le mouvement de la mer il est plus au moins difficile d'arriver rapidement au pic" prévient un baigneur. Et pourtant plonger du haut de la "corne du bilier" est un risque qui peut engendrer la mort. "Par le passé, des nageurs ont perdu leur vie en se fracassant la tête contre l'un des rochers cachés sous l'eau. Du haut du pic, même si la mer est peu agitée, on ne remarque pas malheureusement les rochers en question. Il faut connaître pour plonger sans risque" confie un des agents de sécurité du port. Bien que la nage y est interdite, la corne du bilier attire la foule, même en fin de journée, où des jeunes rivalisent pour exécuter le plus beau plongeon. "Personne ne s'aventure dans le bassin d'eau du port. Mais de ce côté, beaucoup de baigneurs s'y donnent rendez vous pour se défouler entre jeunes, car ici on a les meilleurs atouts d'un site de baignade" se targue Nassim. Mais aussi, les pires pièges pour perdre la vie. Preuve en est, à la.nuit tombée, deux jeunes se sont mis debout sur les deux rochers au-dessous du pic pour que les baigneurs les repèrent. "C'est un site interdit à la baignade. Aucun maître nageurs ne veille ici sur les baigneurs, et malgré cela, le site est fortement fréquenté" s'étonne un estivant venu au port pour se promener avec ses enfants. " On prévient tout le temps les baigneurs des dangers qui les guettent ici. De toutes les façons, y a toujours des habitués qui nagent ici tout au long de la journée" essaye de convaincre Lounes, un jeune de Tala Athmane, amoureux des zones rocheuses. Malheureusement, nombreux sont les jeunes qui optent pour ce type de sites. "Dans les zones rocheuses l'eau est non seulement pure mais aussi profonde. En outre, on n'est pas incommodé par le sable encore moins par les assourdissant cris des enfants" énumère le dernier interlocuteur les bienfaits de son choix. Cet avis n'est pas du tout partagé par le lieutenant Mohamed Michalikh, chargé de communication au niveau de la protection civile à Tipasa. Joint par téléphone, il déconseille formellement de nager dans les sites interdits à la baignade. " Les statistiques sont formelles. Nos services recensent plus de décès dans les zones rocheuses que dans les plages surveillées. C'est le cas d'ailleurs à Tipasa" souligne-t-il. Et d'ajouter " les causes de cet écart de bilans sont évidentes. En cas de noyade dans une zone rocheuse non surveillée, les secours prennent davantage de temps pour intervenir, car il n'y a pas sur place un poste. Aussi, elle comporte plein de pièges, à l'instar des rochers non visible en surface et les pierres tranchantes". Non loin de cette zone, une belle plage au long rivage, Tassalasst en l'occurrence offre toutes les commodités nécessaires pour passer une belle journée d'été. "Entre le pic ou Tassalasst le choix est vite fait pour moi. J'opte toujours pour la sécurité, donc pour Tassalsst" conseille un estivant.

Amirouche Lebbal

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Forum de la mémoire
Le forum d’El Moudjahid et l’association Machaâl Echahid organisent, le 17 avril à 10h, une rencontre-débat sur le rôle des sportifs algériens durant la lutte de Libération, commémorant un double anniversaire, celui de la mort du chahid Souidani Boudjemaâ et celui de la  création de l’équipe de football du FLN.

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise le 18 avril à 9h30, à l’hôtel d’El Biar, Ben Aknoun, la cérémonie de mise en place de la commission algérienne du dictionnaire historique.

Musée national du moudjahid    

Le Musée national du moudjahid organise,  le 17 avril à 10h, la 205e rencontre au lycée des frères Draoui de Boumerdès, autour de l’enseignement pendant la guerre de Libération nationale.

 

 Sicom-2019
Le 28e Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication aura lieu,  le 13 avril à 13h30, au Palais des expositions de la Safex (Pins Maritimes, Alger).

 

 

ONCI
A l’occasion de la Journée nationale du savoir Youm El Ilm, l’Office national de la culture et de l’information offre un programme varié au niveau de ses espaces.

Protection civile
Dans le cadre du développement et de la modernisation du secteur de la Protection civile, particulièrement dans le domaine des ressources humaines, la Direction générale organise, le 18 avril, dans la wilaya de Jijel, un cycle de formation sur les techniques de plongée subaquatique au profit de 24 officiers formateurs.
 USTO
Un workshop international dédié à la cryptologie et ses applications est prévu les 22 et 23 avril à l’Université des sciences et de la technologie Mohamed-Boudiaf d’Oran, à l’initiative de son laboratiore de codage et de la sécurité de l’information.

Musée de l’enluminure
Une exposition collective composée d’une vingtaine d’œuvres, intitulée «Charme et gaîté de la miniature algérienne», se tient jusqu’au 18 avril au Musée national de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie à La Casbah d’Alger.

Galerie Espaco
L’artiste peintre Denis Martinez présentera, jusqu’au 4 mai, sa nouvelle exposition de peinture intitulée «Bahaz Khouya Gnaoui Blidi Hkayet aâchra» (histoire d’une complicité), à la galerie Espaco.

 

 

TNA
La scène du Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi  accueillera, le mercredi 21 novembre à 18h,  une représentation de «Macbett», la pièce originale d’Eugène Ionesco, adaptée par le metteur en scène algérien Ahmed Khoudi.

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise, tous les samedis jusqu’au 27 juillet prochain, de 14h à 16h, des ateliers de slam.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept