Search
Sur les pas des douaniers aux frontières…
Lundi 26 Juin 2017
Journal Electronique

Au fin fond du désert, en suivant les pistes qui mènent tout droit vers nulle part et connues des seuls contrebandiers et fraudeurs, les hommes en gris sont là. Ces douaniers s’imposent en véritable conscience et bras forts contre les trafiquants en tous genres. La hiérarchie ne les oublie pas et notre journaliste s’est retrouvée face à ces unités héroïques et leur directeur général venu en inspection à plus de 43 degrés à l’ombre et en plein Ramadhan

De notre envoyée spéciale : Nouria Bourihane 

Le soleil s’est levé très tôt ce jeudi 8 juin sur Bordj Badji Mokhtar (BBM). Un calme olympien règne sur les lieux. Loin du brouhaha des grandes villes, la vie paisible des habitants de ce dernier point du sud du pays ne donne pas l’impression d’être à quelques encablures de la frontière de tous les dangers.

 

A la brigade des douanes de BBM, les cadres et éléments venus d’Adrar et de Béchar apportent les dernières retouches pour accueillir le DG de cette institution, Kaddour Bentahar, annoncé depuis quelques jours seulement. Les lieux sont propres, les véhicules ont fait le plein d’essence la veille, le matériel est installé et la répartition des équipes est déjà faite. Il ne reste que l’habillement des éléments en tenue officielle pour l’accueil de la délégation venue d’Alger. Le calme de la ville se prolonge à l’aéroport. En attendant l’arrivée, en début d’après-midi, du vol de Tamanrasset à destination d’Adrar et d’Alger, aucun mouvement n’est enregistré à ce niveau. Le thermomètre affiche 43°C en ce début de matinée. Avec des moyens modestes mais grâce à la ferme volonté des hommes, tout a été mis en place à quelques minutes de l’atterrissage de l’avion. Après une cérémonie d’accueil en la présence du wali délégué de BBM, la délégation prend la route vers Timiaouine (150 km). Rien à signaler si ce n’est l’état dégradé d’une bonne partie de cette route, qui oblige certains véhicules à emprunter les pistes pour éviter les nombreux nids-de-poule et autres ornières. Les dunes de sable couvrent la première partie du chemin. Les quelques troupeaux de chameaux regroupés à côté des campements des nomades renseignent sur la poursuite de l’activité du pâturage. Un soleil de plomb tape fort sur ce désert aride. Les éléments du dispositif de sécurité mis en place sur le trajet sont ceux qui souffrent plus de cette chaleur qui grimpe d’heure en heure. La frontière est bien visible à partir d’ici. A Timiaouine, l’exposé présenté aux cadres centraux des douanes sur les activités de l’unité évoque le traitement de 34 affaires de contrebande en 2016 et de 11 depuis le début de cette année dont la majorité concerne le trafic de gasoil et de produits alimentaires subventionnés.

Les saisies de gasoil et des engins posent problème

Le directeur des douanes d’Adrar, Boudjemaâ Dekkiche, évoque le grand problème de stockage du matériel et du gasoil saisis au niveaux des deux unités de Timiaouine et de BBM depuis le changement des procédures judiciaires régissant la vente. «Pour la saisie du matériel, la justice exige le dossier de base alors que 90% du matériel est inconnu. Elle ne tolère pas sa vente jusqu’à prononciation du jugement alors que Naftal nous réclame de grandes quantités de gasoil», a-t-il expliqué au DG des Douanes. En outre, le stockage du carburant présente, selon lui, un grand danger pour les unités et les agents. Plusieurs camions sont stationnés depuis des années dans le parc de l’unité. «Ces camions perdent leur valeur marchande au fil du temps et le gasoil est un danger permanent», a indiqué le DG lors de sa visite au parc. Pour lui, il est absolument urgent de trouver une solution à cette situation. Bentahar recommande de contacter les autorités locales pour mettre un terme à cette situation. Il s’est engagé, par ailleurs, à discuter avec le PDG de Naftal sur les procédures de récupération de gasoil dans les meilleurs délais. Pour ce qui est de la vente des équipements saisis, il a suggéré à ses éléments de fournir toutes les explications et arguments à la justice afin d’éviter tout équivoque. «Nous allons, s’il y a possibilité, de relancer la vente avant jugement. Au cas où la décision de justice serait en faveur du mis en cause, on lui remboursera son matériel en espèces», a-t-il encore expliqué. Le DG a demandé un recensement exhaustif du matériel qui encombre les parcs des deux unités et un rapport détaillé sur la situation en vue d’en discuter avec les parties concernées.

Nouvelles mesures pour une meilleure prise en charge des douaniers

Bentahar Keddour est allé à la rencontre les agents des deux unités avec qui il a eu un long entretien sur les projets de la DG et les préoccupations exprimées sur le terrain. «Pour des raisons diverses, la situation des agents opérationnels a été négligée. Mais aujourd’hui, il est temps de revenir aux normes en matière notamment de travail, de repos, de couverture sanitaire et sociale», a-t-il souligné d’emblée. A cet effet, il a annoncé un changement dans la réglementation qui permettra, entres autres, la révision du repos compensateur et la normalisation de l’action des brigades opérationnelles. «Plus personne ne restera deux ans dans un poste isolé comme celui de Timiaouine ou Bordj Badji Mokhtar. La durée de la mission sera fixée désormais à 6 mois», a tranché le DG, annonçant que les nouvelles mesures vont entrer en vigueur au plus tard en septembre prochain. Bentahar a, en outre, annoncé un nouveau régime indemnitaire en termes de primes au bénéfice des agents des zones isolées. La Direction de sécurité et de l’activité opérationnelle, créée en application du nouvel organigramme, aura pour mission de prendre en charge les préoccupations socioprofessionnelles des agents douaniers. «Nous allons veiller à mettre en place les conditions de confort permettant à nos éléments d’avoir une bonne récupération et d’être en bonne situation psychologique pour un meilleur rendement», a-t-il promis aux agents. Il a précisé, à ce propos, que les directeurs centraux sont appelés à effectuer des visites des unités et brigades au moins deux fois par an. Il en est de même pour les directeurs régionaux et ceux de wilaya qui doivent sillonner leurs unités plusieurs fois par an. Le DG a insisté sur l’implication des agents dans toutes les décisions futures. «Les agents doivent être au courant de tout ce qui se fait au niveau central. Ils ne doivent pas être écartés», a-t-il insisté. La feuille de route de la prise en charge des brigades, notamment celles du Sud, qui compte 12 points, est en cours de finalisation. «Pour l’élaboration de cette feuille de route, les cadres centraux se sont déplacés sur le terrain pour constater des insuffisances sur tous les plans. La mouture finalisée sera envoyée de nouveau aux directions régionales en vue de la porter à la connaissance des éléments pour l’enrichir. Nous avons besoin de toutes vos propositions», a-t-il indiqué. Le DG a également annoncé la finalisation de 1.200 promotions sur les 3.000 prévues. «Tous ceux ayant occupé un poste durant 10 ans auront une promotion et passeront à un grade supérieur», a-t-il promis. Il est prévu également le recrutement de 250 agents et 50 postes vacataires dans les 11 wilayas du Sud. A ce propos, le DG a affirmé le «soutien» des pouvoirs publics au corps des douanes à travers l’attribution de ce nombre important de postes en cette conjoncture difficile. Après son exposé, le DG a demandé à écouter les doléances des éléments. Les questions de l’uniforme, du concours de recrutement et du service national ont été au cœur de leurs préoccupations. «L’uniforme des agents des douanes sera confectionné désormais par l’ANP. 20.000 uniformes ont été commandés. Les premières tenues seront prêtes en juillet prochain et destinés exclusivement aux agents des zones isolées», a dit le DG.    

Coordonner les actions avec les forces de sécurité

Concernant la promotion par examen, il a affirmé le gel de cette procédure. Les promotions exceptionnelles restent, par contre, ouvertes. Elles sont tributaires de la «libération des postes» et dépendent des «résultats qualitatifs des agents sur le terrain». Le dossier du service national des éléments douaniers est «soumis aux pouvoirs publics» en vue de trouver une solution, a-t-il assuré. Kaddour Bentahar s’est longuement attardé sur la situation des agents dans les postes isolés en affirmant qu’un «dossier ficelé sera soumis très prochainement aux pouvoirs publics en vue de trouver des solutions aux différents problèmes évoqués». Outre ses échanges avec les agents des douanes à Timiaouine et Bordj Badji Mokhtar, le DG des douanes a également exigé de rencontrer les éléments des autres corps de sécurité (police, gendarmerie) avec qui il s’est entretenu sur plusieurs aspects. «Les couleurs sont faites pour distinguer les corps mais en réalité, vous êtes tous un seul corps qui représente l’Etat et qui a pour mission de protéger le territoire, les personnes et les intérêts économiques du pays», a-t-il souligné. Il leur a demandé de «coordonner les actions et les efforts sur le terrain» et «d’être une seule famille» pour une meilleure cohésion. «Mangez dans la même marmite, préparez vos plats ensemble, créer votre ambiance de famille et restez unis. Cela va diminuer les difficultés que vous rencontrez tous les jours et allégera vos séjours qui ne sont pas toujours faciles», a-t-il dit.

Moderniser pour bien avancer

A l’intérieur des locaux, le DG a inspecté les célibatoriums et les bureaux ainsi que les équipements utilisés pour le travail. «Vous travaillez essentiellement avec le portable ?», a-t-il demandé. «Oui, on ne compte pas beaucoup sur le fax car nous avons beaucoup de difficultés dans l’envoi de nos rapports quotidiens en raison des nombreuses coupures d’électricité», a répondu le chef d’unité. Le DG demande au wali délégué de trouver une solution pour l’implantation d’un poste électrique à Timiaouine et BBM. «Les corps de l’Etat ne doivent pas rester isolés. Ils doivent être présents partout et avoir les moyens de communiquer avec le reste du pays», a-t-il rappelé. Il a également suggéré aux responsables de «ne plus utiliser le matériel déclassé» et de recourir aux nouvelles technologies de la communication et de l’information d’autant que la région a bénéficié de la fibre optique. Lors de sa visite, Bentahar a constaté la dégradation du siège de la brigade de BBM. «Nous allons demander le dégel du projet de réalisation d’un autre siège compte tenu de l’étendue de la superficie de la région et pour des raisons sécuritaires», a souligné le DG.

Protéger le pays et l’économie 

Le DG des douanes a exhorté ses éléments à préparer les unités à travers la formation, la mobilisation d’une ressource humaine qualifiée et adaptée et le déploiement des moyens pour relever les nouveaux défis économiques de la région. «Adrar est appelée à devenir un pôle économique important grâce au lancement de deux grands projets de gaz et de pétrole. Il faut donc accompagner cette transition et contribuer à l’essor de l’économie nationale», a-t-il précisé. Outre l’importance du travail de proximité, Kaddour Bentahar a appelé ses troupes à une plus grande mobilisation pour affronter la conjoncture économique difficile que traverse le pays.

«J’appelle à une grande mobilisation de tous les éléments notamment ceux se trouvant sur la bande frontalière pour protéger le pays et son économie contre tous les phénomènes qui le guettent», a-t-il dit. Lors de la séance de clôture, il a rappelé, à ce propos, l’élargissement des missions des douanes qui s’étaleront désormais aux aspects sécuritaires, comme la lutte contre le blanchiment d’argent, contre le crime transfrontalier, contre la contrebande, en relation avec les services compétents.

N. B.

 

 

 

  • Preparatif eid seghir
  • Preparatif eid seghir
  • Preparatif eid seghir
  • Ministre de la solidarité
  • Ministre de la solidarité
  • Ministre de la solidarité
  • Algerie 1 togo 0
  • Pecherie d Alger
  • Pecherie d Alger
  • Pecherie d Alger
  • Ministre de la solidarité
  • Ministre de la solidarité
  • Ministre de la solidarité
  • Ministre de la solidarité
  • Ministre de la solidarité
  • Pecherie d Alger
  • marche de gros
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • Algerie 1 togo 0
  • marche de gros
Monde
Société
    • Plaisir et crainte, les parents affichent prudence devant les étals de jouets

      En ces jours de fête, parents et proches gâtent leurs enfants en leur offrant de beaux cadeaux. Vêtements et chaussures, livres, tablettes, jeux vidéo, sorties de détente et de loisirs, jouets et autres articles, tout y est pour leur bonheur et celui des vendeurs installés ou improvisés  qui garnissent les étals de tous genres de gadgets. Mais au moment de l'achat, les parents se font très prudents tant la qualité des jouets fait débat. 

Economie
Culture
    • Malouf: pour Fateh Rouana « El Mahjouz est bien apprécié par le public »

      Rencontré récemment en marge d’un récital musical qu’il a donnée à la salle El-Mouggar à Alger, dans le cadre des soirées artistiques organisées par l’Office national pour la Culture et l’Information, Fateh Rouana, interprète de Malouf s’est, volontiers, prêté à nos questions.

      Entretien réalisé par Samira Sidhoum 

Sports
Santé
    • Le bisphénol A reconnu perturbateur endocrinien par une agence européenne

      L'Agence européenne des produits chimiques, l'ECHA, a annoncé reconnaître que le bisphénol A, déjà présent sur sa liste des "substances extrêmement préoccupantes", est un perturbateur endocrinien.

      Le comité chargé de ce dossier "s'est accordé à l'unanimité sur le fait que le bisphénol A est un perturbateur endocrinien", a déclaré vendredi dans un communiqué cette agence, qui a son siège à Helsinki.

L'agenda

Ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière

L’ES Sétif de football procédera le 23 juin à partir de 21h à une visite aux  enfants hospitalisés au sein du CHU Nafissa Hammoud(Ex Parnet)

APN

L’Assemblé populaire national poursuit ces travaux le vendredi 23 juin  2017 à 15h et la deuxième assis a 22h.

NAFTAL

Naftal informe son aimable clientèle que durant les deux jours de l’aïd-el-fitr el moubarek et à l’instar des autres jours de l’année les carburants seront disponibles à travers tout son réseau station-service à l’échelle National 7/7 et 24/24 

Wilaya d’Alger

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales et de l’aménagement du territoire  et la ministre de la solidarité nationale et le Wali d’Alger effectueront le premier jour de l’Aïd une visite de solidarité aux centres d’aide sociale.

Association Jeunesse

Dans le cadre de la journée  internationale contre l’Abus et el trafic de drogues sous le thème « La vérité sur la consommation de drogues chez nos jeunes »

L’association « la voix des jeunes » organise une rencontre, le 1er juillet à partir de 13h30.

Ambassade du Japon

L’ambassade du Japon organise en collaboration avec le musée national de l’Enluminure d’Alger le 04 juillet à 14h30 au musée national de l’Enluminure d’Alger-Dar Mustapha Pacha- une cérémonie de commémorative du 55e anniversaire de l’établissement des relations algéro-japonases.

Palais Baya

La Direction du « Palais Baya » organise durant tout le mois de ramadhan du 27Mai au 26 juin 2017 des soirées ambiance Familiale « Qaâda Fi Zeman » Avec la participation exceptionnelle de (Cheikh El Mahroussa).

Radio Algérienne

A l’occasion du mois sacré du Ramadhan   , la Radio algérienne organise un programme culturel tout au long du mois sacré au Centre culturel de la Radio Aissa Messaoudi.

Bastion 23

Le Centre des Arts et de la Culture Palais des Rais, Bastion 23 se verra accueillir Un tout nouveau concept pour le mois sacré de cette année, El Manzah. Des soirées qui promettent d'être exceptionnelles avec un tout nouveau,  Du 27 mai 2017 au 30 juin à 21:00

ICI

L’Institut culturel Italien organise une session intensive de cours d’été de langue italienne, du 2 au 23 juillet, et du 30 juillet au 20 août. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 juin du dimanche au jeudi 9h- 14h

FAF

Dans le carde de demi-finales de la Coupe d’Algérie qui oppose le MC Alger à l’ES Sétif, Le matche se aura lieu aujourd’hui à 22h30 au Stade Omar-Hamadi 

 

HORIZONS, votre journal en PDF

Reportage

    • Sur les pas des douaniers aux frontières…

      Au fin fond du désert, en suivant les pistes qui mènent tout droit vers nulle part et connues des seuls contrebandiers et fraudeurs, les hommes en gris sont là. Ces douaniers s’imposent en véritable conscience et bras forts contre les trafiquants en tous genres. La hiérarchie ne les oublie pas et notre journaliste s’est retrouvée face à ces unités héroïques et leur directeur général venu en inspection à plus de 43 degrés à l’ombre et en plein Ramadhan

      De notre envoyée spéciale : Nouria Bourihane 

      Le soleil s’est levé très tôt ce jeudi 8 juin sur Bordj Badji Mokhtar (BBM). Un calme olympien règne sur les lieux. Loin du brouhaha des grandes villes, la vie paisible des habitants de ce dernier point du sud du pays ne donne pas l’impression d’être à quelques encablures de la frontière de tous les dangers.

      Read more Sur les...

Histoire
    • Vibrant hommage aux guillotinés de la guerre d'Algérie

      Un vibrant hommage a été rendu, ce mardi 20 juin à des  martyrs dont Zabana, Boualem Rahal, Saïd Touati, Belamine Mohamed et Radi H’mida.  Ces quatre derniers  ont été  guillotinés à l’aube du 20  juin 1957.

      Selon les témoignages de quelques acteurs de la révolution, ces  condamnés à la peine capitale ont été exécutés à une minute d'intervalle. Le premier, Belamine Mohamed Ameziane a été exécuté à 3h25 mn du matin et Radi H'mida une minute après.

Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept